LOL – Présentation des LCS EU : Spring Split 2016

LOL – Présentation des LCS EU : Spring Split 2016

En cette fin de semaine, les LCS EU font leur retour. Ce jeudi 14 Janvier 2016, les 10 équipes qualifiées pour ce nouveau split vont débuter le championnat qui s’étendra sur 10 semaines de compétition, avant d’entamer ensuite la phase des Play off.
Après des Worlds réussis de la part des équipes européennes, la région s’est faite piller de certains de ses plus grands talents, ce qui nous amène à nous demander fort logiquement quel sera le niveau proposé cette année. Pour obtenir enfin des réponses, rendez-vous d’ici quelques jours…

 

PRESENTATION DES EQUIPES LCS EU:



Beaucoup d’interrogations avant le lancement de la saison pour l’équipe Fnatic.
En effet, la structure a perdu, depuis la formidable demi-finale des Worlds, 3 de ses joueurs majeurs : Huni, Reignover et surtout Yellowstar, tous 3 partis en Amérique. Comme la saison précédente, il a donc fallu rebâtir presque entièrement une nouvelle équipe, mais cette fois-ci le français Yellowstar n’était plus là pour imposer ses (excellents) choix.
Si Spirit, le nouveau Jungler, a déjà démontré un indéniable talent au sein des Samsung Blue, son compatriote Coréen Gamsu, lui, n’a franchement pas brillé la saison passée chez Dignitas. Et que dire alors du choix de NoxiaK en support, qui débarque sans passif ou presque.

Si ces 5 joueurs parviennent à bien s’entendre et à jouer pour Febiven et Rekkles, l’équipe Fnatic peut largement prétendre à une place sur le podium de ces LCS EU. Pour viser une nouvelle performance aux Worlds, toutefois, il faudra montrer une sacrée cohésion…

 

FnaticJoueurs




Gamsu
Febiven
Spirit
Rekkles
NoxiaK
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

La saison passée, l’équipe Origen était montée progressivement en niveau au fil des mois, et ce jusqu’aux Worlds ou elle a atteint une très honorable demi-finale. Cette année pourrait être celle de la confirmation.

Les joueurs présents au sein d’Origen sont tous des habitués des LCS, et seul PowerofEvil est venu renforcer une midlane où XPeke semble avoir pris le parti de se retirer progressivement pour intégrer le staff. Il pourra néanmoins encore dépanner si la recrue n’est pas à la hauteur, ou tout simplement pour faire un peu tourner l’effectif.
Cette stabilité, qui fait défaut à toutes les autres équipes européennes, devrait en tout cas permettre à Origen de dominer les LCS EU sans difficulté. Il y a fort à parier également que cette équipe sera notre meilleur représentant lors des prochains Worlds…

 

OrigenJoueurs




sOAZ
PowerOfEvil
Amazing
Niels
Mithy
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

L’équipe H2K a très bien terminé la saison passée, avec une 3è place lors du Summer Split 2015 et un parcours honorable aux Worlds Championship.

Depuis, toutefois, le roster a quelque peu évolué : notons ainsi l’arrivée du duo de polonais Jankos et Vander, tous deux en provenance de chez Roccat. Mais c’est surtout le nouvel ADC FORG1VEN qui fait parler. En effet, ce dernier est réputé pour ses changements d’équipe réguliers, pour son comportements pas toujours très fairplay et surtout pour son égo surdimensionné. Alors oui, ce joueur est l’un des meilleurs carry AD en europe, mais il lui arrive malheureusement trop souvent de déstabiliser à lui tout seul les équipes dans lesquelles il joue. Espérons donc pour H2K qu’il ne sera pas une fois de plus l’instrument d’une descente aux enfers…

 

H2KJoueurs




Odoamne
Ryu
Jankos
FORG1VEN
Vander
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

L’équipe UoL, qui débarquait des Challenger Séries, à parfaitement réussi son intégration au sein des LCS durant l’année 2015. Cette dernière a même été l’une des plus régulières, flirtant avec le podium à plusieurs reprises. Un peu d’expérience sans doute lui manquait toutefois pour accrocher une place aux Worlds.

Depuis, quelques changements dans l’effectif ont été effectués. 3 joueurs sont arrivés pour cette nouvelle année : Diamondprox (ancien jungler bien connu des Gambit), Fox et notre français Steelback. Ces derniers ont indéniablement le niveau pour évoluer en LCS. On peut donc s’attendre une fois de plus à voir l’équipe Unicorns of Love évoluer dans la première moitié du classement.
Il est cependant encore trop tôt pour juger de leur niveau réel, et déterminer s’ils lutteront plutôt pour accrocher simplement les Play off, ou s’ils seront capables de viser bien plus haut, un podium même pourquoi pas.

 

UoLJoueurs




Vizicsacsi
Fox
Diamondprox
Steelback
Hylissang
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

L’équipe ROCCAT était annoncée solide la saison passée, et elle a finalement déçue, semblant perdre de la cohésion et du niveau de jeu au fil des matchs et des semaines. Il s’en est fallu de peu, d’ailleurs, qu’elle ne « tilte » complètement et dégringole à l’étage inférieur.

Alors, cette année, il n’est pas surprenant de voir que 5 nouveaux joueurs ont débarqué, renouvelant ainsi entièrement le roster.
Les noms annoncés sont plutôt rassurants : notons surtout Fredy 122, Airwaks et Edward, qui ont toujours montré un bon niveau aux LCS.
Néanmoins, changer autant, et surtout au tout dernier moment, n’est jamais bon signe. Les joueurs ont eu peu de temps pour s’entraîner ensembles, et seront sans doute moins prêts que bon nombre d’autres équipes à l’amorce de ce championnat. Même si le talent individuel est indéniable, League of Legends reste un jeu d’équipe, et nombreux sont les exemples passés de Teams ayant coulé par manque de vie commune et d’automatismes…

 

ROCCATJoueurs




fredy122
Betsy
Airwaks
Jébus
GoSu Pepper
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

Les Giants ont vécu une première année en LCS synonyme d’apprentissage. Finissant à chaque fois en milieu-bas de classement, ils ont toutefois réussi leur pari, à savoir se maintenir.

Désormais, la structure souhaite pérenniser sa place à ce niveau. Cela se traduit dans les faits par un staff bien plus élargi que par le passé, qui devrait leur permettre de mieux analyser leurs games et se professionnaliser.
Dans un second temps, l’équipe, originellement constituée d’une bande d’amis espagnols, se tourne désormais vers l’international avec l’arrivée de 2 joueurs étrangers : Atom et KOu. Si ces derniers sont encore inconnus du public, il semblerait qu’ils soient deux talents prometteurs en devenir.

L’équipe des Giants ne visera sans doute pas encore le haut du tableau, l’immense talent de PePiiNeRo étant encore trop esseulé. Néanmoins, la structure semble indéniablement progresser et se stabiliser, ce qui est un très bon signe pour perdurer dans ce split européen qui a vu récemment tellement trop de changements…

 

GiantsJoueurs




Atom
PePiiNeRo
KOu
Adryh
GoDFRED
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

Que peut-on attendre des Elements cette saison?

Terminée l’équipe de stars qui devait rouler sur tout le monde en 2015, et place dorénavant à l’humilité.
En effet, il leur sera sans doute bien difficile de prétendre à quoi que ce soit, et, malheureusement pour eux, il ne serait pas étonnant de les voir se battre pour ne pas accrocher à la fin le tout dernier slot synonyme de relégation.

Ce n’est pas que nous ayons une dent contre cette équipe, il s’agit uniquement d’être réaliste tant la structure ne cesse de changer tous ses joueurs à chaque nouveau split.
De plus, on sait que les dirigeants auraient aimé vendre leur place aux LCS mais qu’il n’y sont finalement pas parvenus. C’est pourquoi ils repartent pour un tour avec des joueurs de niveau moyen, annoncés au tout dernier moment, et qui ne seront sans doute pas encore prêts cette semaine.
Bref, que de signes évidents d’une saison longue et difficile, sans doute plus subie que désirée…

 

ElementsJoueurs




Steve
Eika
Gilius
MrRalleZ
sprattel
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

Vitality est une toute nouvelle équipe, qui a récemment racheté la place de Gambit Gaming aux LCS. Le lustre d’antan de Gambit ne sera plus qu’un lointain souvenir. L’année dernière, l’équipe avait eu bien du mal à performer, malgré les belles prestations de leur toplaneur français Cabochard. Alors que la Russie se dote désormais d’un championnat indépendant, il était tout naturel que Gambit disparaisse.

C’est donc la structure française Vitality qui aura la lourde tâche de la remplacer. Peu évident de deviner si cette dernière parviendra ou non à faire bonne figure, ou luttera contre la relégation en fin de saison. Néanmoins, le talent de Cabochard d’une part, et l’expérience des autres joueurs de l’équipe pourrait permettre à cette dernière, à condition que la cohésion se fasse rapidement, de viser une bonne première moitié du classement. Le duo Hjarnan – Kasing, tous deux habitués à jouer ensembles, pourrait d’ailleurs être la belle surprise de la saison au bot.

 

VitalityJoueurs




Cabochard
Nukeduck
Shook
Hjärnan
KaSing
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

Derrière ce nom de Splyce se cache en fait l’équipe Dignitas EU, récemment rachetée par Follow eSport, et aussitôt rename. Cette dernière était parvenue à monter en LCS en remportant brillamment les derniers Challenger Séries.

La team a misé sur la stabilité pour cette saison 2016, en gardant cette même équipe couronnée de succès.
Maintenant, le niveau des LCS est tout autre. Ces 5 joueurs danois parviendront-ils à hausser leur jeu pour rivaliser avec les autres équipes? Pour l’heure, l’on ne peut que laisser sous-entendre que la stabilité est toujours un facteur positif… mais le niveau individuel de chaque joueur n’est-il pas trop faible, trop inexpérimenté? Il sera temps de le vérifier ce week-end…

 

SplyceJoueurs




Wunderwear
Sencux
Trashy
Kobbe
Nisbeth
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

Enfin, l’équipe Gamers 2 est elle aussi la petite nouvelle des LCS. Emmenée par leur fondateur Ocelote, cette dernière aura la lourde tâche de tenter de se maintenir pour que l’expérience ne tourne pas court.

Et pour ce faire, le chéquier a visiblement été sorti pour attirer au dernier moment 2 joueurs Coréens de bon niveau : Trick (des CJ Entus) et Emperor (en provenance de l’équipe NA des Dragon Knights). Ces derniers ont clairement un très bon niveau, et pourraient faire progresser leur nouvelle équipe au point d’accrocher une place en milieu de classement.
Toutefois, encore faut-il pour cela que ces joueurs parviennent à s’intégrer. La barrière de la langue sera sans aucun doute un frein les premiers temps. Il faut donc espérer pour eux que la communication et l’entente viendront le plus rapidement possible afin de ne pas prendre un retard trop conséquent et irrémédiable.

 

Gamers2Joueurs




Kikis
PerkZ
Trick
Emperor
Hybrid
Top
Mid
Jungle
Carry AD
Support

 

PRONOSTIQUE DU SPRING SPLIT:

Ceci n’est qu’un pronostique, établi par rapport au talent et performances individuelles des joueurs ainsi que par la stabilité des structures :

La saison passée, Fnatic avait dominé les débats, terminant même le Summer Split sans aucune défaite. Il n’en sera sûrement pas de même cette année, et ce rôle d’ultra favori pourrait être réattribué à Origen : une grande expérience du très haut niveau, de très bonnes individualités, une stabilité d’effectif et de staff… il est bien difficile de leur trouver des défauts. Et même s’il leur arrivait d’avoir par-ci par-là un ou deux accidents, le niveau individuel moyen affiché par toutes les autres équipes devrait leur permettre d’absolument tout gagner, à moins d’un véritable cataclysme bien entendu.

Derrière, il faudra donc en toute logique se partager les miettes, et se battre pour obtenir l’une des deux autres places qualitatives pour les Worlds.
Pour ce faire, Fnatic semble encore suffisamment solide. Malgré des changements de joueurs et peu de garanties sur les nouveaux arrivés, le staff compétent et professionnel de l’équipe sera un atout majeur pour mener une fois de plus la structure aux toutes premières places.
Pour compléter le podium, par contre, tout reste ouvert : cela pourrait être par exemple H2K, Unicorns of Love, ou une surprise totale.

Car oui, des surprises, nous pourrions en être gratifié tout au long de la saison, tant la donne a été redistribuée par les innombrables transferts. Impossible pour l’heure de sortir l’une ou l’autre équipe du lot. Quid par exemple de Vitality, Roccat, Gamers 2 ou encore Splyce : 4 structures à avoir soit changé l’entièreté de leurs joueurs, soit n’ayant encore aucune expérience du niveau LCS.

Toutefois, il ne serait pas étonnant de retrouver les Eléments tout en bas du classement : le talent très moyen des joueurs ainsi que la volonté des dirigeants de quitter les LCS n’annoncent qu’un interminable calvaire pour l’équipe toute entière…

 

ClassementEquipe
1Origen
2Fnatic
3H2K
4UoL
5Vitality
6ROCCAT
7Giants
8Gamers2
9Splyce
10Elements