pcb chronique hard ware

Hard-Aware #6 : Nintendo Switch, 1050Ti et cloud Gaming

Vous n’étiez pas disponible mardi ? Ou bien vous n’avez tout simplement pas le temps de lire les news hardware et de guetter les nouveautés que proposent les différents constructeurs cette semaine ? Hard-Aware est la chronique qui vous aide à ne plus être en retard en hardware.

Du 4.5 Ghz en boost pour Kabylake

La semaine a été fructueuse avec tout un tas d’informations sur la nouvelle génération de processeurs X86 de chez Intel. Contre toute attente, les fréquences sont très élevées et on retrouve les habituels quad-core pour la gamme I5 et l’HT en complément pour les I7. Les voltages sont très faibles et on se retrouve avec des TDP vraiment bas avec par exemple du 51w. Intel pousse la chose encore plus loin en proposant une gamme éco à la nomenclature T, gamme qui promet du 30w pour des I7 à 3 Ghz. Ces chiffres impressionnants montrent encore une fois que le travail sur l’efficacité énergétique avance de plus en plus. Pour clôturer le constructeur va également lancer un Pentium hyperthreadé, un choix surprenant.

Lire l’article 

 

Le I5 7600k se dévoile en image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les 1050 et 1050Ti customs benchées

Fini de parler d’Intel et passons à Nvidia. Nous avions eu des premiers benchmarks de cartes de références il y a quelques temps. Il est parvenu cette semaine une série de benchmarks pour les cartes custom des constructeurs tiers comme Gainward ou Galax. Les performances sont vraiment très bonnes avec des cartes qui peuvent tenir des overclocking poussés. On se retrouve avec une capacité supérieure à la GTX 960 voire même avec un petit OC, très proches de la RX470 ou GTX970. Un coup de maître pour contrecarrer AMD sur l’entrée de  gamme.

Lire l’article 

 

GTX 1050

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Révision des watercooling chez NZXT

Le constructeur met à jour sa gamme de watercooling autonome. On compte une réduction des nuisances sonores, un débit amélioré et un tout nouveau bundle. Les formats sont disponibles en 120, 240 et 280 mm avec un petit éclairage RGB des familles.  Une mise à jour qui fait plaisir sur des produits avec un design assez plaisant.

Lire l’article 

 

NZXT KRAKEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nintendo et Nvidia pour la Switch

Eh oui, Nintendo a dévoilé sa console hybride. Console de salon, mais aussi console portable, la Switch a tout l’air d’avoir fait son petit effet. Les éditeurs suivent et la position de la marque se redresse. Mais parlons d’un autre détail important, le hardware embarqué. Elle intégrera un GPU de type Tegra, ces processeurs graphiques sont assez connus sur les Nvidia Shield et proposent des performances plus que correctes. On se retrouvera avec des features dédiées et un OS complètement personnalisé pour Nintendo, plutôt prometteur.

Lire l’article

 

nintendo-switch-nvidia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des problèmes de surchauffe sur Pascal

Il fallait bien qu’il y ait un malus sur des cartes aussi bien réussies que celles de la génération Pascal. On se retrouve avec des constructeurs appliquant des overclocking d’usine pour proposer la meilleure carte possible sur le marché. Ce sont les puces mémoire Micron qui poseraient problème et seraient très sensibles à l’overvoltage ce qui entraînerait une surchauffe voir la fonte de la puce ou PCB. Les constructeurs ont commencé à mettre en ligne des correctifs du Bios. Nous vous conseillez de faire ces mises à jour.

Lire l’article 

 

vram surchauffe GTX 1070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Razer lance le Blade Pro

Le constructeur Razer lance un gros PC portable destiné au marché gamer. On retrouve un I7 de dernière génération, 32Gb de DDR4, une GTX 1080 et un raid 0 de SSD. Une configuration assez robuste et parée pour la plupart des jeux avec son écran UHD. Un clavier mécanique est présent pour le confort de frappe et le design est agréable à l’oeil.

Lire l’article 

 

razer blade pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un PC pour le cloud gaming

La marque Blade lance son PC de jeu Shadow. Le concept est particulier, vous prenez un abonnement chaque mois et vous pouvez, depuis le PC de Blade, faire tourner vos jeux sans vous soucier de savoir s’il est assez puissant. En effet la marque loue ses serveurs très puissants pour proposer une expérience 1080p et 144Hz à distance sans le moindre inconvénient. Bien-sûr il faudra bénéficier d’une très bonne connexion internet pour ne pas avoir de problème lors d’une partie.  Tout cela se destine à un public très ciblé, à peine naissant, nous verrons comment cela va se développer dans le futur.

Lire l’article 

 

shadow-blade