IMAY league of legends

Un joueur pro de League of Legends sanctionné

Le support de la team IMay, Hankil « Road » Yoon s’est fait sanctionner pour violence verbale par Riot. L’éditeur prouve que le statut de joueur professionnel de League of Legends n’immunise pas au respect du règlement.

 

Toxicité et punition

Le joueur a répété les insultes lors de plusieurs parties classées qu’il effectuait sur le serveur nord-américain de League of Legends. Directement visé, Henrik « Froggen » Hansen a témoigné de la toxicité de Road, des attaques difficilement contestables suite à la publication sur Reddit d’une capture d’écran.

En réaction, Riot a décidé de sévir :

Le 19 septembre, Hankil « Road » Yoon a fait utilisation d’un langage insensible raciste à l’encontre d’un joueur durant une partie sur le serveur coréen.

Road a été reconnu coupable d’abus verbaux à l’encontre de ses équipiers en partie classée fin août, et récemment dans une partie le 5 octobre

Road se verra sanctionné par une partie de suspension, et 2 000 $ d’amende pour de multiples cas d’abus verbaux, et un cas de langage raciste

 

En réponse à la capture d’écran où il répète à de nombreuses reprises à Froggen « go die » Road a tenté de s’expliquer :

Les mots « go die » que j’ai dit au joueur pro n’avaient pas pour but de lui dire de mourir, mais parce qu’il avait beaucoup de morts, et chaque fois qu’il allait sur la ligne du milieu, il se faisait ganker et mourrait

Ma capacité à communiquer en anglais est très limitée, c’est pour ça que j’ai dit ça de cette manière

 

Une décision critiquée

Tout le monde le sait, League of Legends est souvent le théâtre des comportements humains les plus lamentables. L’attitude de Road reste toutefois exceptionnelle car touchant au milieu esportif et a été donc très médiatisée. En effet, en pleine période des Worlds 2016, l’équipe IMay a vu son support star mis de côté pour son match contre les Flash Wolves. Au final, malgré une victoire dans ce match, l’équipe n’a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale, après deux défaites lors de ses deux autres rencontres de la dernière journée de la compétition.

 

IMAY league of legends

La décision de Riot avait été critiquée car elle s’appliquait uniquement au match contre les Flash Wolves, et donc procurait théoriquement un avantage à cette équipe qui n’affrontait pas la composition IMAY idéale.

Et puisqu’on parle de tournoi de League of Legends, Cooldown organise actuellement la Challeng’Cup, que vous pouvez suivre tous les lundi, de 20h à minuit. Plus d’informations ici.