Krosmaga – Nos impressions après y avoir joué

Krosmaga – Nos impressions après y avoir joué

Une version prototype de Krosmaga était jouable au village Dofus sur la Grand Place de Lille.

Ce jeu à la frontière entre le TCG et le jeu de plateau prend place de le Krosmoz, l’univers commun à Dofus et à Wakfu.
Il sera disponible sur ordinateurs et téléphones, ainsi que dans une version physique. Le financement du jeu passera par un Kickstarter début 2016.

Le principe est le suivant : vous incarnez un des Dieux du Krosmoz (la version que nous avons essayé ne proposait que le Dieu Iop et la Déesse Crâ) et vous devez détruire les Dofus primordiaux de votre adversaire. Pour ce faire, vous disposez d’un deck de cartes ainsi que de 5 « lanes », comme dans un MOBA. Jusqu’ici tout va bien. Sauf que tous les Dofus ne sont pas des Dofus primordiaux. Ceux-ci sont signalés en rouge face cahcée, tandis que les faux Dofus sont bleus foncés. Or, tous les Dofus sont verts sur l’autre face, et vous ne pouvez pas savoir quel Dofus vous attaquez. En clair, vous risquez de disperser vos forces pour rien ! Chaque joueur dispose de 5 Dofus, dont 3 primordiaux. Les précieux œufs ont chacun 5 points de vie. Lorsque 2 Dofus primordiaux d’un même joueur sont détruits, celui-ci perd la partie. Le jeu laisse donc une part importante au bluff : vous pouvez choisir de défendre vaillamment un œuf alors que celui-ci est faux dans le seul but d’affaiblir votre adversaire.

Krosmaga
Le plateau de jeu

Votre deck contient des serviteurs ainsi que des sorts. Les serviteurs du deck Iop sont issus de la famille bouftou et du film Dofus tandis que le deck Crâ contient des Tofu et des membres de la famille tofu.
Chaque serviteur dispose d’un coût en PA, indiqué dans l’étoile bleue. Vous gagnez 1 PA à chaque tour (dans la limite de 10 PA) et vos PA utilisés au tour précédent se recharge, comme dans Hearthstone.
Le carré orange indique ses points d’attaque, le carré rouge ses points de vie et le carré vert les PM (points de mouvement : nombre de case que peut parcourir le serviteur en un tour).
Certaines créatures possèdent des pouvoirs spéciaux, comme apparition (qui se déclenche au moment de l’invocation du mob) ou chef (qui s’applique tant que le monstre est en vie). Lorsqu’un monstre est invoqué, il apparaît sur une « lane » et ne peut qu’avance en ligne droite : il ne peut pas changer de ligne. Quand il arrive en bout de ligne et que le Dofus correspondant est détruit, il retourne dans la main de son propriétaire.

boufrog
Le profil du Boufrog

Les parties sont courtes (environ 15-20 minutes) et dynamiques avec des retournements de situation facile à déclencher. La version définitive permettra de se faire un avis plus détaillé, mais le jeu apparaît déjà comme prometteur et de bonne facture : on retrouve par l’esprit des jeux Ankama et ça donne envie.


Une partie de Krosmaga en Crâ contre Iop