paper mario color splash hate

Paper Mario Color Splash – L’opus que les fans détestent déjà

Il est mignon, il est coloré, mais il est mal aimé. Paper Mario Color Splash ne viendra répandre sa gouache qu’en octobre prochain et pourtant une armée de puristes s’insurge contre ce Paper Mario qu’ils jugent indigne de l’héritage RPG laissé par cette déclinaison de l’univers du célèbre plombier. Zoom sur les raisons de la colère.

Comme il semble être devenu à la mode de se référer aux downvotes des vidéos YouTube pour jauger de la longueur du hype train d’un jeu, on peut d’ores et déjà dire que Paper Mario Color Splash sera un TER campagnard qui peine à remplir ses voitures. La démonstration qu’a fait Nintendo de son futur jeu lors de l’E3 récolte 5300 pouces rouges contre 3400 signes d’approbation. Pourtant, il a l’air tout choupi ce jeu qui reprend les assets de Splatoon pour les transposer dans le monde de Todd et compagnie ? Oui, mais au détriment de son identité. Car, mesdames et messieurs, Paper Mario Color Splash n’est pas un RPG.

Interrogée par Kotaku lors du salon californien, Risa Tabata, productrice du jeu, ne cache pas ce repositionnement de la licence, et assume.

Il s’agit d’un jeu d’action-aventure. […] Je suis sûre que vous savez que, chez Nintendo, nous avons une autre série de RPG appelée Mario & Luigi. Et comme nous avons déjà bien établi cette licence, nous tentons de différencier Mario & Luigi de Paper Mario afin qu’elles n’entrent pas en concurrence. Nous nous sommes donc concentrés sur les éléments non-RPG pour les jeux Paper MarioRisa Tabata

risa tabata paper mario color splash kotaku

Risa Tabata, productrice du jeu (crédit : Kotaku)

C’est sans équivoque : si vous voulez du RPG, dirigez vous vers Mario & Luigi Paper Jam Bros (qui introduisait d’ailleurs le Mario de papier dans ses personnages). L’épisode prévu pour le 7 octobre recentrera sa focale autour de l’aventure, « la résolution de puzzle et l’humour », ajoute Tabata. Des éléments qui, comme le signale Kotaku, sont présents également dans la série des Mario & Luigi.

Il s’agit d’un repositionnement stratégique qui a malgré tout du sens. Il est vrai que reproduire des schémas de game design d’une licence à une autre n’est pas forcément une très bonne idée pour la firme. Néanmoins, la colère des fans s’explique également par le fait qu’aucun vrai RPG estampillé Mario n’ait vu le jour sur Wii U. Pas plus qu’un réel successeur à Super Mario Galaxy d’ailleurs.

Paper Mario Color Splash s’est laissé approcher par nos soins lors du NintendoParis2016. En est résulté un jeu plutôt agréable à l’oeil qui lorgnait effectivement vers l’action, bien que les combats se déroulaient au tour par tour à la manière d’un Mario & Luigi. Le système de combat emprunte énormément à celui qui avait été introduit par le précédent opus de la série, Sticker Star, qui vous faisait récolter des cartes que vous utilisiez en combat pour effectuer des attaques plus ou moins puissantes. Dans Color Splash, vous pouvez même colorer ces cartes afin d’en accentuer les effets. Nous sommes bien loin de l’aspect plus tactique des premiers volets, mais les profanes devraient malgré tout y trouver leur compte. Verdict le 7 octobre.