Poster de Soul Calibur VI

Soul Calibur VI – Guide des personnages

Astaroth

Astaroth est un golem créé par la volonté d’Arès afin de récupérer l’épée démoniaque Soul Edge. Créature massive armée d’une hache tout aussi imposante, Astaroth est sans doute la plus grosse brutasse du casting de Soul Calibur VI. Ses frappes très lourdes lui permettent d’écraser son adversaire avec une bonne portée : le manche de sa hache est assez long pour garder les ennemis à bonne distance. Si votre adversaire se faufile entre vos attaques, vous pouvez employer une des très puissantes choppes d’Astaroth pour l’envoyer paître. Notez qu’Astaroth bénéficie d’une portée de choppe augmentée, ce qui favorise son style de jeu à mi-distance. Cependant, le golem est naturellement facile à toucher vu sa taille gargantuesque. Il est aussi particulièrement lent : tenter une choppe au mauvais moment ou rater votre offensive et frapper dans le vent sera aisément puni par votre adversaire.

Lorsqu’Astaroth active sa Soul Charge, il gagne de la super-armure. Concrètement, ce buff permet de charger à travers les attaques ennemies et subir moins de dégâts. Ainsi, vous pouvez tenter des frappes plus risquées, qui pourraient être aisément interrompues sans super-armure. Notez que les choppes seront toujours aussi efficaces contre le golem. Par contre, Astaroth est un des seuls personnages à pouvoir se défaire d’une choppe initiée dans son dos : les petits malins se faufilant derrière vous devront travailler dur pour vous abattre.

Azwel

Azwel est un philosophe adepte d’idéologies assez radicales sur le futur de l’espèce humaine. Pour se battre, il emploie Palindrome : deux gantelets contenant des fragments de Soul Edge et Soul Calibur. En exploitant leur puissance, il peut invoquer des épées, des lances ou des faux. Combattant purement magique, Azwel peut invoquer son arsenal à courte, moyenne ou longue portée. Une fois qu’il invoque un type d’arme, il peut enchaîner en recopiant l’arme créée pour constituer des combos. Laisser Azwel dicter son rythme est donc dangereux, puisqu’une fois lancé, il peut zoner pendant des heures. Cependant, c’est un guerrier avec une très faible mobilité. La clé pour le battre réside dans sa lenteur : esquivez ses projectiles et armes magiques, et il ne pourra pas s’enfuir bien loin.

User de sa Soul Charge le transforme intégralement, lui conférant des statistiques améliorées mais aussi un nouveau Critical Edge, plus violent. La partie d’Azwel peut donc culminer en un déchaînement de puissance qui va tanner le cuir de vos victimes. Pour arriver à cette fin de partie, Azwel peut jouer du Reversal Edge pour parer et éloigner des adversaires trop rapprochés. Ses options de Reversal Edge sont entièrement différentes des autres personnages : profitez-en pour remporter ces courts affrontements et gagner un peu de répit. Préparez vos combos, zonez correctement et Azwel vous récompensera.

Cervantes

Le pirate revenant Cervantes se distingue par son épée massive, complémentée par sa dague doublée d’un pistolet. Beaucoup de ses attaques reposent sur l’usage alterné des deux armes : la dague est plus rapide et propice pour stun votre victime avec le flingue, alors que l’épée lourde inflige simplement de lourds dégâts. Les projectiles de Cervantes, grâce à son arme à feu, et son agilité surnaturelle le rendent un peu plus unique. Ainsi, ses pouvoirs surnaturels lui permettent de sauter particulièrement haut, de vriller comme une toupie ou de se déplacer à des vitesses excessives.

Cervantes aime particulièrement jouer avec les murs. Il est capable de les escalader ou de rebondir dessus pour former de nouveaux combos. Ses coups violents tendent à expulser et enfoncer l’adversaire vers les murs de l’arène pour favoriser le style de jeu de Cervantes. Si jamais vous l’affrontez, restez loin des parois : sait-on jamais.

Geralt de Riv

Que serait Soul Calibur sans ses guest stars improbables ? Soul Calibur VI peut se targuer d’avoir invité le Sorceleur en personne : Geralt de Riv. Le Sorceleur n’arrive pas seul et ramène avec lui tout son arsenal. Cela commence par son duo d’épées, bien connu des joueurs de The Witcher, qui lui permettent d’avoir une certaine flexibilité au combat. Outre ses fidèles épées, Geralt pourra également utiliser ses glyphes. Ainsi, il lui sera possible de s’en servir tantôt attaquer et tantôt pour parer. AardIgniYrdenQuen,et Axii requièrent un fragment de votre jauge de super pour être déclenchés. Gérer votre jauge de super et utiliser vos glyphes avec parcimonie sera la clé pour parer l’assaut ennemi, riposter et conserver votre avantage. Notez que la Soul Charge de Geralt lui permet d’user de ses glyphes sans entamer sa jauge de super. C’est le moment pour passer à l’action et utiliser vos combos les plus meurtriers.

Grøh

Guerrier inédit au sein de la série, Grøh conserve une aura de mystère. Armé d’un bras et d’un oeil bionique, béni par de mystérieux pouvoirs, le jeune homme marginal est au coeur du scénario de Soul Calibur VI. Grøh dispose d’une épée double assez imposante, avec une bonne allonge. Il peut séparer le manche de ses lames pour manier deux épées simultanément et augmenter sa vitesse, lui permettant de prendre ses adversaires de court et devenir plus mobile. Sa spécialité est de rouer l’adversaire de coups provenant de tous les angles. Ainsi, il peut forcer une ouverture et porter un coup fatal.

Justement, sa Soul Charge lui confère des dons de téléportation. Grøh peut aussi envoyer des ondes de choc pour compenser sa portée relativement courte, surtout en double-lames. Ainsi, le combattant nordique brille par sa simplicité de concept. Ses deux modes de combat sont aussi efficaces l’un que l’autre, mais il est nécessaire de les combiner pour répondre à toutes les situations. Savoir quel mode utiliser à quel moment et par quel angle attaquer fait tout le sel de Grøh.