Pourquoi les statistiques ne doivent pourtant pas être mises de côté par les joueurs amateurs ?

palette-canal-esport-club

Malgré ces obstacles, balayer les statistiques et se contenter de builds prémâchés est problématique. Si les statistiques sont primordiales, je ne peux réfuter non plus le niveau des joueurs. Comment comparer un joueur de Starcraft II réalisant 300 actions par minute à un joueur moyen en réalisant 50 à 80 ? [4] Chacun a des objectifs et une vision du jeu propre. Les statistiques doivent donc être utilisées par tous, mais selon les besoins propres relatifs au niveau du joueur.

Ainsi, ce n’est pas aux joueurs de s’adapter aux statistiques. Ceux-ci se doivent d’en user pour améliorer leur style de jeu et non pas pour le modifier. Au sein de la plupart des jeux compétitifs, nombreux sont les champions, personnages, items à pouvoir être abordés de manière différente. Sur League of Legends un support comme Karma peut être joué de manière offensive ou défensive. Le joueur reste donc fondamentalement maître de ses actions. S’il est de nature agressif, alors mieux vaut qu’il maximise ses statistiques offensives. En effet, qui est selon vous le joueur le plus dangereux ? Celui qui utilise les caractéristiques d’un personnage et de son build en fonction de ses propres capacités ? Ou celui qui les utilise en fonction des capacités des autres ? La réponse est toute trouvée.

Par ailleurs, se soustraire aux statistiques entraîne des cas paradoxaux. En se reportant à League of Legends, on constate qu’en moyenne, une game en bronze dure 29m47. À l’inverse, celles des diamants durent en moyenne 26m20. Seulement 3 minutes de différence me diriez-vous, mais ces 3 minutes font toute la différence.

game-duration

Une durée moyenne décroissante en fonction des elo

 

En croisant cette donnée aux champions les plus populaires, les résultats démontrent l’inutilité de la copie des plus haut elo. Prenons Caitlyn, l’une des Carry AD les plus populaires du moment, aussi bien en bronze qu’en diamant.[5] Si l’on compare le % de victoires en fonction du temps passé en jeu, les Caitlyn bronze ont un % de victoires de 50% à la demi-heure de jeu. Bien que ce winrate n’est pas excessivement bas, il est assez loin des 54,5% de winrate à la 20e minute. Ainsi, en copiant les high elo, les Bronzes ne tiennent pas compte des spécificités propres à leur ligue. Une simple mise en perspective de deux données les aurait pourtant renseignés. Les capacités des Bronzes ne leur permettent pas d’utiliser Caitlyn comme les plus haut elo. Mieux vaut prendre Twitch ou Miss Fortune qui ont respectivement à la 29e minute de jeu 54,4% et 53,3% de winrate. À l’inverse, du côté des diamants, le plus haut winrate de Caitlyn est en effet à la 26e minute de jeu. Le pick Caitlyn est donc bel et bien pertinent à ce niveau de jeu. Copier en plus d’être inutile devient donc contre-productif pour les joueurs de low elo[6].

 

 

caitlyn-winrate

[4] https://en.wikipedia.org/wiki/Actions_per_minute

[5] http://www.lolking.net/charts#/Most%20Popular%20Champions (09/07/2017)

[6] http://lolbuilder.net/caitlyn#win-rates-over-time

Naviguer dans l’article
Pourquoi les statistiques ne doivent pas être mises de côté par les joueurs amateurs ?