Annoncé il y a peu et relayé par la presse spécialisée, l’éditeur Activision Blizzard a pour intention de transposer la célèbre franchise Call of Duty sur grand écran. Mais l’éditeur ne veut pas simplement sortir un film, non non, il veut carrément faire un univers entier autour de la saga en citant comme inspiration le MCU (Marvel Cinematic Universe). Je vais tenter tout au long de cet édito de vous démontrer en quoi il s’agit d’une fausse bonne idée voire même d’un échec programmé.

Sorti en novembre 2003, le premier épisode de la saga Call of Duty suivait les aventures d’un groupe de militaires durant la seconde guerre mondiale, thème qui sera repris dans les deux volets suivants. A l’époque de leurs sorties, trois licences phares du FPS dominaient le marché à savoir Medal of Honor, Call of Duty et Battlefield. Néanmoins, le temps a démontré qu’il n’y avait de place que pour deux d’entre elles et la série des Medal of Honor a peu à peu disparu du monde vidéoludique. En 2007, Activision marque le monde entier avec le quatrième opus sous-titré Modern Warfare. Fini les tranchées et place aux conflits actuels, le jeu ancrant son histoire à notre époque. En plus d’un mode solo intéressant et plaisant à jouer (malgré une durée de vie rachitique), le jeu possédait un multi complet et addictif qui remettait aux goûts du jour bon nombre de fonctionnalités spécifiques au multijoueur.

Une série autant aimée que détestée

Call of Duty - Infinite Warfare - Kit Harington

Kit Harington n’apporte pas grand chose à l’histoire

Depuis lors, l’arrivée du mois de novembre est synonyme de sortie d’un nouvel épisode de Call of Duty. Le développement de ces jeux est confié à Infinity Ward et Treyarch qui alternent chaque année, leur permettant ainsi de travailler deux années complètes sur un titre, une seule n’étant clairement pas suffisante pour un jeu de cette ampleur. Le rendez-vous avec les joueurs étant donné, Activision peut compter sur leur soutien et obtient ainsi des chiffres de vente absolument ahurissants, même si la tendance est à la baisse en ce moment. Néanmoins, chaque année, un défilé de débats et de discussions pas toujours très zens pullulent sur internet. D’un côté, les « pro Call of » qui défendent les jeux en les achetant Day One pour se lancer à corps perdus dans le multi. De l’autre, les « anti Call of » qui ne voient pas l’intérêt d’acheter 70€ un jeu qui possède un solo totalement oubliable et un mode multi semblable à l’épisode précédent. Personnellement, je me situe plus dans la deuxième catégorie, n’ayant pas acheté de Call of Duty depuis Ghosts.

Parlons tout d’abord du mode solo. Oscillant entre le très mauvais et le très cliché, les scénarios des jeux Call of n’ont jamais brillé par leur écriture et leur intelligence. Souvent plus un prétexte qu’un véritable drame, les histoires se suivent sans réelle implication du joueur et se concluent généralement après 5-6 heures de jeu ce qui est, vous en conviendrez, très peu. Activision tente tout de même d’attirer plus de personnes avec des guests à l’instar de l’inexpressif Kit Harrington, interprète de Jon Snow dans la série Game of Thrones. Concernant le mode multijoueur, comment ne pas mentionner la communauté Call of aussi clichée que celle présente dans League of Legend. Pour jouer en multi, il faut être un peu maso : vous tuez des gens, on vous insulte, idem lorsque vous n’êtes pas très bons. Vous avez toujours le choix de mute tous les autres joueurs afin d’éviter les éternels casse-pieds qui ne peuvent pas s’empêcher de partager leurs musiques avec tout le monde. Reste le mode zombie introduit dans l’épisode World at War qui apporte un petit vent de fraîcheur et promet quelques heures de rigolade entre amis.

Une saga au cinéma, non merci

Call of Duty - Modern Warfare 2 - Rock

Une scène reprise du film Rock

Stacey Sher et Nick van Dyk, co-présidents d’Activision Blizzard, ont annoncé leur intention de développer un univers entier sur grand écran de la saga Call of Duty. Ils possèdent d’ailleurs déjà plusieurs scénarios qui s’inspirent des différentes époques dans lesquelles se déroulent les épisodes. Seconde guerre mondiale, Vietnam, conflits modernes et futuristes, les scénaristes ont donc eu l’embarras du choix pour écrire leurs oeuvres. L’éditeur a ajouté que les films pourraient «raconter de petites histoires dans la grande histoire» mais également que les spectateurs allaient «vivre la guerre qui fait basculer le monde». En gros, rien de bien précis en perspective si ce n’est qu’il s’agira bien sûr de films de guerre. De plus, Activision compte lier tous les longs métrages ensemble afin d’obtenir un univers commun à l’image de ce que fait Marvel avec le MCU.

Personnellement, ces premières déclarations me posent quelques soucis. Tout d’abord, quel intérêt de faire des films de guerre issus des jeux Call of Duty sachant qu’ils sont eux-mêmes inspirés d’oeuvres cinématographiques ? Si on veut regarder un film sur la seconde guerre mondiale, on regarde Il faut sauver le soldat Ryan. Pour la guerre du Vietnam, de très bons films existent déjà, je pense notamment à Voyage au bout de l’enfer, Platoon ou encore Apocalypse Now. Même constat pour les conflits modernes avec La chute du faucon noir ou alors un film d’action comme Rock dont une partie de Call of Duty Modern Warfare 2 s’inspire directement. Vous voulez une guerre futuriste avec des exo-squelettes, matez vous Edge of Tomorrow. Bref, vous l’aurez compris il existe déjà une multitude de longs métrages de guerre qui ont directement inspiré les jeux Call of.

De plus, comme énoncé précédemment, on ne peut pas dire que les scénarios des jeux soient les plus travaillés et les plus passionnants à suivre. Tombant souvent dans le cliché, les histoires se suivent en rigolant la plupart du temps tellement les actions qui se déroulent à l’écran paraissent irréalistes et totalement WTF. Retranscrire ces éléments pourraient donner des films sympathiques mais Activision Blizzard semble vouloir faire des oeuvres sérieuses et un vrai travail devra être réalisé au niveau des scénarios pour avoir une qualité décente et non pas des navets dignes de passer sur NRJ12 ou CStar.

Un univers connecté, sérieux ?

Diablo 3 - Screenshot

Pourquoi pas un film Diablo ?

Non content de proposer un seul long métrage, ce qui, pour ma part, serait déjà assez, l’éditeur veut créer un véritable univers connecté autour de la licence Call of Duty. Cela signifie donc que plusieurs films verront donc le jour voire même des séries puisque Activision cite comme influence le MCU. Hors, vous en conviendrez, le matériau de base n’est pas le même. On a beau ne pas être fan de super-héros, il faut toutefois reconnaître que Marvel et Disney tentent de créer un univers cohérent avec tous leurs long-métrages. Pour ce faire, ils peuvent se baser sur tous les comics qui sortent depuis des dizaines d’années contrairement à CoD. De plus, Marvel a la chance de pouvoir brasser plusieurs types de films comme le space-opéra avec les Guardiens de la Galaxie ou encore le thriller d’espionnage (Captain America 2), Activision ne pourra malheureusement que faire des films de guerre, sur différentes périodes peut être mais il va vraiment falloir trouver des idées pour inciter les gens à aller au cinéma. Je vois difficilement l’intérêt de faire un univers avec uniquement des films de guerre qui, en plus, ne parlent pas à tout le monde.

Grâce à la licence Call of Duty, Activision Blizzard se lancera pour la première fois seul dans le cinéma. En effet, Warcraft a été réalisé conjointement avec Universal Pictures qui a acheté les droits à l’éditeur. Néanmoins, ne serait-il pas mieux d’investir tant d’argent dans des projets plus intéressants ? De nouvelles licences ou alors des films issus de Diablo ou Destiny pourquoi pas. Bien sûr ces projets demanderaient peut être plus d’investissement et d’imagination mais présenteraient un réel intérêt cinématographique par rapport à des films de guerre plutôt convenus.

Bref, vous l’aurez bien compris, je ne suis clairement pas favorable au développement d’un univers cinématographique issu de la saga Call of Duty. D’une part car je ne vois pour le moment pas du tout l’intérêt de se lancer dans cette entreprise avec ce matériau de base. D’autre part, je pense qu’il y a des dizaines d’autres projets plus intéressants et qui toucheraient d’avantage de personnes. Néanmoins, comme tout le monde je peux me tromper et Activision Blizzard peut nous proposer une bonne surprise. Si les scénarios sont bons, les réalisateurs talentueux et si les moyens sont donnés aux équipes de production, peut être que ce nouvel univers apportera un vent de fraîcheur dans le cinéma américain à l’heure où les films de super-héros monopolisent le box-office et les salles de projection. Wait and see.

P.S : Les éditos ont vocation à défendre une idée, une opinion tranchée sur une question en particulier. Il ne s’agit nullement de l’avis général de la rédaction de Cooldown.fr, mais uniquement de celui qui a rédigé l’édito. Ce format a pour objectif de lancer un débat sur la thématique qu’il porte, et d’amener à un échange d’idées avec des personnes qui ne partageraient pas l’opinion défendue dans ses lignes.