De l’art de la baston, par Cocax

Salut c’est Cocax, joueur HS de chez Cooldown :)
Un beau jour de juillet 2016, je me faisais gentiment détruire par à peu près tous les guerriers du ladder, en jouant zoo. Logique me direz-vous, ce n’est pas un bon match up. Certes, on y reviendra plus tard. Puis j’ai changé de deck, essayé de garder mon calme, de jouer plus lentement. Je me suis efforcé de prendre des decks somme toute corrects contre guerrier, la classe dominante à ce moment: chasseur midrange, druide Yogg Saron (qu’il soit béni), ou encore chaman midrange.
Et puis j’ai trouvé la raison pour laquelle je perdais des parties que je n’étais pas « censé perdre ». Cette raison c’est une carte qui rend tous les archétypes de guerrier contrôle extrêmement forts en début de saison: vous l’aurez compris, il s’agit du brawl, de la Bastonnade, du pugilat: la Baston.


Cette carte, je la hais de tout mon corps, je la déteste et je souhaite au plus profond de moi qu’elle disparaisse à tout jamais, dans les abîmes du Mont Rochenoire. Baston est une carte qui a toujours été jouée en deux exemplaires par les guerriers contrôles. Jusque-là rien de surprenant. Maintenant si je vous disais que Guerrier contrôle serait complètement injouable si cette carte était nerf, et, rêvons un peu, n’avait jamais été faite, vous me diriez surement que j’ai raison n’est-ce pas ? Baston est une carte profondément déséquilibrée depuis le mode standard et je vais vous montrer pourquoi.

C'est parti pour un peu de RNG

C’est parti pour un peu de RNG

Baston : son design, ou les raisons de la colère

Je vais me pencher sur le design même de la carte: 5 Mana, détruit tous les serviteurs sauf un (choisi au hasard). Fort heureusement, c’est le serviteur qui est choisi au hasard, et non le joueur qui « gagne » la Baston. Il n’y a aucune carte dans le jeu qui fait la même chose que Baston: c’est à dire garantir de détruire au moins 3-4 serviteurs quelques soient leurs points de vie. Ah si pardon, il y a Entrée dans le Colisée (LOL) la carte paladin à 6 manas qui laisse seulement la créature avec le plus d’attaque de chaque côté sur le board, comme ça on peut l’aldoriser (avec un garde paix de l’aldor) juste après. Super tour pour 9 manas n’est-ce pas ? Baston coûte 5 manas, et peut laisser la créature la plus faible ou une menace mineure sur le board. Quand on compare le design des deux cartes, Entrée dans le colisée est absolument ridicule. Plus chère, elle force à gérer la créature survivante, qui est justement celle que Baston a une chance non négligeable de tuer directement. C’est symbolique d’Hearthstone: les cartes aléatoires sont toujours les plus impactantes dans la partie à design équivalent. On pourrait également ajouter Néant distordu. Là encore, la comparaison révèle un déséquilibre flagrant: pour 3 manas de moins, Baston laisse une créature. Et le guerrier joue exécution, des armes, et heurt de bouclier pour gérer ce qui ressort. Preuve que les cartes aléatoires sont bien plus fortes que les cartes équilibrées à effet établi. Il y a bien une raison si Ragnaros est plus joué que tous les autres cartes late game en ce moment: si ce bon vieux Ragna touche « ma bonne cible », il fait gagner. Baston, c’est exactement pareil, mais avec encore moins de risque, et à moindre coût (bon, sans la 8/8 à gérer aussi).
Baston, c’est une AOE sans vraiment l’être, parce qu’elle n’a pas de dégâts. On peut jouer autour du choc de flammes, de la consécration, de la tempête de foudre, car on connait les dégâts que ces AOE infligent. C’est infiniment plus dur de jouer autour de Baston. Pourquoi ? Parce qu’ à chaque fois qu’on rajoute une créature contre un guerrier contrôle (on doit le faire parfois, pour forcer la Baston), on s’expose statistiquement plus à un mauvais résultat de la Baston, en tout cas lorsqu’on joue un deck assez rapide (la carte étant bien plus moyenne, voire morte dans un mirror de decks contrôle). De la même manière que Busard-lâcher les chiens, ou déluge de lames à la limite, c’est une carte au combien frustrante, qui empêche un adversaire de jouer de manière optimale à partir du tour 5. Ça encore, ça peut aller. Ça incite les gens à ne pas vomir leur main et à garder des ressources en main, ce qui rend les joueurs meilleurs. Enfin, moins mauvais en début de saison. La différence avec toutes les AOE du jeu, c’est que Baston encore une fois, détruit directement les serviteurs, et est en plus aléatoire (bon pour ça il y a encore la tempête de foudre qui fait toujours 2). Ainsi, lorsqu’on essaye de tourner autour de la Baston, on se retrouve dans une situation bizarre ou on peut se dire: « Bah s’il fait sa Baston, j’ai quand même une bonne chance d’avoir une bonne créature qui ressort », alors qu’une bonne Baston sur des créatures de 2-3 manas fait déjà un card advantage démentiel.

Quelles conséquences pour le deckbuilding des wars ?

Quel impact sur les parties ? Très simple, le guerrier va uniquement mulligan pour des armes, la goule ravageuse, et Baston s’il se doute qu’il est face à un deck agressif. Encore mieux, les guerriers C’thun peuvent même se permettre de jouer des cartes non-optimales dans leurs decks (l’annonciatrice 2/3 et l’élue 4/2 bouclier divin) car ils n’ont pas besoin de bonne présence early game en fin de compte. Les guerriers contrôle peuvent se permettre de jouer peu de créature, voire aucune dans l’early game contre zoo, simplement grâce à la Baston. C’est normal que les decks contrôle fassent du card advantage contre un deck agressif, mais aucun sort anti créature n’a autant de valeur que Baston, à partir de 4 créatures. Cela fait du guerrier un premier choix contre les decks rapides du début de saison : zoo et chaman aggro. Baston est bien le pinacle de la carte contrôle
Tout compte fait, les 2 cartes clés sont la hache de guerre (TOUT LE TEMPS dans leur main au tour 2) et Baston, la goule ravageuse également. Mais personnellement je n’ai jamais perdu contre un guerrier contrôle qui n’avait ni hache ni Baston avant le tour 6-7 en tant que joueur de zoo. Il est quasiment impossible pour un bon joueur de perdre contre zoo avec deux Bastons dans la main, tout simplement car c’est la meilleure arme anti zoo/chaman du jeu et de très loin.
Ce qui est assez intéressant de noter, c’est que sans silence dans la méta l’auspice funeste devrait être une carte excellente en début de saison pour les guerriers contrôles. Probablement un premier choix, vu la prédominance actuelle de zoo, Chaman aggro et guerrier dragon. Pourtant, il est aux abonnés absents. Déjà parce que le guerrier a peu de tours constructifs au tour 3, et ensuite parce que plus l’adversaire remplit le board avant le tour 5, meilleure la Baston sera. Alors oui il peut prendre pas mal de pression en early game, mais la hache viendra l’atténuer bien entendu. En plus d’avoir un potentiel hallucinant de gain d’armure avec la justicière, le guerrier dispose également des les meilleures anti-bêtes du jeu: exécution, heurt de bouclier, sonner, la goule ravageuse, heurtoir (avec la hache bien évidemment) sont autant de moyens de ralentir un deck rapide, avant la Bastonnade qui sonnera le glas de la concession chez cet horrible joueur de démoniste zoo. Il y a bien une raison si guerrier contrôle est jouable depuis l’aube des temps. Encore mieux, les decks guerriers C’thun et Nzoth sont très probablement les decks C’thun et N’Zoth les plus viables à l’heure actuelle, surtout en tournoi. Qu’est ce qu’on ferait sans la Baston ;-) …

Quelle solution pour la Baston ?

Si je me morfonds depuis trois paragraphes sur cette carte que je hais tant, c’est parce que je suis un gros joueur de zoo moi-même. J’adore ce deck. Je le trouve à la fois accessible et compliqué à maîtriser. A la fois subtil et simple, tantôt agressif tantôt défensif, une merveille d’Hearthstone selon moi (peut-être pas quand on joue contre). Bref, Zoo est devenu selon moi défavorable contre guerrier contrôle. Déjà parce que le deck a perdu les cartes qui le rendaient parfois résiliant à la Baston: la rampante et l’œuf nérubien, mais aussi grâce à la goule ravageuse, absolument dévastatrice contre zoo. C’est devenu pour moi un match up très frustrant à jouer. Je pense qu’un guerrier contrôle à au mieux 40% de chances de gagner ce match up s’il ne pioche pas Baston dans les 10 premières cartes de son deck. Baston est une carte vraiment injuste pour un Zoo, parce qu’elle est presque tout le temps bien. Jouer autour est très pénible, parce que le deck se joue malgré tout en vomissant sa main.
Avant, le match up était très jouable, sans être excellent. Il était même plutôt favorable grâce aux œufs de nérubien et à la rampante, très bonnes cartes contre Baston. Mais Baston est devenue bien trop forte avec la disparition de ces cartes clés, qui contraient le guerrier en un sens, avec le déchiqueteur et le crache vase accessoirement. Mais le fait est qu’un guerrier peut se permettre de ne jouer aucune créature avant le tour 5, tour de la Bastonnade, et de gérer les créatures une à une en gagnant de l’armure, jusqu’à être hors d’atteinte du burst du zoo. Le problème fondamental de la carte réside dans son coût plus que dans son effet. Oui, on peut être très mal si un garde funeste survit à une Baston de 4 créatures, mais en tuer trois autres pour 5 manas à déjà une valeur démentielle.

 

garrosh

Vous cherchez la baston avec Garrosh Hurlenfer ?

Si ça ne tenait qu’à moi, je ferai supprimer cette carte. C’est un exemple typique de carte qui n’est pas bonne pour le jeu. Soit elle est trop forte, soit elle est complètement morte (dédicace au lâcher les chiens aussi). De plus, son coté aléatoire peu avoir un impact trop fort sur l’issue d’une partie. Des exemples de cartes comme ça, il y en a pléthore dans le jeu: Compagnon animal, tempête de foudre, jongleur de flamme/couteau, Ragnaros, Rohart totémique, et même Yogg Saron, mais bon au moins lui il est rigolo. Ce sont les véritables cartes cancer du jeu car elles peuvent faire des différences énormes à un tour en particulier. Elles font de l’ombre au skill alors que Hearthstone est un jeu où la prise de décision peut être vraiment passionnante. On sous-estime à mon sens le nombre de parties gagnées grâce à la prise de décision réfléchie. Bien sûr, même les cartes à effet aléatoire contiennent de la prise de décision. Baston la première car il ne faut pas la lâcher à n’importe quel moment, mais l’issue est incontrôlable et peut changer totalement une partie, et ça, c’est frustrant pour rester poli. Alors comment modifier Baston selon moi ? Enfantin: 6 manas, un point c’est tout. Et n’allez surtout pas me dire que ça tuerait la carte…