Sylvanas Battle for Azereoth

Battle For Azeroth – Les infos cachées des cinématiques

Au premier abord, ces cinématiques pour la sortie de Battle for Azeroth n’apprennent pas grand chose. En effet, on voit comment Sylvanas est devenue une banshee, Saucroc pleurer sur le cadavre de son fils, Jaina être consumée par les remords et la vengeance… Cependant, pour les connaisseurs et experts du lore de World of Warcraft, des déductions peuvent être faites. Nous avons décidé de vous communiquer les nôtres. Attention, cet article peut vous spoiler à certains moments selon votre avancée et votre connaissance du jeu et de son univers !

Battle for Azeroth – Prémices de Jaina

La plus facilement compréhensible des trois prémices. Nous y voyons Jaina en bateau regagner une cité portuaire en ruine tout en disant à son accompagnateur fantomatique « Je t’écoute enfin… Père ».

Tout d’abord, le père à la fin est limite de trop car on aperçoit le spectre porter le même pendentif que Jaina. La cité regagnée pourrait être Theramore, mentionnée dans la chanson, mais il s’agit en vérité d’une cité de Kul Tiras, sûrement Drisburg. En effet, Drisburg est une ville de la région d’où provient Jaina et son identification est permise par la phrase déjà citée ci-dessus. Certains diront que l’emblème de Kul Tiras est visible sur le bateau que Madame Portvaillant ressort des flots. Cependant, les bateaux coulés à Theramore portent le même emblème, ce qui ne permet pas une identification formelle. De toute manière, l’un de deux nouveaux continents de l’extension Battle for Azeroth fera intervenir Kul Tiras en faveur de l’Alliance. Plus aucun doute n’est permis (sur la région, pas sur la ville).

Ensuite, ces mots signifient autre chose dans la bouche de Jaina. Son départ de Kul Tiras a été provoquée par un schisme avec son père. Ce dernier vouait son existence à combattre la Horde alors que Jaina, seulement princesse de Kul Tiras, rêvait à un monde en paix où toutes les races pourraient cohabiter. Depuis la destruction de Theramore par Garrosh via une bombe à mana, Jaina s’est jurée de décimer la Horde et ce malgré son amitié avec Thrall. Il faut savoir que Dame Portvaillant en veut beaucoup à Thrall d’avoir nommé Garrosh à la tête de la Horde, suite au Cataclysme, pour se consacrer au chamanisme et aux gardiens de Tirisfal. Pour ce qu’il s’agit de son rang de princesse, nous verrons que Catherine Portvaillant, la mère de Jaina, est toujours vivante et dirige toujours Kul Tiras depuis sa capitale Boralus. De toute façon, les dernières paroles dans les prémices laissent peu de place au doute : la Horde devra craindre Jaina.

Enfin, Kul Tiras, par le biais du père de Jaina, a souvent aidé Lordaeron dans les conflits les opposant aux orcs. Il est donc logique que cette région, située au sud de Gilnéas et au nord de Tol Barad, accueille l’Alliance pour ce nouvel opus de World of Warcraft nommé Batlle for Azeroth.

Battle for Azeroth – Prémices de Sylvanas

La bataille d’épines bat son plein. Malgré tous les efforts déployés par l’Alliance pour arrêter la Horde, le mur de feux follets érigé par Malfurion Hurlorage s’effrite. Au-delà s’étend la route vers Sombrivage et le port de Lor’danel. Le foyer des elfes de la nuit, Teldrassil, est lui aussi en danger. Des milliers de vies sont en jeu et la bataille se poursuit. Cependant, les projets de la Reine Banshee se poursuivent avec succès.

Les prémices de Sylvanas reviennent sur son passé, juste avant qu’elle ne devienne une morte-vivante. Pour ceux n’ayant pas joué à Warcraft 3, elle était autrefois Général des forestiers de Lune d’Argent. Elle défendit contre sa vie l’avancée du fléau jusqu’à se faire arracher la vie par le chevalier de la mort Arthas. Vous savez, celui qui deviendra le Roi-Liche dans The Frozen Throne et dont vous triomphez dans World of Warcraft : Wrath of the Lich King. Elle est devenue une banshee puis une réprouvée : un mort vivant incapable de se reproduire. Cette problématique parait futile mais elle est au coeur de toutes les décision de Sylvanas. En effet, les réprouvés ne pouvant pas se reproduire, leur seule manière d’accroître leur nombre est de relever des corps sur les champs de bataille. De ce fait, la Dame Noire fit un pacte avec les Val’kyrs. Cependant, le nombre de ces précieux alliés est en chute libre et depuis Legion, un triste destin attend Sylvanas si elle venait à mourir : la damnation éternelle. Elle sera alors utilisée comme une banshee jusqu’à la fin des temps.

Depuis la défaite sur le Rivage Brisé, Sylvanas est devenue Cheffe de guerre de la Horde. Garrosh ayant été défait à la fin de Myst of Pandaria, Vol’Jin prend la succession mais ce dernier sera mortellement blessé dans la bataille précédemment citée. Sylvanas, en tant que Cheffe de guerre, aura deux objectifs : continuer l’oeuvre de Garrosh, c’est-à-dire bouter l’alliance hors de Kalimdor en rasant leurs têtes de pont, et augmenter par tous les moyens la population de son peuple. Pour augmenter le nombre des Val’kyrs, et donc des réprouvés, Sylvanas passe un accord avec Helya, et en vient à forcer Eyir à créer d’autres Val’kyrs. Mais ce sera sans compter sur l’intervention de Glenn Grisetête, dirigeant des worgens de Gilneas, qui soldera son action par un échec. Suite à cet échec, la rancoeur de la Dame Noire envers l’Alliance se renforce et se focalise sur son autre but en tant que Meneuse de la Horde. C’est ainsi que la bataille d’épines est déclenchée : après la chute de Theramore, il ne reste que Teldrassil et l’Exodar à détruire. Pour la Horde, Teldrassil doit donc brûler.

A part comprendre davantage les raisons de l’attaque de Sylvanas à Teldrassil, il est difficile de capter d’autres informations pour Battle for Azeroth à part celle-ci. Une attaque massive sur l’Alliance et la destruction de la capitale des kaldorei, Darnassus, il est clair que l’Alliance et la Horde seront plus que jamais en guerre.

Battle for Azeroth – Prémices de Saurcroc

Pour ceux qui ne connaissent pas Saurcroc, il s’agit d’un général vétéran Orc. Dans la cinématique, on le voit pleurer sur le cadavre de son fils. Le fils de Saurcroc était un guerrier qui s’allia à Bolvar Fordragon aux portes du Courroux : la principale entrée de la Citadelle de la Couronne de Glace. Cependant, ce fils fut tué dans un duel l’opposant au Roi-Liche et relevé, en tant que Porte-Mort Saurcroc pour défendre les portes de la flèche supérieure : l’accès au Trône de Glace où siège Arthas. Une fois défait dans World of Warcraft, Varok Saurcroc vient récupérer le cadavre de son fils et vous assistez à la suite.

Néanmoins, on trouve un archi-vétéran baisser les armes. On le voit fatigué de vivre, ou plutôt de survivre. On le voit retirer son armure et se rendre à l’ennemi. Une tentative de paix ? En fait non, il sait la ville perdue devant tant de membres de l’Alliance. On pense qu’il tentera de converser avec Anduin Wrynn, le fils du roi défunt Varian Wrynn qui a été abandonné par Sylvanas au rivage brisé. Cependant, il sait Anduin être un bon roi préférant éviter les massacres et primant la paix. Bref, ceci ne va pas durer puisqu’à l’aurore, l’assaut est déclenché et la bataille commence. Pourquoi était-il hésitant ? Tout simplement parce qu’il était là à la bataille d’épines et qu’il a contribué à brûler Teldrassil. Il dira même qu « il n’y a aucun honneur à cela » sous-entendu au massacre suivant la victoire sur le territoire kaldorei (elfe de la nuit). En vérité, il redoute le prix à payer et se souvenant de son lourd double-tribut en Norfendre, Saurcroc tend à éloigner un jeune et valeureux troll de la guerre. La suite de la vidéo se retrouve dans le trailer de Battle for Azeroth.

Cependant, plusieurs choses sont difficiles à exprimer pour les novices. Déjà où sont-ils ? Quelle est la ville qu’ils tentent de protéger ? Selon l’architecture du lieu et les défenseurs en présence, il s’agit d’une ville en ruine dont l’architecture est plutôt humaine. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit de Fossoyeuse, la capitale réprouvée et ville dirigée par Sylvanas en personne. La guerre pour la reconquête de Lordaeron est en place, ville qui n’a plus abrité un humain depuis Terenas Ménéthil avant de sombrer sous le joug mort-vivant par la main de son fils.
Ensuite, qui est ce jeune troll dont le père défunt a connu Varok Saurcroc ? Est-ce la première fois que nous voyons un fils de Vol’Jin ? La question est entière !!

Battle for Azertoh – Trailer

Enfin, pas mal de questions sont à soulever ici. Nous avons beaucoup d’éléments dans une seule vidéo, qui ne nous apprends pas plus sur la suite des événements mais davantage sur le contexte. Néanmoins, outre les informations sur la prochaine extension de la part du site officiel que vous pouvez retrouver ici, Cooldown a été chercher les choses un peu moins faciles à trouver.

Tout d’abord, quelle est cette forme spectrale que prend Sylvanas pendant la destruction de la tour mobile ? Il s’agit tout simplement des pouvoirs de banshee qu’Arthas lui a confié. Ensuite, quelle est l’étendue des pouvoirs d’Anduin ? Beaucoup ont vu via cette cinématique un roi, guerrier à l’épée, invoquant la lumière. Les fans ont immédiatement crié PALADIN ! Mais non, la Blizzcon l’a démenti, Anduin est et restera un prêtre à 100%. Que se passe-t-il à l’issue du combat ? Quel avenir pour le monde d’Azeroth ? Lisez le spoiler ci-dessous si vous voulez le découvrir. Sinon rendez-vous à la sortie de Battle For Azeroth.

Fossoyeuse tombe aux mains de l’Alliance. La capitale réprouvée est encore plus en ruine qu’avant qu’ils n’investissent Lordaeron. Cependant la ville ne sera pas habitée de nouveau par les humains à l’image de Darnassus qui ne sera qu’un tas de cendres qui ne sera pas colonisé par la Horde. Il s’agit encore une fois d’un parallèle assez simple à exécuter pour prévoir ce que Blizzard compte nous réserver mais l’Exodar est restée la seule tête de pont de l’Alliance tout au nord de Kalimdor, Lune d’argent reste donc la seule tête de pont de la Horde dans les royaumes de l’est.

Battle for Azeroth sera une guerre sans merci entre l’Alliance et la Horde pour une ressource nouvelle appelée Azérite. Cette matière sera très convoitée par les gnomes et gobelins pour en faire des chefs d’oeuvre technologiques. Cette matière est issue de la plaie ouverte qu’infligea Sargeras avec son épée. Bien entendu cette matière sera située sur la région de Silithus mais aussi sur des îles que vous devrez découvrir. C’est là que Kul Tiras et Zandalar prennent leur importance puisqu’il s’agit tous les deux d’importants ports.

Pourquoi la Horde s’allierait-elle avec Zandalar ?

Pour ceux qui ont joué à Myst of Pandaria, on ne présente plus la tribu Zandalari. Les zandalari se sont alliés avec les Mogus, principaux ennemis des Pandarens. C’est sur l’île du tonnerre que dans World of Warcraft vous combattez cette tribu, que vous soyez de l’Alliance ou de la Horde. Il est logique de se demander pourquoi, après tant d’affrontements, la Horde accepte de s’allier avec les belliqueux Zandalari.

Il faut remonter loin dans le lore ou bien écouter le chroniqueur Cho lors de vos suites de quêtes avec lui. Zandalar est dirigé par un troll du nom de Rastakhan. Ce roi très paresseux on peut dire, est conseillé par Zul, un prophète troll qui prédira tous les événements de Cataclysme. Cependant, las d’écouter les mises en garde de Zul, ce roi donna une flotte à son prophète et l’envoya avec le peuple qui voudrait le suivre, se mettre à l’abri. Ainsi, les Zandalari que nous combattions sous les couleurs de Lei Shen, le Roi Tonnerre, ne sont autres que les descendants de ces Zandalari exilés. Les Zandalari avec lesquels la Horde s’est alliée est la souche restée sur Zandalar et qui n’a pas péri par les ras-de-marée prédits par Zul.

Battle for Azeroth wow zandalari

Il est bien entendu très difficile de tout dévoiler et tout expliquer car les sources manquent pour Battle for Azeroth et parce que le lore de World of Warcraft est aussi compliqué qu’il n’est complet. Cependant, nous espérons que ces petits éléments attiseront votre curiosité à pousser un peu plus loin votre lecture des quêtes et que vous apprécierez plus l’aventure avec votre personnage.