DOOM Eternal

Doom Eternal – Gameplay, nouveautés et multijoueur

DOOM avait déjà fait fureur en 2016, acclamé par la presse mais aussi par les joueurs, malgré une bêta fermée mitigée. À l’E3 2018, un teaser pour la suite de DOOM avait été dévoilé, DOOM Eternal. Aujourd’hui, Bethesda et id Software nous proposent du gameplay de cette suite, à l’occasion de la Quakecon 2018.

La présentation commence avec Hugo Martin et Marty Stratton (respectivement Creative Director et Game Director) qui nous dévoilent plusieurs artworks du jeu. Vous trouverez tous ces artworks à la fin de cet article. En voici un exemple :

Mais place à ce que vous attendiez, le gameplay en vidéo. Vous allez être servis car ce n’est pas moins de 3 gameplays que nous avons pu voir aujourd’hui de DOOM Eternal.

Dans ce gameplay enregistré sur console, nous avons droit à une introduction faisant référence au DOOM sorti en 2016, où le DOOM Slayer enfile son casque. Ainsi, dès le départ, id Software nous dévoile une lame au niveau de l’avant-bras, afin d’avoir encore plus de glory kills sanglants. Nous pouvons voir également la présence d’un grappin sur le double shotgun, permettant de s’accrocher aux démons et d’aller vers eux. De plus, tout au long du gameplay, nous observons une sorte de dash que le joueur peut effectuer.

On nous présente aussi la possibilité de grimper à certains murs, chose qui permettra d’ajouter encore plus de verticalité au gameplay. Le joueur va également lancer un coup de lance-flamme, sans doute une alternative comme pourrait l’être la tronçonneuse. Malheureusement, son utilisation et la façon dont il fonctionne restent flous.

En tout cas, ces nouvelles mécaniques nous font comprendre que le gameplay sera encore plus nerveux. Et en effet, le second gameplay le prouve.

Totalement explosif, ce gameplay est enregistré sur PC, au clavier + souris. Ce gameplay ne présente pas grand chose de nouveau par rapport au premier. Néanmoins, il met surtout en pratique la nervosité de ces nouvelles mécaniques. Et ça marche totalement, les démons n’ont pas le temps de respirer, la musique de Mick Gordon est encore plus folle que d’habitude, c’est personnellement le gameplay qui m’a donné le plus envie de jouer au jeu.

Mais la cerise sur le gâteau, c’est la grande nouveauté qui est dévoilée à la fin du gameplay. Nous pouvons voir des démons avec un pseudo au-dessus de leur tête. Oui, il y aura une composante multijoueur au sein même de votre partie en solo. À la manière d’un Dark Souls, il y aura des joueurs qui pourront envahir les mondes des autres joueurs, incarnés sous forme de démons.

Enfin, Hugo Martin nous parle des environnements et de l’histoire de DOOM. Ils nous expliquent que rien n’est fait au hasard, et que si nous aimons observer et tenter de comprendre un univers dans un jeu, cela en vaudra la peine avec DOOM Eternal. Marty Stratton confirme cela en ajoutant « Nous ne faisons pas un jeu DOOM, nous faisons un univers DOOM ». Ce dernier gameplay est surtout-là pour nous mettre en place l’histoire du jeu.

Pour conclure, le DOOM Slayer arrive sur Phobos, la plus grande des deux lunes de Mars. Les environnements sont somptueux, c’est une chose qu’ils mettent vraiment en avant dans ce DOOM Eternal. Ce gameplay finit en beauté puisqu’il nous tease l’épée qui était au centre de l’histoire du DOOM de 2016.

Nouvelles armes et améliorations

Artworks du bestiaire de DOOM Eternal

Qu’avez-vous pensé de ces différents gameplays ? Est-ce que le jeu vous donne envie ? N’hésitez pas à exprimer votre avis dans les commentaires !

DOOM Eternal sortira sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch.