PGW – Découvrez notre interview de Julien Tellouck de Game One

PGW – Découvrez notre interview de Julien Tellouck de Game One

Parmi nos moments forts sur la PGW, la rencontre avec Julien Tellouck de Game One …

La Paris Games Week est un moment fort du jeu vidéo en France chaque année depuis maintenant 6 ans. Qui dit jeu vidéo en France dit forcément Game One, la chaîne de la génération digitale orientée « manga, actu, série, gaming ». La dream team : Julien, Marcus, Kayané, Génius, Kythis ou encore Anh Phan vous donnent rendez-vous tous les jours dans #TeamG1 à 20h35.

 

stand game one

Game One dispose d’un stand (1 A 020 situé dans le Pavillon 1 derrière Nintendo et à côté de Square Enix) à la Paris Games Week jusqu’à dimanche, ultime jour du salon. Sur le stand, il est possible d’assister en direct aux tournages des émissions, prendre des photos avec les équipes de Game One et surtout passer un bon moment !

 

Lors de notre passage sur le salon nous avons eu la chance de rencontrer une partie de l’équipe dont Julien Tellouck. Il a eu la gentillesse de trouver du temps pour nous accorder une petite interview. Nous avons bien sûr parlé de la Paris Games Week. Ce salon du jeu vidéo prend de plus en plus d’ampleur au fil du temps avec pour la première fois cette année une conférence de Presse Internationale. Nous avons demandé à Julien Tellouck son avis sur la conférence et notamment ce qu’il pense de la Réalité Virtuelle.

Notre interview a été effectuée au cœur de la Paris Games Week sur le stand Game One. Nous avons rencontré un problème de son lors de sa réalisation et nous vous prions de nous excuser. Afin de vous permettre néanmoins de suivre les réponses et les observations de Julien Tellouck – qui sont très intéressantes –  nous avons repris sous la vidéo les principaux éléments de l’interview.

Voici sans plus attendre notre interview :


Paris Games Week 2015 – Interview de Julien… par CooldownTV
 

Liberty93 (Cooldown) : Tout d’abord un grand merci de nous recevoir et de prendre du temps pour Cooldown afin de partager avec nous vos impressions. Tous les ans, la Paris Games Week (PGW) prend de plus en plus d’ampleur, pensez-vous que dans les années à venir elle pourra devenir un rendez-vous incontournable du jeu vidéo en Europe ? 

Julien Tellouck (Game One)Je l’espère fortement. L’E3 est un salon dédié aux professionnels, pas au public ; c’est un salon qui est indétrônable pour ce point, ça ne changera jamais. La Gamescom est un salon semi-professionnel, semi-public. Dans un premier temps il est ouvert aux professionnels puis après pour le public. Souvent à la Gamescom on voit les mêmes jeux que l’E3, il n’y a pas tant de nouveautés que ça. Il y a 6-7 semaines d’écart entre l’E3 en juin à Los Angeles et la Gamescom en Allemagne en août. Quand tu vois un « call of » à l’E3, tu vois son mode multijoueur à la Gamescom. Au niveau du tempo, c’est mieux la PGW. Pour cette édition, ça a été vraiment le cas avec la conférence Sony. J’espère que ce sera encore le cas dans quelques années.  Mais il ne faut pas oublier qu’en Europe, il y a énormément de salons. Les Britanniques ont fait leur salon qui est l’équivalent de la PGW, il y a beaucoup beaucoup de pays qui font l’équivalent de la PGW en Europe. Nous on est français mais il faut voir les choses au niveau global. Et surtout pour les éditeurs, ce qui compte c’est de faire des annonces importantes. A la sortie de l’E3, la Gamescom n’avait pas grand chose à annoncer de nouveau. Nous on a à Paris une belle conférence Sony, peut-être que cela va avoir une influence incroyable. Le temps d’une semaine Paris est devenue la capitale mondiale du jeu vidéo, on va voir des trailers PGW 2015 partout, on pourrait avoir d’autres conférences l’année prochaine… Mais ça peut changer très vite, peut-être que Sony ne refera pas de conférence ici l’année prochaine, tout est possible.
Une autre chose a changé pour cette Paris Games Week : avant on présentait des jeux de fin d’année, maintenant on a aussi des jeux qui sortiront l’année prochaine, et ça c’est juste énorme. C’est un truc qu’on ne voyait pas dans les premières PGW. Il y a 30 jeux qui sont jouables sur ce salon, qui vont sortir en 2016. C’est juste la sixième édition, faut laisser le temps. Je pense qu’à long terme, à très très long terme, on va arriver sur le salon, sur les jeux jouables,  à l’ampleur de l’E3.

Liberty93 : La PGW est plus tournée vers le public…

Julien Tellouck : Le format de la Gamescom est bien, premier jour conférence, deuxième jour journaliste et troisième jour public. Le fonctionnement de la Gamescom est parfait.  C’est sûr que si on devient un salon professionnel comme l’E3, ça ne sera pas intéressant pour le public. 

Liberty93 : Pour la première fois lors d’une Paris Games Week, nous avons eu droit à une conférence de presse internationale avec une très belle conférence PlayStation. Pour vous, quelle est la meilleure surprise de cette conférence ? Qu’est-ce qui a fait la différence ? 

Julien Tellouck : Sur cette conférence Sony, j’ai pris du recul, on est à Paris on est en France, j’ai vu énormément de Français sur scène, Michel Ancel le créateur de Rayman. Christophe Balestra le co-directeur de Naughty Dog pour la présentation du multi d’Uncharted 4, ou encore David Cage pour l’annonce du nouveau jeu Quantic Dream… Bien sûr il y avait des Japonais mais il y avait beaucoup de Français. Et là je me suis dit « Quelle fierté pour la France, c’est incroyable, c’est génial ! ». Si on prend du recul, on voit que la PGW peut être au niveau des autres salons comme l’E3 ou la Gamescom. En plus, le jeu vidéo français est bien représenté, au-delà d’Ubisoft qui est la troisième ou 4ème référence chez les éditeurs. Cette conférence restera donc un très bon souvenir pour moi.

 

interview julien tellouck

 

Liberty93 : C’est une chance d’avoir une chaîne comme Game One qui met tant en avant le jeu vidéo et qui rend les français fier d’aimer et fier de jouer au jeu vidéo.

Julien Tellouck : Ah ben merci ça fait plaisir. A Game One on a une seule volonté, c’est de faire plaisir. On adore le high tech, on adore le jeu vidéo, ça nous passionne. On espère que ça fait plaisir au public. Alors recevoir des messages comme ça merci beaucoup, parce que… on adore ça !

Liberty93 : La grosse exclusivité sur la Paris Games Week c’est la présence de la Réalité Virtuelle sur le salon. Pour la première fois, en exclusivité mondiale, il est possible pour le public de tester un casque de réalité virtuelle comme le PlayStation VR. Vous avez eu la chance de tester ce casque à l’E3 en juin dernier, sans doute ici à Paris également. Pour vous quelles sont vos impressions ? Est-ce que vous croyez en l’avenir de cette réalité virtuelle ?

Julien Tellouck :La réalité virtuelle je l’ai testée à l’E3, à la PGW, c’est un nouvel usage du jeu vidéo. Je ne sais pas trop. Je ne pourrais pas répondre à cette question tout de suite. On a eu plusieurs fois un « Wow effect » par le passé. On l’a vu avec la 3D sans lunette de la 3DS, la Wii avec les manettes sans fil qu’on bouge etc… A chaque fois, on a fait « Wow ! ». Mais à chaque fois, on est revenu dessus plus tard. Dans l’utilisation, dans l’expérience utilisateur, ce sont des technologies qu’on a parfois mis de côté. J’ai aussi testé avant la sortie du film, en « behind closed doors », Avatar chez Ubisoft avec les lunettes 3D. Et au final on a tous joué au jeu vidéo sans lunettes 3D. Ce sont des technologies qu’on a délaissées, qui ont pris la poussière. J’ai peur que les casques de réalité virtuelle prennent ce chemin. Mais on verra, à l’époque j’avais dit que la PSP allait éclater la DS et pourtant c’est le contraire qui s’est passé, alors… 

Liberty93 : Merci encore Julien Tellouck et Game One pour cette interview et bonne continuation pour la suite.

Julien Tellouck : Merci pour cette interview.

 

julien tellouck

 

 

Nous remercions encore une fois les équipes de Game One, Baptiste l’attaché de presse de la chaîne ainsi que Julien Tellouck. Ils ont tout fait pour pouvoir nous offrir cette interview malgré leur planning très chargé.

Vous pouvez retrouver Game One sur stand à la Paris Games Week, à Paris Expo porte de versailles jusqu’à dimanche 1 novembre. Tous les soirs à 20h35 vous pouvez retrouver les émissions #TeamG1 spéciales Paris Games Week (#PGWG1) sur la chaîne Game One (Chaîne 49 sur Canalsat, 61 sur la Freebox, 35 sur la BBox, 53 sur la Neufbox, 24 sur Numéricable ou encore 29/133 sur la TV d’Orange).

Vous pouvez également suivre la chaîne Game One sur : Facebook – Twitter
Ou directement sur leur site officiel : Gameone.net.
Et retrouver Julien sur : FacebookTwitter