data-logo2

Les informations ne sont plus une denrée rare, nous en avons plus que ce que nous savons faire avec. Nous les percevons de manière sélective, subjective, sans prendre réellement conscience des déformations que cela provoque. Nous pensons que nous voulons de l’information quand nous avons plutôt besoin de connaissance. Le signal est la vérité. Le bruit est ce qui nous détourne de la vérité. – The Signal and the Noise, Nate Silver.

Bienvenue sur votre chronique estivale faisant des statistiques son maître mot. Démystifier ce domaine, primordial dans le jeu vidéo, sera mon but à travers cette série d’articles. Ainsi en m’appuyant ou en explicitant ce que les chiffres ne sauraient dire à eux seuls, j’espère pouvoir vous permettre de mieux appréhender vos jeux favoris.

ashe-tp

11-17, 32min34 de jeu, 3 dragons à 0. Demi-finale de la plus prestigieuse compétition au monde sur League of Legends. La configuration est simple. Karma et moi tentons d’attaquer le Nexus pendant que Rumble défend la deuxième tourelle de la voie du milieu. Soudain, voyant sur sa mini-map que nous approchons dangereusement de sa base, Ekko lance son retour à la fontaine. Le délai est de 8 secondes. Je lance immédiatement ma flèche de cristal. Au vu de la distance, il faudra 7 secondes pour qu’elle arrive à destination. Ekko, à l’aide de la vision offerte par les minions ennemis, le comprend. Il annule son back, se déplace légèrement puis utilise le sort d’invocateur téléportation sur une des tourelles protégeant le Nexus. 4,5 secondes de canalisation. Malheureusement pour lui, il l’a canalisé ½ secondes trop tard. Pire, ses déplacements de quelques pixels le placent directement sur la trajectoire de ma flèche. Celle-ci le touche en plein cœur et le gèle pendant 3,5 secondes. Suffisant pour l’arrivée des renforts et la destruction de la base.[1] L’égalité est parfaite entre nos deux équipes, mais il nous faudra 2 autres victoires pour remporter le titre. Ceci n’est pas une affaire de talent. Seulement de chiffres.

Dans les jeux vidéo, l’on distingue deux types de joueurs. Ceux qui comprennent les statistiques et ceux qui suivent ceux qui les comprennent. Dans League of Legends c’est ce qui distingue les diamants+ des elo inférieurs. Au sein des MMO, c’est ce qui distingue ceux qui créent la méta de ceux qui la subissent. Dans une autre mesure, aux échecs, c’est ce qui distingue un joueur débutant d’un joueur confirmé. Toutefois, s’il est compréhensible pour les joueurs professionnels de comprendre les statistiques, quid des joueurs amateurs ? Cet article s’adresse ainsi particulièrement à eux en tentant premièrement de comprendre les obstacles les séparant des statistiques.

NB : La conclusion de cet article, ne reflète pas le point de vue de la rédaction Cooldown, seulement celui de son auteur.

[1] https://youtu.be/4cjD4AK_MWc?t=2h50m57s