Albion Online – Guide du jeu en solo

Albion Online – Guide du jeu en solo

Albion Online, le MMO novateur signé du studio allemand Sandbox Interactive, a été volontairement conçu pour favoriser les guildes, les alliances, le farm ainsi que les explorations de donjons en groupe : en clair, le jeu en équipe.
Néanmoins, certains joueurs préfèrent évoluer dans leu coin et farmer seuls, que ce soit les ressources ou bien les mobs, afin de monter leur stuff à leur propre rythme, sans contraintes de sorties régulières en guilde, ou de GvG.
Pour ces derniers, nous allons tenter de présenter quelques petites astuces afin de pouvoir progresser sur le jeu sans être obligé d’intégrer un « bus » de farm…



Albion Online se veut un titre volontairement coopératif, afin que les joueurs progressent plus rapidement en évoluant en groupe, et grâce à l’entraide incessante.

Mais qu’en est-il du joueur solitaire? Celui-là même qui apprécie lancer son nouveau MMO fraîchement acheté, faisant fi du terme « multiplayer » du second « M » qu’il voit comme une injure ou presque, et se promène des heures durant en évitant de croiser le regard de celles et ceux qui daigneraient passer devant lui, ou pire encore oseraient l’aborder dans le tchat pour lui proposer de rejoindre la nouvelle guilde hardcore du moment.
Bien entendu, jouer en solo n’implique pas obligatoirement de rentrer dans cette catégorie plutôt extrême. Il n’est en effet pas toujours évident de pouvoir ou vouloir farmer à plusieurs : parce que l’on ne dispose pas du temps ou de la patience nécessaire pour monter un groupe pour un donjon, par exemple, ou encore parce que l’on a juste envie d’avancer à son propre rythme,…

Quelle que soit la raison, Albion Online va s’avérer un véritable parcours du combattant pour ces profils de joueurs, et seuls les plus hargneux et téméraires parviendront, un jour qui sait, à la gloire des Tiers supérieurs et des zones noires.

 

LES PREMIERS PAS SUR ALBION :

Tel un Robinson Crusoé échoué sur une plage, vêtu d’un simple pagne, il va vous falloir en tout premier lieu trouver des ressources rudimentaires : à vous de décapiter joyeusement les marmottes se situant dans la zone initiale, puis d’aller casser quelques rochers et abattre deux ou trois arbres. Avec cela, vous pourrez vous confectionner quelques vêtements ainsi que vos premiers outils, comme dans tout jeu de survie traditionnel.
Pour ce faire, il faudra tout simplement suivre les petites quêtes présentées, qui vous apprendront au fur et à mesure les bases du jeu. Ce tutoriel est malheureusement beaucoup trop bref, et le joueur se retrouve rapidement sans aucun guide,… un peu perdu dans cette immensité terrifiante.

 

C’est là que débutent les toutes premières difficultés du joueur solitaire : une personne avertie et/ou habituée des MMORPG pensera à se renseigner sur le tchat, ou à chercher de suite une guilde. C’est la meilleure chose à faire, sur Albion Online, tant évoluer en groupe vous permettra de partager l’expérience acquise dans les donjons, ainsi que les compositions à crafter. De plus, des compagnons de route peuvent vous habituer progressivement à toutes les possibilités du jeu : craft, orientation de votre armement,… Par expérience, les guildes dites « familiales » n’hésitent d’ailleurs pas à renseigner les nouveaux venus.
Mais dans notre optique de rester un brave aventurier solitaire, les choses ne seront pas aussi évidentes.

 

Apprivoiser son panneau du Destin

Seul, il est bien difficile de s’y retrouver, face à toutes les ramifications du panneaux du Destin

Le panneau du Destin est très complet, mais également immense et complexe, d’où là nécessité de se partager les tâches entres amis / joueurs de guilde.

En jouant tout seul, il vous faudra forcément combiner le craft et le PVE.
Pour indication, toutes les compétences liées au craft se situent sur la partie droite du panneau du Destin, tandis que celles relatives à l’utilisation des armes et armures se trouvent sur la partie gauche. Comme ce que l’on peut porter et crafter n’est pas lié, vous pourrez être amené à pouvoir porter une épée par exemple, sans pour autant être capable de la crafter…

Dans Albion Online, l’économie est totalement gérée par la communauté. A savoir que le traditionnel Hôtel des Ventes est l’unique endroit permettant de définir les prix de n’importe quel « objet » du jeu, selon le principe de l’offre et de la demande.
S’il est toujours possible d’instaurer un système de craft communautaire au sein d’une guilde, le joueur solo est donc contraint d’acheter tout ce qu’il ne peut créer lui-même.

Par conséquent, il vous faudra soit décider de débloquer le plus grand nombre de choses possibles dans votre Panneaux du Destin via un farm incessant de ressources, soit enchainer de manière intensive les donjons dans le but de gagner suffisamment d’argent pour être ainsi autonome financièrement parlant.
Tout ceci va obligatoirement impliquer de multiples heures et séances de jeu, sans doute rébarbatives, et amener une certaine frustration en remarquant que vos voisins aprogressent plus vite que vous.


Choisir efficacement son équipement

Les différents équipements sont équilibrés volontairement pour un jeu en équipe. En effet, les sorts possédés par chaque pièce d’armure ainsi que chaque arme sont plus ou moins orientés pour être efficaces soit en PVE soit en PVP, se combinant la plupart du temps avec d’autres armes afin de pouvoir opérer en donjons ou lors des affrontements Guildes contre Guildes des « combos » dévastateurs.
D’où leur relative inefficacité en solo.

Heureusement, quelques compos sortent toutefois du lot :

  • La hache en armure lourde

Tandis que l’armure lourde vous permettra de tanker suffisamment les dégâts au corps-à-corps, la hache (qui est une arme sans véritable CC) dispose d’un sort extrêmement utile vous permettant de récupérer de la vie en fonction du saignement infligé aux adversaires. Une composition très efficace, qui vous permettra de résister tout seul face aux groupes de mobs dans les donjons, tout en les enchainant sans discontinuer.

  • Le long bâton en armure de cuir

Vous le comprendrez aisément, les arcs ne sont pas une bonne solution en solo. Il vaut mieux privilégier le corps-à-corps, et éviter le plus possible les sorts à longue canalisation ou mono cibles. Les dagues, elles, font énormément de dégâts, mais sur une cible unique. Elles sont en général plutôt réservées au rôle d’assassin, très utile dans certaines situations précises, mais assez peu en donjon. Le long bâton est alors bien plus avantageux, car ce dernier dispose de sorts majoritairement de zone, ce qui sera très efficace quand vous vous retrouverez face à 2 adversaires ou plus.

  • Le bâton de givre en armure légère

Dans la partie des robes en tissu, l’arme associée la plus efficace est sans doute le bâton de givre. En effet, malgré le handicap du temps de canalisation des sorts, ces derniers sont essentiellement de zone, et ralentissent les adversaires, vous permettant ainsi de conserver constamment de la distance avec ces derniers. Avec une robe de tissu, il vaut en effet mieux éviter le plus possible le contact. Même si vous ferez de lourds dégâts, n’oubliez pas que vous serez très fragile et aurez du mal à résister à un assassin ou à des groupes entiers de créatures hostiles.

Plusieurs sets sont donc viables en jeu solo. Néanmoins, pensez toujours « sorts de zone » plutôt que « mono cible », et privilégiez une armure capable d’encaisser au corps-à-corps : l’armure de soldat est sans doute la plus efficace, car disposant de bonus de résistances mais également des bonus d’attaques physiques et magiques.

Rappelons qu’en tant que joueur autonome, vous devrez maximiser le rendement de votre farm, afin de ne pas vous éparpiller et gâcher inutilement du temps.Dans cette optique, nous avons choisi 3 équipements favorisant le plus possible le farm de ressources similaires. Ce ne seront donc peut-être pas les combinaisons les plus efficaces, ou les plus optimisées. Mais elles conviendront parfaitement, et devraient vous permettre d’éviter de rager et de quitter hâtivement les terres d’Albion.


Rester en ville pour farmer

A ce stade du jeu, il sera également important d’étudier attentivement la map, afin de trouver un bon point de chute pour vous installer.

Quel que soit l’endroit où vous débarquez, le petit port de départ est un très bon endroit pour monter jusqu’au Tier 3.
Cette ville « tuto » dispose en effet de tous les bâtiments de craft essentiels afin de créer votre stuff de départ. Et si vous n’avez pas l’âme d’un crafteur, l’HdV est en général toujours très bien alimenté.

Le farm y est aisé, les composants pouvant tous être dénichés sans avoir à quitter la ville. Le Tier 2 n’est donc au final qu’une formalité : les ressources (arbres, minerais, pierres) sont en nombre conséquent sur les maps avoisinantes, et leur repop suffisamment rapide pour qu’aucun joueur ne se trouve lésé.

De plus, vous pourrez y trouver, juste à côté de la place centrale, un portail idéal pour vous : ce dernier est en réalité une porte menant à l’entrée d’une expédition solo, volontairement créée pour aider les joueurs à se familiariser avec les bases du jeu. Dans votre optique de progresser seul, ce donjon est donc absolument parfait. L’expérience et l’argent acquis sont non seulement loin d’être négligeables, mais le bonus de 1000 d’argent pour la première boucle quotidienne de cette expédition vous obligera à ne surtout pas l’ignorer !



Le début de l’aventure est donc plutôt simple, et se fait très généralement en solitaire, le temps de comprendre les différents mécanismes de gameplay, ou tout simplement parce qu’il n’y a pas encore grand chose à s’échanger ou faire en groupes. Si le jeu continuait ainsi, d’ailleurs, il pourrait parfaitement se faire sans avoir besoin de quiconque d’extérieur, de guildes ou d’alliances. Cependant, les zones jaunes, rouges, noires, ainsi que les donjons et les créatures qu’ils renferment et qui vont vite arriver vont vous obliger à devoir ruser de plus en plus pour vous en sortir…

Naviguer dans l’article
Présentation