Groupe B : Longhzu – Immortals – Gigabytes Marines – Fnatic

Inattendu , splendide, le story telling de cette seconde semaine tient à trois choses : la contre performance des Immortals (surtout Pobelter), le très bon niveau de jeu des Gigabytes Marine et enfin le réveil de Broxah chez Fnatic qui fait un bien fou à l’ensemble de son équipe.

Ils reviennent des enfers, les Fnatics se qualifient après un 3-0 en première semaine (une première dans l’Histoire des Worlds). C’était mal parti après une 4e défaite d’entrée face aux Longhzu mais tout s’est joué dans le premier match lorsque les Vietnamiens démolissent les Américains sur une compo Urgot Top  – Kayn assassin jungle. Inattendu et parfaitement géré. Tout est alors possible pour les Fnatic qui s’imposeront dans les deux dernières games de la journée. Au final 6-0 pour Longhzu qui évolue dans une autre dimension  / 2-4 Marines / 2-4 Fnatic / 2–4 Immortals.

Les 2 équipes occidentales s’affrontent alors dans un premier temps, le vainqueur affrontera alors les Marines qui ont remportés leurs matchs plus rapidement. C’est loin d’être parfait mais les Fnatic réussissent à remporter les deux matchs et à se qualifier. Magnifique pour les européens, et surtout inespéré après le spectacle plus que décevant de la première semaine. Voici un résumé équipe par équipe de ce que l’on peut dire et analyser des 4 équipes.

  • Longzhu :

La plus grosse impression de ces Worlds 2017 de LoL. L’équipe qui intrinsèquement semble avoir le meilleur niveau du monde actuellement et qui sort sans aucune défaite de cette phase de poules. Attention les matchs n’ont pas tous été si aisés et on a même accusé un retard de 10K golds contre les GAM. Retard comblé, victoire assurée. Ils savent revenir d’une game quasi perdue comme les plus grands. Leur « faible » groupe leur a-t’il permis de se chauffer suffisamment ? Certainement pour les quarts de finale, on les retrouvera au moins en demi-finale, sauf séisme.

  • Fnatic :

Cette semaine Broxah s’est réveillé. Au lieu d’allouer toutes les ressources sur la botlane en essayant de baby-sitter Rekkles en sacrifiant Soaz, on a essayé une vision différente. On laisse Rekkles gérer sa partie (il le fait au moins aussi bien qu’avec l’assistance de Broxah) et on assiste Soaz. La différence est flagrante : on a une front-lane, une capacité d’engager, une menace massive, tanky, devant sa back-lane qui peut alors s’exprimer.

C’est encore très laborieux, mais on peut concrétiser cette fois les parties même si elles sont gagnées de peu. Les Fnatics ont fait un 4 win / 1 loose lors de cette deuxième semaine. On peut alors tenter une ouverture facile «  ils vont se faire défoncer en quarts ». Oui clairement, ils tomberont en plus contre un 1er de groupe (A, C ou D) et vont certainement se faire massacrer s’ils gardent ce niveau.

On peut également se dire qu’ils n’ont rien à perdre ou que le 1er du groupe D sera largement jouable. Mais on peut également se dire que les Fnatic ne sont jamais aussi forts que lorsqu’ils sont en confiance, et que leur équipe est composée de joueurs d’expérience ainsi que de joueurs jeunes et frais qui ont envie de montrer ce dont ils sont capables. La demie n’est pas totalement impossible.

  • Immortals :

Malheureusement l’équipe, qui la semaine passée disposait d’un grandiose Pobelter, a cette semaine eu dans ses rangs son double maléfique « Poubelter » pour ses détracteurs. Et en effet le midlaner transparent cette semaine a enchaîné les ultimes d’Oriana à côté, les mauvais positionnements, n’a carry aucune game et a finalement grandement participé à la chute de son équipe. C’est également eux qui ont subi la fameuse première game contre Marines, qui leur a coûté leur première défaite de la journée, comme cela avait été le cas contre Fnatic la semaine précédente.

  • Gigabytes Marines Esport :

De magnifiques joueurs vietnamiens. Ils ont battu Fnatic en semaine 1, battu Immortals en semaine 2, ils ont mené de 10K gold face aux monstres absolus de Longzhu. Ils l’ont fait avec la manière en jouant des compositions folles mais efficaces et maîtrisées. Un véritable bol d’air dans cette compétition où tout le monde essaie de se fier à un metagame qui ne convient pas forcément (Voyez les équipes chinoises). Urgot, Rengar-Zilean, Kayne Assassin ont fonctionné. Mordekaiser bot, xayah mid ont été tentés. Le gros coup de cœur de cette saison des Worlds 2017 de LoL. Ils n’ont absolument pas volé leur spot aux Worlds (remporté grâce à leur très bonne performance lors du MSI).


Résultat du groupe B :

  • Qualifiés :

1er : Longzhu

2e : Fnatic

  • Eliminés :

3e : Gigabytes Marines Esport

4e : Immortals

Naviguer dans l’article
Groupe B