résultats cooldown ga16

Les performances de Cooldown à la Gamers Assembly

La Gamers Assembly 2016 a animé notre week-end, et nous espérons avoir animé le vôtre avec nos nombreuses interviews et rapports sur les différents événements. Trois jours de compétition où nos joueurs Hearthstone et Overwatch ont particulièrement performé, comme en témoignent leurs excellents résultats dans les tournois dédiés.

Habiles comme personne pour redistribuer les cartes, nos joueurs Hearthstone Megasouche, Tomof, Heuran et Cocax ont fait montre de l’étendue de leur talent durant la compétition. Les couleurs de Cooldown se sont étalées sur l’intégralité du classement, à la défaveur d’un Megasouche qui n’a malheureusement pas su se qualifier et qui a été défait en phases de poules. Ses collègues ont repris le flambeau et se sont imposés en top 64 pour Tomof, en top 32 pour Cocax, et Heuran a terminé sa course dans les 16 meilleurs joueurs du tournoi de la Gamers Assembly.

Ils ont brillé tels des astres, et ont imposé tout le week-end le nom de Cooldown comme étant une marque de rigueur et de performance. Notre équipe Overwatch, composée de Exon, Tmac, Benii, Hidan, Flippy et Schmurf ont tracé leur route jusqu’à la finale de la compétition sur la grande-scène du Parc des Expos de Poitiers ce week-end. Des challengers de taille pour une équipe Melty eSport invancue, qui aura malgré tout su conserver son titre à l’issue de la confrontation.

Pour sa première incursion dans une compétition de grande ampleur, le nom de Cooldown a brillé haut et fort. Les prémices d’une belle aventure dans ce domaine, effervescent, de l’eSport en France, au sein duquel Cooldown compte bien mériter sa place. Prochaine étape : la DreamHack de Tours les 14-15 et 16 mai, où notre équipe Hearthstone rempilera armée de nouveaux decks en or massif pour mâter les adversaires qui oseront se mettre en travers de leur route.

Félicitations à tous.

Equipe Cooldown Overwatch gamers assembly 16

Retrouvez également notre vidéo-résumé de la Gamers Assembly 2016 :

Crédits photo : Guillaume Ghrenassia