Mafia 3 voiture

Mafia III – Le retour du PDG de Take-Two sur les critiques

L’accueil critique du très attendu Mafia III aura été pour le moins mitigé. Cela n’a pas empêché Take-Two d’en vendre des palettes entières (nous vous en parlions pas plus tard que ce matin), mais son PDG Strauss Zelnick est récemment revenu sur ces retours en demi-teinte de la presse. Il en a profité pour évoquer les futures production de l’éditeur, évoquant de possibles nouveaux remasters.

Avec un score Metacritic de 62 (ouch !), mais des ventes si rapides qu’elles tiennent presque de l’anomalie, Mafia III est un cas à part dans cette année 2016. Après avoir soulevé des attentes énormes à coup de trailers magnifiques et de promesses de Louisiane crapoteuse, le jeu s’était révélé être une copie un peu vaine, un peu plombée de tous les GTA-like du monde. Du travail propre, mais dont il ne restera peut-être dans quelques années qu’une jolie bande-son et quelques vagues souvenirs de collectibles à ramasser pendant des dizaines d’heures.

strausszelnick-xwide_4320_1620

Strauss Zelnick te regarde mettre des mauvaises notes à ses jeux.

 

Strauss Zelnick a ainsi confié que Take-Two s’était attendu à des notes bien plus élevées de la part de la presse pour Mafia III, mais a aussi pointé, outre les ventes, certains articles assez élogieux qui louent la prise de risque du contexte (personnage Noir, vétéran du Vietnam…) et la direction artistique du jeu. Un point de vue qu’il développe, entre autres, dans un long entretien au Washington Post. Pour rappel, le jeu n’avait pas particulièrement trouvé grâce à nos yeux, et n’avait en cela pas été aidé par une optimisation catastrophique sur PC.

Interrogé sur l’éventualité de nouveaux remakes ou remasters faisant suite à ceux de Bioshock, il a affirmé que, si rien n’avait encore été annoncé, Take-Two détenait la propriété de très nombreuses licences et que rien n’était exclu dans ce domaine, surtout au vu de l’engouement provoqué par la ressortie de la trilogie Bioshock. Voilà qui tombe bien, rien ne me réjouissant plus que la perspective d’un remake en VR de Austin Powers Pinball.