Figure mythologique indétrônable, créature qui accompagne l’homme depuis des siècles (les plus anciennes traces de ce mythe remonteraient à 6000 ans environ), le Dragon reste la parfaite illustration de ce qui hante nos rêves et notre imaginaire.

Créature légendaire représentée sous la forme d’un gigantesque reptile écailleux, elle hante les mythes de toute l’humanité sous différentes formes, mais c’est encore dans les livres, les films et les jeux vidéos que le Dragon a pris toute son ampleur, dominant sans concurrence le panthéon des monstres mythiques.
L’Asie en a fait un protecteur, une créature quasi-divine emplie de sagesse et de force tranquille, l’Occident en a fait un monstre, destructeur et terrible.

dragon asiat

C’est avec ces deux images, ce yin et ce yang, que le jeu vidéo a su jouer, exploitant chaque facette, les développant, leur donnant vie.

Thèmes récurrents

Lister l’ensemble des jeux vidéos qui parlent de près ou de loin de ces créatures serait une tâche bien difficile, tant ils sont nombreux et d’univers différents.
Mais au vu de ce que j’ai pu constater nous pouvons séparer la manière de traiter du mythe du dragon en trois grands thèmes récurrents :

1 – Le dragon comme figure divine :

Traité en retrait, personnage du background, créateurs de l’univers, dieux, gardiens du monde (univers de Warcraft, d’Everquest, Rift ou de Guild Wars par exemple). Parfois neutres, parfois représentant le bien et/ou le mal. Ils influencent ou ont influencé l’univers du jeu.

2 – Le dragon comme PNJ qui influence l’univers :

Les dragons foulent la terre avec les humains, sous une forme tantôt altérée tantôt véritable. Ce sont généralement des PNJ qui guident le héros dans une quête quelconque pour sauver le monde, ils sont les gardiens d’un équilibre, modèles de sagesse et inversement leurs pendants maléfiques peuvent être également présents, tentant de détruire le monde. (Fire Emblem, The Legend of Dragoon, Rift, Drakan : Les Chevaliers du feu, Dragonica par exemple). Le dragon est une créature ancienne, sage et intelligente qui connait tout du monde dans lequel il évolue. Ce PNJ se révèlera extrèmement pratique pour transmettre la lore du jeu ou des informations aux joueurs.

dragon_roar_by_skaichu-d4b677r

3 – Le dragon comme ennemi ultime :

Largement inspiré cette fois du dragon occidental, le dragon-boss reste ZE trophée, ZE ennemi de fin de jeu ou de raid HL. Souvent représenté à l’occidentale donc, avec les ailes et le souffle de feu, c’est la créature ultime que tout joueur doit avoir combattu au moins une fois. (Onyxia dans World of Warcraft, Everquest 2, Neverwinter, Skyrim etc…)
La plupart du temps nous retrouverons cette figure du dragon dans les univers d’heroic fantasy ou médiévaux fantastiques.
Il représente l’aboutissement de la quête du héros au sens romantique du thème, et même si il n’y a pas toujours de princesse à sauver, affronter le dragon de fin, pour peu que le combat soit épique évidemment, reste l’épreuve ultime pour son personnage.

Bien souvent et selon le jeu, vous serez face à un mix de ces thèmes, comme dans RIFT par exemple, où les dragons font partis intégrante du background, influencent l’univers du jeu et sont présents en tant que boss de raid.

rift_maelforge_room_v3_06

Symbolique

A l’image des contes et légendes fantastiques qui accompagnent l’humanité, le jeu vidéo a su retranscrire la symbolique de ce mythe.
Le dragon est l’incarnation d’une ère datant d’avant l’humanité. Tantôt éthérée, sage et représentation d’un équilibre de la nature (le dragon asiatique) que le mal (souvent l’homme ou son incarnation symbolique) a détruit, tantôt brutale, sauvage et impitoyable, une ère de ténèbres, de crocs et de sang que l’homme a domestiqué, revendiquant par là même la suprématie sur terre.

Mais l’univers du jeu vidéo n’est pas peuplé que de monstres ou de grands sages et les dragons sont aussi devenus des héros ou des personnages plus sympathiques et plus funs, à l’image de Spyro the Dragon pour le plus connu, où le héros est Spyro un petit dragon facétieux.
Il existe également de nombreux jeux web based (par navigateur) d’élevage de dragons, dans lesquels vous pouvez également combattre les dragons des autres joueurs (Dragonea, elevezundragon.com, ev-dragon etc…), les jeux Pokémons, avec son lot de pokémons dragons à attraper, ou encore les MOBA avec Dragons and Titans par exemple qui vous permettra d’incarner un dragon pour vous mettre joyeusement sur la tronche.
L’univers des mmorpg n’est pas en reste, et en parallèle des mmorpg AAA qui exploitent plutôt le dragon comme background/boss/monstres, les mmo f2p proposent de dompter votre propre dragon pour combattre avec lui, comme Dragon’s Prophet ou même d’en incarner un, comme dans Istaria et anciennement Horizon.

spyro_the_dragon_by_lauzi-d5akdc2

Incarner un dragon ou en avoir un comme compagnon, bien que pas toujours évident à retranscrire en gameplay pur, reste fascinant pour les joueurs. Cela revient à devenir ou à dompter la créature la plus puissante d’un bestiaire fantastique extrêmement varié.
Toutefois, le fait est que c’est en tant que boss que le dragon reste le plus apprécié des joueurs, et il est fréquent de retrouver sur les blasons de guildes l’icône d’un dragon, symbole de puissance.
Le MMORPG Everquest 2 proposait même via le housing très poussé du jeu, d’avoir vos trophées de raid dans votre maison de guilde, et les têtes des dragons tués trônaient toujours en position dominante dans les halls des plus grosses guildes des serveurs.

640px-Venekor_(Younger)

Créature puissante, magistrale et destructrice, le dragon représente l’aboutissement de l’apprentissage du héros, sa victoire sur cet ennemi ultime fera de lui un “chevalier” au sens le plus noble du terme, un guerrier reconnu et dangereux.
Parallèlement il peut incarner une autre époque, soit sombre, soit sage, c’est un merveilleux PNJ pour transmettre la lore, une bibliothèque sur pattes, un guide précieux et mystérieux.
Quoiqu’il en soit, les dragons ont encore de beaux jours devant eux dans l’univers foisonnant du jeu vidéo, et encore plus dans le rôle du boss de fin de raid. Sa taille, ses griffes, sa queue, son souffle et souvent aussi sa magie font de lui une merveilleuse machine à tuer … et à combattre.