Crackdown 3 report

On en sait plus sur le report de Crackdown 3

Le troisième opus de la série des Crackdown était originalement annoncé pour sortir sur Xbox One et PC cette année. Mais, à l’E3 dernier, Microsoft, qui n’avait pas le jeu dans ses valises, annonçait que le titre sortirait finalement en 2017 parce que le catalogue de l’éditeur était trop fourni pour cette année. De nouvelles explications sur ce report sont arrivées aujourd’hui.

Les fans de Crackdown avaient été dépités lorsque Microsoft avait annoncé le report du troisième opus à l’année prochaine. La principale raison, nous disait-on à l’époque, de cette annonce était que le catalogue Xbox / PC était bien trop fourni pendant la deuxième moitié de l’année. Entre les exclusivités Microsoft que sont ReCore, Dead Rising 4 ou Forza Horizon 3 et les gros hits à venir comme Battlefield 1 ou Call of Duty : Infinite Warfare, le géant américain a jugé inutile de sortir un autre blockbuster qui aurait peut-être eu du mal à s’imposer face aux autres. Le marketing manager de Xbox, Aaron Greenberg explique ce choix par ces mots :

« Nous avons beaucoup réfléchi par rapport au fait de sortir de gros jeux l’année prochaine et ne pas les mettre tous sur la même saison des vacances de fin d’année. Nous voulons donner aux joueurs le temps de jouer à ces titres, d’avoir le temps et l’argent d’aller acheter le prochain jeu. Lorsqu’on regarde cette période de 2016, c’est sûr qu’on n’avait pas besoin d’amener un autre AAA, et donc nous avons décidé de donner plus de temps à nos équipes pour le sortir l’année prochaine. »

Mais une autre raison de ce report a été avancée aujourd’hui. Eurogamer a réussi à discuter avec Shannon Loftis, la manager générale de Microsoft Studios. Celle-ci explique que la campagne de Crackdown 3 n’est en fait pas finie. « Pour être honnête, nous avons bien évidemment le mode online et d’un autre côté, nous avons le traditionnel mode campagne qui aura aussi un multijoueur en ligne. Nous voulons lancer la bêta du mode multijoueur lorsque la campagne sera bien avancée, pour ne pas avoir trop d’écart entre ces deux modes ».

Shannon Loftis rajoute plus tard que des sessions de jeu en interne ont été effectuées sur le mode en ligne, grande promesse de ce Crackdown, et que les sessions test de la campagne ont commencé. Elle ajoute enfin que la campagne du jeu vaut l’attente et sera « l’expérience la plus complète que nous ayons jamais faite ». On ne demande qu’à la croire, surtout à en juger par les annonces de la feature principale du titre, à savoir la destruction totale accordée. Grâce au cloud, il sera en effet possible de s’adonner à la destruction de masse dans la ville. Tous les bâtiments pourront être réduits en poussière… si tant est que l’on possède la connexion suffisante pour assurer le bon fonctionnement des calculs du cloud. Shannon Loftis donne un détail intéressant sur le jeu. « En fonction de ce que vous détruisez dans la ville, il pourra y avoir de lourdes réactions un peu de partout. Les gangs pourront s’allier contre vous ».  Microsoft ayant décidé de ne pas tenir de conférence durant la Gamescom en août prochain, on peut espérer avoir de nouvelles informations sur le jeu d’ici la rentrée.


GC 2015 – CRACKDOWN 3 par CooldownTV