Nouvelle Mise à jour Pokemon GO

Pokemon GO – Une mise à jour et des retraits de PokeStops

Pokemon GO a été mis à jour. Au programme, le retour de certaines fonctionnalités et des corrections de bugs. Niantic en profite aussi pour supprimer des PokeStops situés sur des lieux de mémoire.

La dernière mise à jour de Pokemon GO avait engendré quelques bugs et provoqué l’ire des joueurs. Niantic avait dû réagir, promettant un correctif. A ce moment l’éditeur n’avait pas donné de précision sur une date de release. Elle a finalement eu lieu cette nuit. Il semble que les développeurs aient tenu compte des doléances. Cette MAJ (Version 0.33.0 pour les Android et Version 1.3.0 pour IOS) semble régler le problème du lancé qui empêchait de toucher les bons bonus d’expériences et surtout augmentait la difficulté de la capture.

Elle ajoute un nouveau message d’avertissement pour les conducteurs tentés de jouer au volant. Les dresseurs en herbe gagnent aussi le droit de changer une seule fois leur pseudonyme. Le système de pas permettant de repérer les Pokemons proches semble faire son retour dans une formule remaniée. Il est encore en test sur quelques joueurs et des changements sont attendus dans les jours à venir. Enfin,  le retour du mode économiseur de batterie qui manquait cruellement aux joueurs. Il faut dire que le jeu est extrêmement gourmand pour nos Smartphones. La disparition de cette fonctionnalité avait été assez mal comprise. Niantic est à l’écoute des utilisateurs, un point positif.

pokemon smogo au memorial de l'holocauste

Le Smogo au coeur de la polémique

Autre preuve que l’éditeur ne fait pas la sourde oreille, la fermeture de PokeStops. Le jeu fait polémique autour de certains lieux devenus des terrains de chasse ou d’affrontements pour dresseurs en herbe. En effet, il est assez surprenant de découvrir un PokeStops au Mémorial de l’Holocauste à Washington ou celui du bombardement atomique à Hiroshima.Une cérémonie de commémoration devant se tenir le week-end, le maire de cette ville avait demandé au studio de retirer les créatures et le Pokestop. Il a été entendu par le studio préservant le caractère sacré du lieu selon ses termes. Dans la foulée, Niantic a fait de même avec le Mémorial de l’Holocauste. Une affaire qui dure depuis le mois de juillet et la présence du Pokemon lanceur de gaz empoisonnés Smogo dans le mémorial. Vu l’évènement que ce lieu commémore, l’incident avait suscité l’émoi par sa symbolique. Espérons que cela ne s’arrêtera pas là. D’autres lieux sont touchés par le phénomène. En France, l’Ossuaire de Douaumont a aussi réussi à fermer le Pokestop en son sein. Les gardes du Monument Canadien de Vimy vont peut-être en demander autant. Ils ont eux aussi rejoint la traque des dresseurs trop passionnés.

Le repos des morts et le respect des lieux de souvenirs doivent être préservés même si Pikachu pointe le bout de son nez. Niantic semble le comprendre, aux dresseurs d’en faire autant.