FIFA 15 – décryptage du PSG

FIFA 15 – décryptage du PSG

Le 26 Septembre dernier, EA Sports sortait le nouvel opus de la légendaire licence FIFA .
Parmi les clubs en forte progression, le PSG occupe une place de premier plan. Décryptage…

Une attaque de feu

Ibra Fifa 15

L’attaque du 4-3-3 parisien impressionne avant tout par sa vitesse. En effet, Lavezzi, évoluant sur la gauche, dispose d’une pointe
de vitesse redoutable lui permettant de se débarrasser sans difficultés des défenseurs adverses rien que par sa vivacité. Cavani à
droite offre un avantage de poids à Paris: celui de disposer d’un deuxième buteur. Son efficacité et sa technique feront trembler
les libéros ennemis, généralement plus patauds. Ibrahimovic occupe la pointe centrale du trident offensif du PSG avec brio, grâce à
sa puissance physique conséquente et sa finesse, et se trouve capable de créer le danger dans toutes les situations par sa
polyvalence. Sur le banc, Lucas brille par sa rapidité absolument hors-norme (il est le 12ème joueur le plus rapide du jeu !) et
Pastore par son aisance (qui offre notamment la possibilité d’évoluer en 4-2-3-1).

Le milieu de terrain un peu en reste

Blaise-2

Ce qui pourrait un peu décevoir dans ce PSG version 2015, c’est le milieu de terrain. Les joueurs ont progressé mais restent un
peu faibles par rapport à d’autres grands d’Europe. Motta et Verrati font leur travail et adressent de bons ballons à l’attaque
mais ne brillent pas. Matuidi cependant impacte physiquement pendant toute la rencontre et pèse sur l’équipe d’en face. Sur le banc,
Cabaye offre une doublure crédible à chacun des trois milieux.

L’imperméabilité de la défense

hqdefault

La défense de Paris profite d’un nouvel atout de choix: David Luiz! Le joueur brésilien est rugueux mais juste et se place souvent
de manière judicieuse sur les coups de pied arrêtés afin d’accroître la menace aérienne de l’équipe. Thiago Silva reste le patron
du bloc défensif parisien avec des statistiques galactiques qui font de lui le meilleur défenseur du jeu. Sur les côtés, les
latéraux sont légèrement en dessous de ce qu’on peut attendre d’une équipe comme Paris, à l’image d’un Maxwell à 79 de général.
Van der Wiel et Aurier sont très similaires. Marquinhos, sur le banc, séduit par sa fraicheur et permet de remplacer Luiz ou Silva
en fin de match.

En définitive, le Paris-Saint-Germain de FIFA 15 a progressé et offre un jeu plaisant. Étincelant en attaque et solide en défense,
il pêche un peu par son milieu de terrain sans flamboyance mais efficace. De belles parties à disputer en perspective…