Prévu pour février 2019, le jeu de combat Jump Force est très attendu par tous les fans de manga. Regroupant de nombreuses icônes de la culture japonaise, le titre de Bandai Namco tient son nom du magasine Weekly Shōnen Jump. En attendant la sortie du jeu, l’éditeur dévoile petit à petit le roster de Jump Force. Ce dossier permettra donc de faire le point sur l’ensemble des personnages présents dans le soft. De plus, les trailers permettant de voir ces héros en action seront présents pour avoir un aperçu de leurs capacités.

Jump Force - Image

Nota : ce dossier est susceptible d’être mis à jour en fonction des annonces de nouveaux combattants.

Malgré le fait qu’il s’agisse d’un crossover entre différents mangas, les développeurs ont pris le parti d’ancrer leur direction artistique vers un style « réaliste ». Ainsi, les combats se déroulent en 3D avec des déplacements à 360°. Un choix osé couplé à une série de cartes déjà visibles et également proche d’un rendu plus réel. Ce choix fait donc débat parmi les joueurs mais est malgré tout totalement assumé par les développeurs.

Jump Force a un gros avantage par rapport à la concurrence : avoir les droits d’utiliser des licences fortes et populaires. Dragon Ball Z, One Piece, Naruto, Saint Seiya, des licences phares aux yeux des fans de manga qui ne peuvent qu’être hypés ou au minimum intrigués par l’idée d’un jeu de combat regroupant tout cela. Autant dire que la pression repose sur ses épaules et que le verdict aura donc lieu en février prochain.

En attendant cette date, Bandai Namco prend bien soin de dévoiler ses licences et donc ses personnages au compte-goutte. L’équipe en charge de la communication sait donc maintenir la hype des joueurs comme il se doit. Ce présent dossier a pour but de référencer l’ensemble du roster de Jump Force. Pour ce faire, nous allons par la suite décomposer les combattants par licence en commençant pour l’une des plus grosses : Dragon Ball Z.