Splash art du rework d'Aatrox dans League of Legends

League of Legends – Rework d’Aatrox, analyse et présentation

Après l’alléchant teaser d’hier, le rework d’Aatrox se dévoile. Plus musculeux et féroce, le Darkin voit son gameplay être totalement rénové. Tous les sorts ont changé, laissant place à un personnage inédit.

Ne craignez rien : beaucoup d’aspects d’Aatrox ont simplement évolué. Prenez son système de postures, par exemple. Ce système est désormais son nouveau passif, Posture du Massacreur. Tout en finesse, hein ? Régulièrement, Aatrox adopte une posture de combat. Elle lui confère plus de portée sur sa prochaine attaque, qui inflige des dégâts selon les PV max de sa cible. De plus, sa cible souffre d’une hémorragie réduisant les soins et boucliers reçus. Lancer un sort ou frapper l’adversaire avec la lame de son épée permet à Aatrox de reprendre plus vite la Posture du Massacreur.

La guerre ne change jamais

J’ai parlé de la lame de l’épée d’Aatrox. Hé bien, son rework introduit une nouvelle mécanique avec via l’Epee des Darkins. Comme Riven, Aatrox peut lancer ce sort trois fois d’affilée. Ce sont deux coups en éventail, puis une lourde frappe au sol qui vous attendent. Les deux premiers coups infligent des dégâts bonus pour les adversaires sur l’extrémité, déchirés par la lame. Ils sont aussi expulsé en l’air. Même constant pour la frappe finale. Se trouver au centre du cratère d’Aatrox vous fait décoller illico presto.

Pour consolider ce kit de sorts, le rework d’Aatrox introduit Chaînes infernales. Le Darkin fracasse le sol, projetant une onde de choc. Le premier ennemi touché, si c’est un champion ou un grand monstre, est enchaîné. Si elle ne brise pas ses liens en fuyant de la zone d’effet, la victime est traînée au centre, et subit des dégâts bonus. Enfin, Ruée obscure permet à Aatrox d’effectuer un court dash, et augmenter son attaque. Deux charges de Ruée Obscure peuvent être conservées. Cette compétence possède aussi un passif. Lorsqu’Aatrox inflige des dégâts à quelqu’un, il récupère une portion de ses PVs.

Les ailes de la victoire

L’ultime d’Aatrox lui fait pousser des ailes. Littéralement. Et il se nomme Fossoyeur des Mondes pour poser le décor. En déployant ses ailes, le Darkin gagne une brusque poussée de vitesse. De plus, les sbires à proximité sont effrayés et s’enfuient. Ensuite, l’épée d’Aatrox pulse avec sa puissance, augmentant ses dégâts. La douleur qu’il inflige est stockée dans son Puits de Sang. Si jamais Aatrox subit un coup fatal durant Fossoyeur des Mondes, il absorbe le sang contenu dans sa lame et ressuscite. Plus sa lame est gorgée de sang, plus ses PV seront élevés en se relevant.

Ce rework d’Aatrox peut être perçu comme une Riven en plus grosse, plus méchante, plus résistante. Massif mais agile, Ruée Obscure lui permet de se repositionner alors qu’il manie l’Epee des Darkins. De plus, ses Chaînes Infernales lui permettent de compenser son léger manque de mobilité. Hors des combats, le rework d’Aatrox est une vraie menace. Se faire enchaîner par surprise, ou le voir arriver ailes déployées, a de quoi perturber une formation. Se guérissant et remplissant progressivement son Puits de Sang, le rework d’Aatrox n’a pas peur de plonger sous les tours pour traquer ses victimes.

L’artisan de la guerre

Naturellement, le rework d’Aatrox va choisir un build à la fois agressif et tanky. Ainsi, le Couperet Noir va renforcer les PV d’Aatrox, et le rendre plus mobile, plus dangereux. De même l’Hydre Titanesque et ses dégâts de zone vont bien avec le passif d’Aatrox, et ses sorts dévastateurs. Le Gage de Sterak et la Gueule de Malmortius lui permettent de survivre un peu plus longtemps en plein combat, repoussant sa résurrection. Pour augmenter les soins reçus, le Visage Spirituel est un classique.

Le rework d’Aatrox sera disponible dans deux semaines, dès le 27 juin 2018.