infinite-warfare-sales

Infinite Warfare s’est vendu moitié moins que Black Ops 3

Alors que le rapport complet du groupe d’analyse marketing NPD est attendu la semaine prochaine, des informations croustillantes commencent à nous parvenir. D’après les premières estimations, Call of Duty: Infinite Warfare s’est vendu 50% moins bien dans sa version physique que son prédécesseur Black Ops 3 durant la même période.

Black Ops 3 était un très grand cru. Son petit frère, un peu moins. Une espèce de lassitude que l’on a ressenti aussi bien dans la critique que chez les joueurs, même les plus irréductibles. Un désengagement de la communauté qui s’est donc logiquement répercuté sur les ventes du dernier opus de Call of Duty en magasin : le rapport du groupe NPD pointe vers une baisse de 50% des ventes au format physique comparé au premier mois de sortie de Black Ops 3.

Comme l’indique VG247, d’autres cabinets d’analyse font le même constat. Gfk Chart-Track estime une performance en baisse de 45% sur la même période. Enfin selon Doug Creutz, analyst pour la firme Cowen, ces chiffres se situent environ 17% plus bas que les espérances de ventes émises par Activision. Gardons néanmoins en tête que ces chiffres ne concernent que la version physique du jeu, et que la saison des soldes en dématérialisé ne fait que commencer.

De plus, n’oublions pas que COD:IW est le premier jeu de la franchise à se passer d’une sortie sur Xbox 360 et PS3. L’éditeur s’attaquait donc à un marché plus réduit qu’à l’accoutumée. Un autre élément est également à prendre en compte pour mettre en perspective ces chiffres inquiétants : le jeu est sorti sous deux éditions distinctes, dont l’une comprenait Modern Warfare Remastered, pour la coquette somme de 80€ en moyenne. Beaucoup ont opté pour cette déclinaison, par nostalgie, ou curiosité de découvrir cet opus fondateur de la licence, mais il est sage de considérer que la pratique commerciale (de ne pas vendre le jeu à part) ait pu freiner les envies d’achat des moins fidèles.

Infinite Warfare peine à trouver son public

Coup dur pour l’éditeur. Alors que le grand rival Battlefield 1 surperforme dans les charts, la dernière mouture de la licence Call of Duty patine. Un duel gagné d’avance ? Rappelons-nous que, dès l’annonce d’Infinite Warfare, la grogne s’était faite sentir avec pour résultat de hisser le trailer sur le podium des vidéos les plus dislikées de YouTube.

De notre côté, nous pointions la paresse d’Infinite Warfare, qui se contente de copier son illustre prédécesseur. Les quelques ajouts de la campagne solo sont agréables mais auraient gagné à être inclus dans le mode multijoueur. On vous raconte tout ça dans notre test.


Call of Duty : Infinite Warfare – Trailer de l… par CooldownTV