Focus Home Interactive se porte bien et le fait savoir

Focus Home Interactive se porte bien et le fait savoir

Soyons chauvins en ce mercredi. L’éditeur français Focus Home Interactive vient de dévoiler son chiffre d’affaires (non audité) sur l’année 2015, avant la publication des résultats annuels en général. La seule chose à retenir, Focus se porte très très bien.

L’entreprise dirigée par Cédric Lagarrigue annonce un chiffre d’affaires de 69,1 millions d’euros sur l’exercice 2015, soit une augmentation de 58% par rapport à 2014 (43,8 M€). Il faut dire que l’éditeur nous a livré un sacré catalogue l’année dernière. On retrouve pris en compte dans ces calculs, l’indémodable Farming Simulator 15 qui a débarqué sur nos consoles en 2015, mais aussi les très réussis Blood Bowl 2, la version consoles de Divinity Original Sin : Enhanced Edition ou encore le STR Act of Agression. Presque la moitié du chiffre d’affaires de Focus provient, selon l’entreprise, des ventes dématérialisées, soit environ 46% du total, comme pour l’année 2014, mais avec, cette fois-ci une augmentation de 12 millions d’euros.

Les jeux Focus marchent très bien à l’international puisque 83% du chiffre d’affaires provient des ventes à l’extérieur de nos frontières et notamment aux Etats-Unis. Cédric Lagarrigue, président de Focus Home Interactive se félicite de ces résultats et annonce que l’année 2016 verra un « line-up solide, riche et original », qui sera entièrement dévoilé la semaine prochaine à la presse à travers leur événement : le « What’s Next de Focus ».

On en sait quand même un peu sur le line-up de Focus à venir, avec, notamment, un nouveau titre tiré de la franchise de Games Workshop : Battlefleet Gothic : Armada, un jeu de stratégie mettant en scène des batailles spatiales dans l’univers de Warhammer 40 000. A retrouver également, The Technomancer, un RPG futuriste.

L’éditeur français semble avoir le vent en poupe, expliqué en partie par son entrée remarquée en bourse le 15 février 2015. Introduction qui lui aura valu plusieurs prix décernés par exemple par BFM Business hier pour la « Meilleure introduction en bourse 2015 ». On espère donc que l’entreprise continuera sur sa lancée ne serait-ce que pour continuer de profiter de jeux aussi divers que Le Tour de France, la série des Wargame ou les jeux tirés des univers de Games Workshop.

 

Battlefleet Gothic : Armada, trailer de l’Imperium