Guitar hero live Dragonforce

Guitar Hero Live – Dragonforce est de retour !

C’est officiel : Guitar Hero Live est le meilleur jeu du monde. Pas seulement car il propose une expérience à la fois fun, accessible et exigeante, ni parce qu’il offre de façon mensuelle des nouveaux titres gratuitement. Non, Guitar Hero Live est parfait car il vient de répondre aux suppliques de milliers de joueurs : réintégrer le titre le plus emblématique de son histoire.

Jusqu’au 8 février prochain, vous remarquerez qu’une troisième chaîne musicale s’est ajoutée aux deux canaux habituels sur la GHTV. Intitulée « Shred-a-thon » (comprendre shreddez à mort), celle-ci propose une rotation frénétique entre cinq morceaux particulièrement corsés, parmi lesquels trône le fameux Through the fire and flames du groupe de Speed Metal britannique Dragonforce, lequel rejoindra la liste des titres jouables à volonté une fois l’événement terminé.

Le titre épileptique composé par le guitariste fou Herman Li avait déjà fait saigner les doigts des joueurs sur Guitar Hero III : Legends of Rock. Rien que pour souligner sa difficulté, le titre était en réalité jouable dans un premier temps lors de la séquence des crédits de fin. C’est à dire sans compteur de points, ni de satisfaction de l’audience. Il valait mieux. Ajoutons à la légende de ce titre, car s’il est devenu au fil des années le morceau le plus emblématique de la licence d’Activision, c’est aussi car il a permis au jeune américain Danny Johnson d’entrer au Guiness Book des records en 2009 pour avoir pulvérisé tous les records sur ce titre. Avec 100% de réussite, un compteur affichant 987 786 points et une suite de 3722 notes.

Bien au-delà de sa seule difficulté, le titre de Dragonforce est également particulièrement fun à jouer. Les différents musiciens du groupe laissant exploser toute leur excentricité dans leur clip aussi bien que dans leurs sonorités souvent déjantées. Les joueurs en manque de défi sur la dernière mouture de Guitar Hero vont avoir du grain à moudre. Le Ghost Walking des Américains de Lamb of God fait bien pâle figure à côté du shred à 220bpm de nos anglais à longs cheveux. Que la force du dragon soit avec vous.