dossiergpjv

Partie 1

En annonçant la réduction des effectifs d’Irrational Game de 110 à une quinzaine de personnes, Ken Levine a surpris le monde du gaming. Il prétend que l’initiative lui permettra de se re-centrer sur la création de jeux avec une grosse composante narrative, et si on peut comprendre cette volonté après 17 ans à la tête du studio, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour l’avenir de la franchise Bioshock. Le premier opus, sortit il y a maintenant 7 ans, avait marqué l’histoire du jeu vidéo d’une trace indélébile. L’univers, le gameplay ou la direction artistique, tout dans ce jeu avait permis de rendre l’expérience inoubliable pour de nombreux gamers, et c’est avec appréhension que l’on imagine le futur de la licence. Bioshock a légué au monde vidéo-ludique un héritage important, comme beaucoup d’autres jeux avant lui. Je vais donc vous présenter une partie des jeux qui, selon moi, ont marqué l’histoire du jeu vidéo, en proposant une expérience véritablement unique ou en altérant les codes d’un genre en profondeur.
 

945993oculusrift0113de
Devil May Cry : Sorti il y a 13 ans, ce jeu a été le premier à mettre le joueur au commande d’un vrai « Bad Boy ». Dante incarne l’image qu’on se fait d’un anti-héro.  Ce personnage mi-humain mi-démon est insolent, imprudent, narcissique, sarcastique, en bref, Dante pue la classe et le style. Le gameplay est au même niveau, avec un rythme effréné, des combats extrêmement jouissifs, et très techniques pour les puristes du style et du scoring. Si vous voulez jouer à un jeu sans prise de tête, et ressentir le frisson de plaisir pur qu’implique la destruction totale et systématique de tout ce qui apparaît à l’écran, Devil May Cry reste la référence en la matière.
 

945993oculusrift0113de
Metal Gear Solid : Plus qu’un jeu, c’est à la naissance d’un monument et d’une série à succès qui a marqué la sortie de ce jeu. Au delà de la dimension ludique, Hideo Kojima fait passer plusieurs messages, les principaux concernant ses propres inquiétudes quant à l’avenir de l’espèce humaine, notamment au niveau écologique, ou à propos de la prolifération des armes de destructions massives. Mais le jeu en lui même, sans ce message, aurait eu le succès qu’il a rencontré. Entre un gameplay orienté infiltration parfaitement maîtrisé, une histoire pleine de rebondissements, des relations entre les personnages extrêmement détaillées ou des astuces de gameplay absolument uniques et d’une intelligence rare (Je parle bien sûr du combat contre Psychio mantis), Metal Gear Solid est une des références du jeu vidéo. Avec le 5ème opus qui sortira bientôt, la série est restée un standard de qualité dans le monde du jeu vidéo, mais c’est ce premier opus, avec les bases scénaristiques qu’il a planté, qui fait parti de la légende du média.
 

945993oculusrift0113de
Deus Ex : Digne héritier de System Shock, Deus Ex aura fait office d’OVNI à sa sortie. Mélange inhabituel des genres à l’époque, ce FPS-RPG aura posé les bases d’un genre qui se développe de plus en plus : les jeux qui responsabilisent les joueurs. Tout comme dans Fallout 3 ou Bioshock, les choix du joueur influençaient grandement l’expérience de jeu, et on pouvait finir le jeu avec une quinzaine de fins différentes, une première à l’époque. Avec son système d’évolution de personnage extrêmement fouillé, son gameplay permettant d’arriver à accomplir ses objectifs de multiples manières ou son scénario d’une complexité et d’une profondeur pratiquement inégalées, ce jeu une source d’inspiration et de références en ce qui concerne la liberté accordée aux joueurs dans leurs aventures.
 

945993oculusrift0113de
Wipe Out 2097 : Sorti pour concurrencer la série F-Zero, Wipeout 2097 a marqué sa génération par son univers, et surtout sa bande son. Les musiques du jeu collaient parfaitement au gameplay : survitaminé et rapide. Le jeu vous met aux commandes de vaisseaux devant finir des tours de piste le plus vite possible, sachant que des bonus peuvent être récoltés durant la course, vous mettant entre les mains de puissants bonus ou des armes pouvant détruire les vaisseaux adverses. L’action épileptique et la technicité requise pour terminer les circuits avec les meilleurs temps sont encore aujourd’hui des références en terme de gameplay. Le jeu à bien vieillis, et ceux qui veulent essayer une légende du jeu de course ultra rapide peuvent encore y jouer sans avoir la rétine fracturée.

Naviguer dans l’article
Partie 1