amd-bristol-ridge BENCH

Les benchmarks des AMD Bristol Ridge disponibles

Ce soir le site Wccftech a publié les premiers benchmarks des processeur APU AMD de génération Bristol Ridge. Ces nouveaux processeur intègrent comme les générations précédentes un processeur et une partie graphique intégrée. Cette fois ci, c’est le socket AM4 et non le FM2+ qui accueillera ces nouvelles puces. Au programme, bien sûr de la DDR4 et toutes les nouvelles fonctionnalités récentes. Dans ce test deux processeurs seront confrontés, un A12 9800, haut de gamme des APU, contre un traditionnel A10 7870K.

Plateforme de test 

Les plateformes de test utilisées sont composées de 8 gigas de ram en DDR3 et DDR4 respectivement et d’une alimentation 800w. Deux cartes mères sont disponibles avec les chipsets B350M et A88 pour chaque plateforme. Une GTX 1070 Founder Edition sera utilisée pour les situations de performances graphiques et tester les situations de CPU limited.

Les deux processeurs ont bien sûr été comparés, le A12 9800 est de type quadcore et cadencé à 4.2ghz en boost. La partie graphique de celui-ci est de type R7 et cadencée à 1108mhz pour 65w de TDP. Le A10 7870k est aussi un quadcore, mais cadencé à 4.1ghz et la partie graphique est cadencée à 866mhz.

 

 

Wccftech nous fournit aussi un beau tableau récapitulatif des processeurs Bristol Bridge et de leurs spécifications. De quoi nous rafraîchir la mémoire. Dans ce tableau est mentionné un Athlon X4, des processeurs sans partie graphique. Sont présents aussi, des puces allant de A6 à A12 en passant par le A8 et A10. Ces processeurs vont du dualcore au quadcore au maximum, et les fréquences de fonctionnement ainsi que les parties graphiques sont variables.

Les performances

Le processeur d’AMD, A12 9800 propose une augmentation de 13% des performances multimedia et de 5% pour les calculs bruts. La bande passante est augmentée de 20% et on observe de très bon gains grâce à la plateforme AM4 et l’ajout de la DDR4. Des test sont disponibles sous PCMark 8, 3D mark et d’autres softs. Au total les performances sont en hausse de 15%. En mono thread on gagne seulement 6% par rapport au A10 FM2+ mais quand même 15% de plus en multithread. La bande passante du Sata est augmentée de 50% et pourra mieux accueillir les SSD performants. En jeu aussi on gagne pas mal ; l’architecture revue donne de bons gains sous DX12, ce que vous verrez ci dessous.

 

 

La consommation énergétique a elle aussi été évaluée. Le A12 9800 est bien meilleur dans ce domaine et respecte les TDP annoncés. Les températures sont très bonnes avec par exemple 20 degrés sous prime 95, logiciel de stress test.

 

bristol-ridge-benchmark

 

Au final ? 

Ces nouveau APU ont tout l’air d’être de belles réussites et inaugurent avec brio la nouvelle plateforme d’AMD. La DDR4, comme nous l’avons vu permet de belles prestation en jeux, les technologies sont enfin à jour. Les prix de ces processeurs devraient être contenus,ce qui permettra d’avoir des puces multimedia polyvalentes pour les moins fortunés. AMD continue de proposer des produits adaptés à toutes les bourses, la qualité des produits s’améliore et de gros efforts sur les anciennes lacunes comme le TDP ont été faits. L’image du constructeur commence à changer et beaucoup commencent à passer du coté rouge, comme en témoignent les derniers chiffres publiés. Une amélioration qui leurs permettra peut être de se relancer dans la course à l’innovation technologique face à Nvidia ou Intel ?