star wars galaxy in turmoil annulation

EA s’exprime sur l’avortement de Galaxy In Turmoil

Annoncé début juin, le projet de fan game intitulé Star Wars : Galaxy In Turmoil s’était fatalement heurté à un Electronic Arts difficile à convaincre que ce Battlefront 3 officieux était tout ce qu’il y avait de plus légal. Interrogée par Game Informer, la firme nous donne sa version des faits.

C’est par l’intermédiaire de Patrick Soderlund, responsable du développement chez Electronic Arts, que nous apprenons que EA était bien entendu au courant depuis le départ du projet de fan game que manigançait Frontwire Studios.

Fervent défenseur de la culture du modding sur PC, l’homme trace néanmoins une ligne jaune à ne pas franchir. Ligne que Frontwire a transgressée en présentant Galaxy In Turmoil, un fan game ressuscitant Star Wars : Battlefront 3, qui prévoyait d’être distribué gratuitement sur Steam. Or, il n’est inconnu de personne qu’Electronic Arts dispose d’un partenariat exclusif avec Lucasfilm, et qu’ils sont donc les seuls à pouvoir développer et commercialiser des jeux vidéo portant la célèbre griffe (à l’exception près de Warner Bros. avec les déclinaisons Lego).

Galaxy In Turmoil, précise Soderlund, utilisait le nom Star Wars, ses personnages et ses symboliques sans la licence nécessaire. Il était donc parfaitement logique que Lucasfilm et Electronic Arts en sonnent le glas.

Lorsque l’on parle de quelque chose d’aussi énorme et d’aussi connu que Star Wars, il y a énormément d’éléments qui entrent en compte. Qu’est-ce qui est considéré comme canonique ? Dans quelle mesure pouvons-nous jouer avec la marque ? Cela devient très compliqué. En plus de ça, entre Disney et EA il y a un accord substantiel où des millions de dollars ont été payés pour obtenir une exclusivité. Patrick Soderlund, responsable du développement d’Electronic Arts

Le message est bien entendu. Désormais, Frontwire Studios a affirmé qu’il continuerait de travailler sur Galaxy In Turmoil, sans pour utiliser d’assets provenant de Star Wars. La sortie est toujours prévue gratuitement sur Steam, et le jeu restera un FPS multijoueur destiné à des affrontements de grande échelle dans la continuité de ce que proposait Star Wars Battlefront II.

Les projets fan made ont la vie dure ces derniers mois. Entre le ramake de Metroid 2 mis au tapis par Nintendo, et la mise hors ligne du jeu Pokémon Uranium il y a quelques jours, il ne fait pas bon outrepasser la propriété intellectuelle en 2016.