DHFR16 – Interview de MiMoDIE

DHFR16 – Interview de MiMoDIE

Retrouvez l’intégralité de l’interview de MiMoDie en audio :

Une streameuse sucrée salée. Ainsi se définit elle-même MiMoDIE, joueuse et animatrice sur League of Legends. Cette DreamHack Tours 2016 n’est pas sa première mais sa présence sur le stand Orange est une nouvelle aventure. Dans l’espace central dédié au célèbre revendeur d’accès, MiMoDIE, mais aussi GoB, Sanwa, LordDVD et bien d’autres invités, sont plus sucrés que salés. Ils accueillent joueurs et fans avec des sourires chaleureux et enchaînent les parties avec les visiteurs, sans oublier de leur prodiguer de précieux conseils. Pour MiMoDIE c’est avant tout une expérience humainement incroyable tant par la possibilité de partager avec d’autres acteurs de la scène vidéoludique française qu’avec sa communauté dont elle est très proche. L’interaction est son fer de lance, allant jusqu’à « parler plus [qu’elle] ne joue » en stream. C’est donc tout naturellement qu’en convention MiMoDIE prend plaisir à rencontrer et à échanger avec les visiteurs qui la suivent. « C’est juste de pouvoir parler avec eux qui me plait« , nous confie-t-elle, plus que d’enchaîner les autographes et les selfies (ce que nous ne manquerons quand même pas de faire en bon consommateur de l’internet que nous sommes). On comprend alors aisément pourquoi la communauté qui s’est construite autour d’elle se soit autant attachée à MiMoDIE qui se dédie entièrement à ses viewers. La streameuse porte une attention particulière à ses productions et à ceux qui les regarde. Elle pose un regard critique sur ses animations et choisit avec soin ses jeux pour leur interactivité. Une activité à temps plein, des brainstormings quotidiens pour un rendu de qualité. Sa recette,un stream sucré avec une pointe de sel et surtout le plaisir du jeu, le fun, le tout en gardant à l’esprit l’image de la femme dans le monde du streaming.

DHFR16_MiMoDie_02

Les « boobs stream« , très peu pour MiMoDIE qui préfère s’impliquer dans des initiatives comme l’équipe mixte présente sur le stand d’Orange pour la DreamHack. Cette mixité qu’elle prône participe à l’intégration des femmes dans le monde du jeu vidéo, encore très masculin. Peu nombreuses sur la scène compétitive et souvent mal intégrées dans les équipes, les joueuses sont pourtant bien présentes et « si on veut bien représenter l’esport et faire bouger les choses, c’est bien de faire participer les deux genres« . MiMoDIE revient sur la vision progressiste d’Orange et la place importante qu’occupent les structures, en tant que modèles, dans l’évolution des mentalités. En ce qui concerne les jeux vidéo, les préjugés ont la vie dure et pas seulement sur la condition féminine. MiMoDIE le rappelle « ce que l’on connait pas effraie » et le monde vidéoludique en fait les frais. « Il faut démocratiser le jeu vidéo » tant sur son aspect compétitif, que MiMoDIE n’hésite pas à comparer à son expérience de sportive de haut niveau, que sur son angle artistique voir pédagogique.

DHFR16_MiMoDie_03

MiMoDIE investit du temps et de l’énergie dans son stream. Un stream humain pour réapprendre à s’amuser et prendre du plaisir en jouant. Que ça soit par sa personnalité enjouée ou son naturel désarmant, MiMoDIE est le morceau de sucre qui aide le streaming à avancer.