Hearthstone – 4 nouvelles cartes du Bois Maudit révélées

Hearthstone – 4 nouvelles cartes du Bois Maudit révélées

Alors que l’année du Corbeau prend son envol et l’année du Mammouth prend sa place dans l’histoire, le Bois maudit pointe le bout de ses branches. La première extension, révélée il y a peu, nous appâte maintenant avec 4 nouvelles cartes. Ces nouvelles bêtes surnaturelles jouent avec vos cartes paires et impaires, ce qui semble être le thème de l’extension.

Les cartes du jour ne sont pas trop puissantes, mais valent tout de même le détour. Leurs effets simples et efficaces s’intégreront bien dans les decks basés sur le Bois maudit. Débutons par l’Anguille bourbefoudre. Ce prédateur marin coûtant 2 cristaux de mana possède des stats moyennes (2/3). Son cri de guerre ne s’active que si votre deck est entièrement constitué de cartes de coût pair. L’Anguille bourbefoudre inflige alors deux points de dégâts. C’est le monstre parfait pour un deck Genn Grisetête, qui réduit le coût de votre pouvoir à 1 si vous ne possédez que des cartes de coût pair dans votre deck.

Promenons-nous dans les bois tant que Grisetête n’y est pas

Les cartes suivantes du Bois Maudit concernent les decks impairs. Ces decks reçoivent la bénédiction de Baku la Gobe-Lune, qui améliore votre pouvoir héroïque si vous possédez un deck impair. Petit monstre simple et utile, le Chat noir est un monstre à 3/3 de coût 3. Son cri de guerre vous fait piocher une carte si votre deck est impair. Bonus : vos sorts infligent un point de dégâts supplémentaire. Les mages et autres pratiquants de sortilèges devraient aimer le Chat noir. Il devrait bien s’intégrer dans tous types de deck avec son effet de pioche.

Carte du Chat noir dans l'extension Bois maudit d'Hearthstone

Plus coûteux, le Cerf sinistre rôde dans le Bois maudit avec son coût de 5. Ce monstre à 2/6 bénéficie de Provocation, ce qui le classe d’emblée comme un bon protecteur. Mieux encore : si votre deck est impair, son cri de guerre lui octroie +2/+2. De quoi attaquer sans compromettre sa défense, avec un mur à 8 PV et provocation. Le Cerf sinistre permet aussi de temporiser pour profiter de votre pouvoir amélioré par Baku.

Carte du Cerf sinistre dans l'extension Bois maudits d'Hearthstone

Pour clôturer ce quatuor, le Phalène lumineux est un magnifique papillon à 4/4 pour un coût de 5. Si votre deck est impair, son cri de guerre double les PV de vos autres serviteurs. Comme le Cerf sinistre, il tirera son plein potentiel dans un deck défensif. Notez qu’invoquer le Cerf sinistre et le Phalène lumineux dans le même tour vous octroiera un défenseur à 4/16 équipé de provocation… un vrai rideau de fer. Cela devrait être rare, mais assez renversant pour l’adversaire se prenant ce combo en pleine poire. Bien sûr, ce n’est qu’une possibilité parmi tant d’autres. Combiné au pouvoir amélioré du Paladin, cela procure par exemple deux recrues à 1/2. Toujours utile.

Carte du Phalène lumineux dans l'extension Bois maudits d'Hearthstone

Voila pour ces 4 bêtes qui rôdent dans le Bois maudit. Avec une sortie prévue pour le 30 avril, cette sortie devrait proposer une méta intéressante si la mécanique des decks pairs / impairs est adoptée par l’ensemble des joueurs. Restons à l’affût de nouvelles cartes en attendant.