Après la road to Blizzcon 2015, Maverick arrête Hearthstone

RFqopQ_Y_400x400

 

Maverick, aka Michaël Looze , sympathique joueur belge de Hearthstone, annonce dans un Twitlong que vous pouvez retrouver ici en intégralité, qu’il met un terme à sa carrière de joueur pro. En voici un extrait où il évoque les raisons de son départ :

 

 

Certains s’en doutaient probablement déjà en apprenant que j’avais repris les études, et en voyant qu’en stream j’évitais pas mal la fameuse question « Mais du coup pour Hearthstone ? ». Oui, Hearthstone, c’est fini pour moi. C’est une décision qui a été très difficile à prendre mais comme vous pouvez vous en douter, j’y ai énormément réfléchi. Bien entendu vous pourrez me poser toutes les questions que vous voudrez sur Twitter, Millenium ou encore en stream (on y revient plus tard), mais je vais déjà essayer d’en anticiper quelques unes :

– Non, je n’arrête pas HS parce que je suis déçu de mon parcours à la Blizzcon. Ma décision était prise avant cela, j’avais juste à coeur de terminer ce parcours pour lequel je m’étais énormément donné. Et je suis d’ailleurs satisfait de ce que j’ai fait.

– Non, je n’étais pas moins motivé pour jouer mes matchs en sachant que de toute manière, j’arrêtais par la suite. C’était la chose la plus importante pour moi de me donner à fond jusqu’au bout. Non seulement pour ma satisfaction personnelle, mais aussi pour vous.

– Non, je ne me suis pas lassé du jeu. Hearthstone est un jeu particulier où il faut pouvoir accepter la défaite. C’est quelque chose que j’ai appris à faire (même si cela m’a pris beaucoup de temps). Même si le système compétitif actuel n’est pas parfait, il reste très passionnant pour celui qui s’y intéresse, et je garde espoir que Blizzard ne fera que l’améliorer (enterrez moi ce format Conquest par pitié).

– Oui, si je décide d’arrêter, c’est principalement pour les études. Ce n’est pas un choix facile à faire surtout quand j’aurais pu vivre de cela pendant encore un petit temps, mais le reporter à l’année prochaine n’allait pas le rendre plus aisé, au contraire.

Il n’est pas impossible que je participe à l’un ou l’autre des tournois à venir. Je pense qu’il est possible de garder un niveau compétitif en ayant les études en premier plan. Mais ce qui est plus contraignant, c’est que les tournois se jouent parfois en semaine et il y a des activités obligatoires à l’Université qui prendront la priorité. Disons peut-être que vous me verrez lors d’une petite Millstone d’adieu. Mais à terme, mon désir est de complètement couper cours avec la compétition pour pouvoir me reconcentrer sur d’autres choses très importantes que j’ai un peu trop mises de côté durant un an.
Ce qui est certain, c’est que je ferai encore quelques stream sur Millenium. Probablement peu, mais cela me permettra de répondre à vos interrogations. Puis je ne pouvais pas partir sans quelques troll supplémentaires dans la tronche.

 

Saluons sa courageuse décision qui intervient après un parcours brillant en compétition. Participant à la road to Blizzcon à Prague où les 8 meilleurs Européens issus des sélections ont croisé le fer, il s’incline devant Thijs le grand vainqueur et manque de peu de battre Hoej.

Maverick va nous manquer car comme son surnom l’indique, c’est un joueur un peu à part dans le monde de Hearthstone.

Plutôt que de rester dans des line-up classiques et sans surprise, il n’hésite pas à prendre des risques calculés et à bousculer les decks en jouant mage dragon ou même il y a peu un deck paladin avec Leeroy Jenkins. Du beau jeu donc, et le beau jeu on aime ça !