aaa

L’Ordre du salut

L’Ordre du salut est une communauté religieuse qui règne sur la société actuelle depuis son Saint-Siège à la cathédrale de Luxerion. Elle répond aux ordres de la Grande Prêtresse. Cette organisation a gagné la confiance de tous ceux qui étaient fatigués d’avoir déjà tant vécu à Nova Chrysalia, dans un monde en sursis où la vie et la mort n’avaient plus de sens, grâce à son précepte : « Donnez-vous entièrement à Dieu, car il vous ouvrira les portes d’un nouveau monde. »
L’Ordre prône aujourd’hui le respect de la vie et l’humilité, mais il menait autrefois une politique de répression envers les hérétiques. Certains se demandent d’ailleurs s’il ne faudrait pas réagir face aux agressions répétées commises par les plus fanatiques d’entre eux.
 

zzz

Les enfants d’Etro

Les fidèles d’Etro sont persuadés que la mort apportée par la déesse libère les hommes. Ils s’opposent à l’ordre, car ils refusent de reconnaître le salut offert par le dieu Bhunivelze. Ils ne souhaitent pas se réincarner dans un nouveau monde. Bien au contraire, ils veulent rejoindre leur Déesse dans le monde du Valhalla.
Un très grand nombre de ces croyants ne cherchent pas à interagir avec leur environnement, mais certains sont de véritables fanatiques qui commettent des crimes à Luxerion, persuadés d’apporter la délivrance par la mort, contrairement à l’Ordre du salut qui voue un culte à Bhunivelze.
 

eee

La Libératrice

Il existe une croyance particulièrement répandue chez ceux qui croient en un dieu tout-puissant : lorsque la fin du monde arrivera, une Libératrice apparaîtra, et cette envoyée de Dieu sauvera leurs âmes.
Le soir du dernier jour, le monde s’effondrera et toutes les vies s’éteindront. Les âmes des élus seront transportées vers un nouveau monde où elles renaîtront. Et on raconte que la Libératrice sera celle qui libérera les âmes de ce monde à l’agonie, pour les emmener vers un monde meilleur.
Les hérétiques, qui ne croient ni au salut, ni en un nouveau monde, voient cependant en la Libératrice un personnage néfaste, qui n’apportera que mort et destruction.