Poster de Méphisto dans Heroes of the Storm

[GC 2018] Heroes of the Storm – Méphisto se dévoile

Frère de Diablo et Seigneur de la Haine, le rusé Méphisto est un antagoniste majeur (quoique mystérieux) de la série Diablo. Nouveau représentant de son univers au sein du Nexus, ce démon cruel se définit comme un assassin à longue distance, infligeant de très lourds dégâts de zone.

Libéré de sa prison, Méphisto est prêt à assaillir le Nexus de ses maléfices. Sa puissance est aussi grande que son ambition. Et puisqu’il voit les choses en grand, Méphisto est plus fort lorsqu’il affronte plusieurs ennemis à la fois. En effet, son passif Seigneur de la Haine se nourrit de la douleur qu’il inflige. Lorsque le Démon Primordial frappe un adversaire avec un sort, ses délais de récupérations sont réduits. Pour déchaîner une rafale magique, Méphisto doit donc s’efforcer de toucher un maximum d’ennemis à la fois. Même s’il est restreint par son mana, ses enchaînements de sorts seront ravageurs en combat d’équipe.

Destination : l’Enfer

Le kit de sorts de Méphisto est assez simple. Le Seigneur de la Haine peut invoquer un Crâne maudit. Cet ossement phantasmagorique file en ligne droite, transperçant les ennemis et les ralentissant. Alignez plusieurs champions adverses pour faire un petit strike, et accélérer la préparation de votre prochain projectile. Nova de foudre invoque un anneau électrique autour de Méphisto. Placez-vous correctement pour foudroyer vos victimes. Lorsque la Nova de foudre frappe plusieurs adversaires à la fois, ses dégâts sont augmentés. Pour l’aider à se positionner, le démon peut incanter l’Ombre de Méphisto. Le sombre seigneur se téléporte à l’endroit ciblé, blessant les ennemis alentours et laissant un spectre derrière lui. Après quelques secondes, il fusionne avec le spectre pour reprendre sa place initiale. Un sort efficace pour esquiver les attaques adverses, ou se positionner juste où il faut pour infliger un max de dégâts et achever vos victimes.

Skin Spectre Stellaire de Méphisto dans Heroes of the Storm

Pour sa première skin, Méphisto file vers les étoiles et devient un redoutable spectre cosmique, dévorant toute vie sur les planètes qu’il rencontre.

Parlons des sorts ultimes de Méphisto. Orgie d’âmes, un sort pas aussi sale qu’il n’y paraît, révèle la position de chaque héros ennemi. Après un court moment, leur âme est arrachée à leur carcasse, infligeant des dégâts et ralentissant les victimes. Idéal pour achever des ennemis en déroute, Orgie d’âmes permet aussi de simplifier la vie de votre équipe en révélant des cibles de choix. Prison de Haine crache une vague d’âmes damnées en ligne droite. Le premier champion ennemi rencontré se retrouve prisonnier des griffes des déchus. Un miasme noir s’écoule alors autour de la victime, capturant les champions ennemis proches.

Nos démons ont du talent

Concernant les paliers de talents de Méphisto, le sombre seigneur peut sélectionner Hystérie au niveau 13. Son passif lui permet alors de réduire le cooldown de ses sorts ultimes. Au niveau 20, Supplément d’âmes permet de répéter Orgie d’âmes à chaque fois que le sort tue quelqu’un. Transfert d’ombre permet au démon d’échanger de place avec son spectre quand il le souhaite. Ce talent débloque aussi toutes les améliorations de l’Ombre de Méphisto, à sélectionner habituellement au niveau 7. Ainsi, le Seigneur de la Haine ralentit les ennemis en se téléportant. Il gagne aussi de l’armure et de la vitesse de déplacement.

Bref, vous l’aurez compris, Méphisto adore frapper de multiples victimes à la fois. Capable de se téléporter et de ravager des équipes entières, le démon reste fragile et moins efficace qu’il n’y paraît en 1v1. Placer ses sorts correctement et les lancer au bon moment est crucial, plus que d’ordinaire, pour exploiter son plein potentiel. Opérant certes à distance, prendre des risques calculés et aller au contact est parfois nécessaire.

Méphisto sera disponible dans le prochain patch d’Heroes of the Storm, dans deux semaines environ. En attendant, nos amis allemands peuvent le tester au stand Blizzard à la Gamescom 2018.