Poster de la saison 1 des matchs classés de Battlerite, introduisant Jamila et les sponsors

Battlerite – Début de la saison 1 et introduction de Jamila

Pour fêter sa première véritable saison classée, Battlerite s’offre le luxe de dévoiler une nouvelle championne : Jamila. Capable de bondir à travers le terrain et rebondir sur les obstacles, cette assassin aux lames acérées rejoint un casting déjà fourni. Cette championne est accompagnée de meilleures récompenses cosmétiques et d’optimisations pour les parties classées, afin de s’imposer dans le paysage des MOBAs.

Jeune héritière d’un clan d’assassins, Jamila veut s’imposer dans l’arène pour prouver qu’elle est digne de sa lignée. Son attaque principale Assassin’s Cut donne trois coups rapides vers l’avant, puis finit par une frappe lourde. En complément, Jamila peut garder les menaces à distance ou piéger une cible avec son attaque secondaire Shuriken. Cette étoile d’acier rebondit sur les murs et ralentit le premier ennemi touché. La version EX de Shuriken est Bloody Kunai. Jamila lance un couteau infligeant 8 points de dégâts et affaiblissant la victime. Le kunai rebondit alors vers un allié, pour lui rendre 16 PV.

La voie du Shinobi

La compétence évasive de Jamila est Elusive Strike. Elle charge un dash, augmentant sa portée et ses dégâts. Elle bondit alors en avant. Si elle touche un mur, Jamila prend appui dessus et saute à un endroit ciblé, assommant les ennemies sur lesquels elle retombe. Elusive Strike peut s’améliorer en Phantom Strike. Plus besoin de le charger : elle fonce droit devant à pleine vitesse, ralentissant les ennemis touchés. Elle retourne alors vers son point de départ, étourdissant les ennemis rencontrés. Si jamais elle rencontre un mur, elle prend toujours appui dessus : pas de voyage retour.

Abordons les sorts de Jamila. Sa Shadow Dance pare la prochaine attaque reçue, rendant l’assassin invisible et invincible temporairement. Bénéficiant d’un bonus de vitesse, sa prochaine Assassin’s Cut inflige le débuff Phantom Cut. Il explose après deux secondes pour infliger de lourds dégâts. Pour se rapprocher des adversaires, le Hook Shot de Jamila agrippe le premier ennemi touché. Jamila et la cible sont alors attirés l’un à l’autre, rentrant en collision et infligeant des dégâts. Jamila peut aussi tirer son grappin vers un mur pour une évasion rapide.

Le parkour du ninja

La compétence spéciale de Jamila est Deadly Blow. L’héritière frappe en avant avec ses deux lames, infligeant des lourds dégâts et les absorbant pour se guérir. La victime est aussi étourdie temporairement. Quand l’énergie de Jamila est pleine, elle peut utiliser Stalking Phantom. Elle projette alors un spectre, qui hante le premier ennemi touché. Il suit alors son hôte, explosant régulièrement pour infliger des dégâts. Jamila s’annonce comme étant une championne très retorse, comptant sur son agilité pour esquiver les attaques et frapper les bonnes cibles au bon moment. Infligeant une partie de ses dégâts avec un retard, cela lui donne le temps de se repositionner. Jamila possède assez de crowd control pour entraver ses ennemis et garder l’avantage de la vitesse.

Poster de Jamila nouvelle championne de Battlerite

Jamila, discréditée par ses pairs, souhaite redorer son blason dans l’arène.

La guerrière assassine aura toutes les occasions de prouver son agilité dans la première saison classée de Battlerite. Durant environ 10 semaines, les meilleurs joueurs pourront s’écharper pour atteindre le sommet du ladder. Pour vérifier la progression des meilleurs concurrents, les leaderboards sont enfin disponibles. Les 200 meilleurs joueurs dans chaque région et mode de jeu seront affichés publiquement. Pour mieux se préparer avant les matchs, les joueurs choisiront maintenant leurs champions en même temps que leurs concurrents. Ainsi, vous pourrez réagir aux choix adverses pour mieux vous battre.

Des montagnes de sponsors

Avec l’introduction de vrais combats classés dans l’arène, le système de récompenses est modifié. Les quêtes hebdomadaires disparaissent, au profit des sponsors. Souscrire à un sponsor est possible à partir du niveau 5. Il vous offre alors une série de quêtes, pour récupérer des armes, des cosmétiques, ou de l’argent virtuel. Selon la saison, différents sponsors seront disponibles, avec des récompenses variables. Les concurrents les plus valeureux auront accès à des Sponsors de Ligue exclusifs. Disponibles à partir du rang Gold, leurs récompenses sont logiquement meilleures.

Screenshot d'un sponsor de Battlerite avec une skin exclusive de Bakko

Un des premiers sponsors permettra de débloquer Bakko, paré d’une toute nouvelle tenue.

Atteindre le rang de Grand Champion débloque la monture Growlan, the Champion’s Warlion. Auparavant récompense à durée limitée, Growlan est désormais réservé à l’élite de Battlerite. Les rois de la frime pourront afficher leur succès dans l’arène avec des bordures d’icônes de profil, représentant votre ligue et votre rang actuels. Mieux encore, les 5 joueurs au sommet de chaque leaderboard recevront un titre particulier, les désignant éternellement comme champions. Afin de permettre une progression plus légitime pour chaque joueur, les matchs entre concurrents de niveau disparate compteront moins dans le classement. Les nouveaux joueurs auront besoin de 10 matchs pour obtenir une place sur le ladder, alors que les vétérans se contenteront de 5.

Jamila et la saison 1 des matchs classés sont disponibles en téléchargeant le patch 1.4, disponible dès aujourd’hui.