[Guide] Hearthstone - Les cartes qui sortent du mode Standard

[Guide] Hearthstone – Les cartes qui sortent du mode Standard

Plus que quelques semaines à attendre avant la sortie de l’extension d’Hearthstone le Bois Maudit. À cette occasion, beaucoup de cartes sortiront du mode Standard pour passer en Wild. De nombreux changements qui bouleverseront la méta. Jetons un coup d’oeil aux cartes importantes qui feront parties de cette rotation.

L’Année du Mamouth prend fin pour introduire l’Année du Corbeau. On peut donc dire adieu à deux des extensions: Murmures des Dieux Très Anciens et Main Basse sur Gadgetzan, ainsi qu’à l’aventure Une Nuit à Karazhan. De nombreuses cartes très importantes disparaîtront avec elles pour passer en format Wild. Un gros bouleversement en perspective pour la méta actuelle.

Druide

La classe Druide est une des plus touchée par la rotation. L’archétype Jade va disparaître et c’est un énorme changement. Cependant, cela reste une bonne nouvelle pour l’équilibrage du jeu, puisque il s’agit là d’un archétype extrêmement puissant qui a longtemps dominé la méta.

Chaman

Là aussi, la mécanique Jade est vouée à disparaître. L’archétype Evolution fera également partie du passé. Un coup dur pour le Chaman qui voit ses deux seuls decks viables s’évanouir. On attend avec impatience les nouvelles cartes du Bois Maudit pour se faire une idée sur l’avenir du Chaman. Pas de panique pour l’instant, la présence d’Hagatha la sorcière se veut plutôt rassurante.

Chasseur

Malgré quelques pertes importantes comme Surprise du chef et la Chasseresse, c’est surtout la perte de Barnes et de Y’Shaarj qui va blesser le Chasseur. Le deck Chasseur Sort fait partie des incontournables. Cependant, une version sans ces deux cartes est aussi jouable et pourrait survivre à la rotation. Pas de soucis donc pour la classe Chasseur qui trouvera plus ou moins toujours chaussure à son pied avec des decks agressifs.

Guerrier

On s’attendait déjà à la fin du Guerrier Pirate après le nerf de Neunoeil. Ce n’est pourtant pas la plus grosse perte de la classe. Sans sa Goule ravageuse et son Nourrir les poissons, le Guerrier perd une grande partie de son deck Contrôle. De plus, la version Fatigue ne devrait plus avoir de raisons d’exister avec la rotation de Rat déloyal et la disparition de l’Oracle froide-lumière qui part au Panthéon. Garrosh devra se réinventer lors de la prochaine méta, mais on ne s’inquiète pas pour lui.

Paladin

Gros coup dur pour le Paladin. En effet, il semblerait que tous les archétypes de la classe seront touchés. La perte du secret Kodo de cavale, de l’Inquisiteur aileron-noir et de la Lame de ralliement vont gravement blesser Uther. Seul le temps nous dira si certains des decks phares du Paladin, notamment le Paladin Murloc, sauront se relever.

Prêtre

Le nerf de Raza l’Enchaîné avait déjà mit un bon coup dans l’aile du deck le plus puissant de la classe Prêtre. C’est le deck Prêtre Dragon qui avait pris la main, mais plus pour longtemps. Il semblerait qu’aucun des archétypes actuels ne survivent à cette rotation. Il n’y a plus qu’à attendre de voir ce que Blizzard nous réserve en Dragon pour la prochaine extension.

Voleur

Le Voleur est la classe la moins touchée par cette rotation. Il voit, lui aussi, disparaître les cartes de la mécanique Jade, mais ce deck est très peu joué. La perte du Passeur de Gadgetzan impactera un peu le deck Voleur Quête, mais tout indique qu’il saura se remettre et rester performant.

Mage

Les changements risquent d’être brutaux pour le Mage. La disparition de Bloc de glace, bien que logique, va en blesser plus d’un. C’est une page entière qui se tourne pour Jaina. Le seul deck qui n’utilise pas cette carte est le Mage Big Spells et il est probablement le seul qui survivra à la rotation. On espère que Blizzard saura rétablir la puissance Mage avec le Bois Maudit.

Démoniste

La classe Démoniste, elle, ne sera que très peu impactée. À part la perte des cartes neutres N’Zoth et Maîtresse des mélanges, les autres cartes qui passent au format Wild ne sont pas très importantes dans la méta actuelle. Il semblerait que Gul’Dan reste le maître incontesté de la méta pendant encore un certain temps.

Les cartes Neutres

Malgré le nombre très importants de cartes que nous ne verrons plus, certaines laisseront un vide plus gros que d’autres. On pense surtout à N’Zoth, Y’Shaarj, C’thun, Kazakus et Medivh qui ont été, sans aucun doute, les cartes les plus emblématiques de cette Année du Mammouth. On pleurera également la perte de Neunoeil, Aya, le Conservateur et le Seigneur Aile-de-Mort. À part ces légendaires marquantes, l’absence de beaucoup de cartes moins rares se fera ressentir. La Biographe notamment, ainsi que la Maîtresse des mélanges.

Voilà pour le guide de la rotation 2018 d’Hearthstone. C’est une page qui se tourne dans l’histoire du jeu. Il vous reste encore quelques semaines pour profiter de ces cartes. D’ici là, n’oubliez pas de regarder régulièrement l’article sur les cartes annoncées pour la nouvelle extension, le Bois Maudit. De nouvelles cartes sortent tous les jours et nous nous empressons de le mettre à jour dès que possible.