1-2 Switch

1-2 Switch – la PETA remet en question l’un des mini jeux

La PETA, ou People for the Ethical Treatment of Animals (la SPA américaine si vous préférez), a souvent eu des différents avec le monde du jeu vidéo. Cette fois-ci, l’organisme s’attaque à 1-2 Switch au sujet de son mini jeu sur la traite de vache.

Nombreux sont les organismes de défense de quelque chose s’attaquant au jeu vidéo en un temps donné. Les organismes anti racisme s’en prenaient, par exemple, à Resident Evil 5, le titre de Capcom proposant une aventure dans laquelle un américain blanc tirait sur des africains noirs. Mais la défense de l’enfant n’est pas en reste non plus, avec plusieurs actions contre des séries comme Gran Theft Auto, dont la violence et l’absence de politiquement correct ainsi que de morale ne sont plus à démontrer. Quant à la PETA, l’organisme de défense des animaux américain, on ne compte plus ses pétitions et autres coups de gueule, dont pas mal auront toutefois fait rire nombre d’internautes.

La People for the Ethical Treatment of Animals s’en est notamment pris à Call of Duty : World at War, dans lequel il était possible de tuer des chiens, ou encore à Assassin’s Creed : Black Flag pour la pêche à la baleine. Des accusations dont pas mal sont compréhensibles, mais qui parfois prêtent à sourire, comme avec Pokémon Version Noire et Blanche. Premier opus de la licence à être attaqué de la sorte, il était aussi le premier à traiter de sujets plus matures, notamment de certaines utilisations malsaines des animaux… Une idée que la PETA avait retournée contre Game Freaks et Nintendo.

1-2 Switch en cause

Le dernier coup de poing sur la table en date concerne, vous l’aurez compris, le récent 1-2 Switch exclusif à la dernière console de Big N, que l’on testait dans nos colonnes la semaine dernière, et plus particulièrement son mini jeu dans lequel il faut traire une vache. Selon les membres de la PETA, cette épreuve (d’un jeu destiné à toute la famille, notamment aux enfants on le rappelle) ne reflète pas suffisamment les nombreux problèmes de la traite, en particulier la violence de l’acte et la séparation de la mère et de son petit. L’organisme souhaiterait aussi que Nintendo intègre des vidéos sensibilisantes avant ce mini jeu, et que ce dernier intègre des bruitages reflétant la douleur de la vache…

S’il y a peu de chances pour que Nintendo accède à cette requête, puisque son jeu n’a clairement pas pour vocation la sensibilisation mais uniquement le divertissement, la firme nippone ne s’est toutefois pas exprimée sur le sujet pour le moment.