La démocratisation du genre

Dans cette partie, nous allons tenter de lister les jeux Battle Royale qui sont sortis entre 2017 et 2018. Ils sont divers et variés et tentent, pour la plupart, d’apporter de nouvelles idées à un genre encore nouveau. Voyons donc ensemble les titres les plus intéressants.


The Darwin Project (PC – Xbox One)

Plaçant son action dans les montagnes canadiennes, le jeu de Scavengers Studio réduit les effectifs en se faisant affronter seulement 10 joueurs. Le jeu conserve cependant la réduction de zone afin de forcer les joueurs à se retrouver. Darwin Project propose également à une autre personne d’intégrer le jeu en incarnant un show director qui aura le pouvoir de voguer entre les participants et en pouvant interagir avec eux. Outre les combats, les joueurs auront également pour mission de looter divers objets servant à la fois au développement de compétences et au craft d’équipement.

Le titre offre donc de nouvelles fonctionnalités qui sont les bienvenues dans un genre déjà saturé. Néanmoins, le titre peine à trouver son public et est passé free-to-play sur PC en avril 2018. Les développeurs comptent ainsi amener les joueurs à venir tester le jeu et y passer quelques heures.


SOS : The Ultimate Escape (PC)

Changement radical d’atmosphère avec SOS. L’aventure prend cette fois-ci place sur une île « déserte » sur laquelle débarquent 15 joueurs. Ils devront alors tenter de survivre dans cet environnement hostile tout en accomplissant une quête. En effet, le but du jeu est de trouver une relique puis de rejoindre le point d’extraction et espérer s’en sortir vivant. Seul bémol, l’hélicoptère de secours ne peut transporter que 3 personnes. C’est donc là qu’intervient la partie Battle Royale. Les joueurs auront donc le choix de s’unir ou de se combattre lorsqu’il se retrouveront en face à face.

SOS apporte également quelques nouveautés par rapport à la concurrence. Ainsi, les 15 joueurs ne sont pas les seuls à gambader sur l’île de La Cuna. Des monstres sont présents et peuvent mettre fin à une vie rapidement si les participants ne font pas preuve de vigilance. La coopération se révélera donc indispensable pour survivre tout en faisant attention à ses partenaires. Depuis son alpha, les développeurs ont modifié le titre en profondeur pour devenir un BR des plus classiques.


Last Man Standing (PC)

Last Man Standing est un titre qui se rapproche énormément d’un certain PUBG. En effet, les développeurs ont clairement puisé du côté de chez Bluehole pour créer leur titre. Les bases sont donc exactement les mêmes que son aîné. 100 joueurs sont parachutés dans une zone ouverte dans laquelle ils doivent chercher leur équipement. Tout y est y compris la zone qui se rétrécit et l’aspect TPS/FPS du titre.

Cependant, Last Man Standing a tout de même réussi à se démarquer de PUBG sur un point. En effet, les développeurs ont fait le choix de rendre le titre accessible à tous de par sa gratuité.


Hunt : Showdown (PC)

Ce titre ci est le dernier bébé du studio Crytek. Les développeurs ont choisi le far-west comme base de jeu. Ainsi, les joueurs prennent le contrôle de cow-boy et font face seul ou en duo. Les affrontements contre les autres équipes ne sont pas au coeur de l’expérience Hunt : Showdown. En effet, Crytek a développé un univers assez angoissant peuplé de créatures terrifiantes qui seront les missions des joueurs. Des boss sont également présents et permettent d’obtenir de meilleures récompenses. Une fois les objectifs atteints, l’équipe doit se rendre au point d’extraction. Les joueurs débloquent ainsi de nouvelles pièces d’équipement.

Hunt : Showdown possède donc son univers et ses mécaniques à lui. Le côté Battle Royale du titre repose principalement sur les affrontements avec les autres équipes mais ne demeurent pas au coeur du gameplay. De plus, les joueurs sélectionnent leur armement avant de se lancer dans la partie. Crytek oblige, l’ambiance du titre est très bien retranscrite que ce soit d’un point de vue visuel ou sonore.


Radical Heights (PC)

Derrière le titre de ce jeu se cache un nom : Cliff Bleszinski. Après l’échec complet de son projet Lawbreakers, le monsieur est revenu très vite avec un nouveau jeu : Radical Heights. Il s’agit d’un BR qui reprend les codes du genre en y apportant un note 80’s bien sentie. A grand coup de musique rétro et de trucs fluos un peu partout, le titre se veut fun et décomplexé. Il semble même être à la limite de la parodie en permettant notamment aux joueurs de parcourir toute la map en BMX.

Malgré de bonnes intentions, Radical Heights est sorti dans la précipitation et cela se ressent au niveau de la technique. Le jeu n’est clairement pas terminé à l’heure actuelle. Pire même, certaines textures n’ont même pas été implémentées dans le titre. Le jeu du studio Boss Key jouit donc d’une mauvaise réputation du fait des (très) nombreux bugs présents dans la version actuelle. Reste qu’il demeure sympathique à parcourir à plusieurs si nous le prenons au second (voire troisième) degré.


Mini Battlegrounds (PC)

Arborant des graphismes plutôt enfantins, Mini Battlegrounds revendique clairement son inspiration qui lui vient de PUBG. Le jeu fait tout de même la différence avec son aîné en proposant une vue isométrique. De plus, le titre se veut beaucoup plus lent, les personnages ne pouvant pas se déplacer très vite.

A l’instar de PUBG, Mini Battlegrounds propose également aux joueurs de pouvoir piloter divers véhicules. Ainsi, il est tout à fait possible d’écraser ses concurrents mais attention à ne périr dans l’explosion de sa voiture. Le jeu est téléchargeable depuis Steam mais il faudra débourser environ 5€ pour le tester.


Islands of Nyne (PC)

Encore une fois, rien de bien original dans ce nouveau titre. La même formule de nouveau appliquée : parachutage sur une map, recherche du loot, diminution de la zone de jeu, dernier survivant qui gagne. Le titre se distingue néanmoins par son univers graphique assez sympathique. Entre les environnements typiquement médiévaux et des petites huttes en paille, le dépaysement est total et permet un changement d’atmosphère sympathique lors des parties.


Survival Games – Battle Royale (PC – Xbox One)

Petit jeu indépendant, Survival Games est un joli mélange entre Minecraft et PUBG. Ainsi, les joueurs évoluent dans un univers sandbox tout en pixels. Outre les graphismes assez simplistes, le titre reprend les codes du genre et y intègre une multitude d’armes différentes. Il est notamment possible de faire appel à un soutien aérien en cas de problème.

De plus, Survival Games propose une fonctionnalité inédite à savoir la génération procédurale des environnements. Cela permet de diversifier les parties et éviter la monotonie. Les joueurs peuvent également utiliser des pièges pour terrasser leurs ennemis. Un jeu à découvrir donc pour tous les fans de ce genre de production.


Black Survival (PC)

Il s’agit là d’un titre original qui exploite le concept de Battle Royale d’une manière totalement différente. En effet, Black Survival se présente sous la forme d’un visual novel. Les joueurs passent donc par des menus à la fois pour gérer les déplacements, l’inventaire mais également les affrontements. 10 participants s’affrontent en même temps pour tenter d’être le dernier survivant.

Les joueurs devront également faire face à diverses menaces présentes sur l’île. Il peut s’agir de chiens féroces ou encore de PNJ. Le titre intègre également un système de loot et de craft permettant d’améliorer son équipement. Pour finir, le jeu est free-to-play et donc accessible gratuitement à tous.


Mavericks Proving Grounds (PC)

Ce jeu est une production du studio Autamaton déjà à l’origine sur Deceit. Le titre part d’un postulat assez simple : faire plus grand que ses concurrents. Ainsi, les développeurs veulent faire s’opposer cette fois 400 joueurs sur une même carte. Celle-ci fera 12 km² et intégrera bien évidemment des véhicules pour se déplacer plus aisément. En plus de tout cela, Autamaton promet une météo dynamique qui devrait apporter du changement aux combats.

Les traqueurs en herbe seront également ravis d’apprendre qu’il sera possible de suivre un ennemi grâce aux empreintes de pas qu’il laisse derrière lui. Autant dire que les développeurs ont de grosses ambitions. Néanmoins, des doutes sont légitimes quant à l’optimisation et la stabilité du jeu.


Valhall (PC)

Le genre du Battle Royale se décline sous plusieurs formes et permet de laisser libre cours à l’imagination des développeurs. Ce sont donc les vikings qui sont à l’honneur dans le jeu Valhall. Ainsi, le jeu se présente sous la forme d’un FPS dans lequel les joueurs évolueront dans un environnement assez glacial. Une partie des affrontements pourra se dérouler en mer en naviguant sur un des célèbres drakkars.

Le jeu sera bien évidemment jouable seul ou en équipe et devrait proposer des combats assez épiques. Au niveau de l’arsenal, seulement des armes et équipements disponibles à cette époque. Arcs, épées, lances et boucliers s’entrechoqueront au grès des affrontements.


Egress (PC – PS4 – Xbox One)

Celui que l’on qualifie de Dark Souls BR se nomme en vérité Egress. De par son gameplay, son ambiance ou le déroulement de ses combats, le titre du studio Fazan emprunte en effet beaucoup à la saga de From Software. Niveau ambiance, les développeurs se seraient plus inspirés de Bloodborne du fait de l’atmosphère très victorienne de la carte. Les combats sont donc plus tactiques et plus longs que dans un BR plus classique. Chaque coup sera donc potentiellement mortel mais les joueurs pourront compter sur le stuff glané ça et là sur le terrain.

Les développeurs ont également innové au niveau de la réduction de la zone de jeu. Celle-ci ne se fait donc pas horizontalement mais verticalement. Ainsi le niveau monte petit à petit obligeant les joueurs à grimper le plus haut possible pour éviter de finir noyé.


Notmycar (PC)

Autre adaptation du Battle Royale : un BR avec des voitures. Après un parachutage en règle, les joueurs seront aux commandes d’un petit buggy qu’il faudra équiper pour survivre. Il faudra aller chercher de l’équipement comme de l’armure ou des armes. Malgré l’innovation de changer les récentes habitudes des joueurs avec des véhicules motorisés, Notmycar propose une formule assez classique. Ainsi, on retrouve donc la zone qui se réduit et tout ce qui fait le charme du genre.


Maelstrom (PC)

Après les voitures, c’est au tour des bateaux de se lancer dans le Battle Royale avec le jeu Maelstrom. Ce dernier propose des batailles assez prenantes au milieu de rochers qu’il faudra bien évidemment éviter. Les joueurs devront donc gérer leur équipement avant de partir dans la bataille et non pas une fois sur le terrain. Le positionnement dans les affrontements sera également à prendre en compte dans le sens où les attaquants ont un net avantage sur un ennemi devant eux.

Le titre ajoute également un élément intéressant : la présence d’énormes monstres. Les joueurs se retrouveront face à des situations où ils devront choisir entre s’allier pour tuer un monstre et s’entre-tuer malgré la présence de la créature.