Playerunknolwn' Battlegrounds

PUBG – L’outil de signalement bientôt utilisable avec les replays

Comme dans tous les jeux à tendance compétitive et e-sport, PlayerUnknown’s Battlegrounds possède son lot de tricheurs et de fraudeurs. Après avoir instauré un outil de signalement utilisable avec la killcam, ce système sera bientôt incorporé au système de replays.

Quoi de plus désagréable que d’être vaincu par un tricheur? Ces joueurs nocifs (mais malgré tout inventifs) sont le fléau des jeux compétitifs. Pour permettre aux fans de PUBG de les traquer et de les dénoncer, l’outil de signalement sera maintenant disponible au sein du système de replays. Ainsi, si vous avez un doute envers l’un de vos camarades de jeu, il vous suffit de revoir le match et de vous focaliser dessus. Gageons aussi que les joueurs regardant des replays d’autres concurrents travailleront ensemble pour repérer les mauvais gagnants.

Pan, t’es mort

Pour l’instant, le seul moyen de dénoncer un tricheur vidéo à l’appui était d’utiliser sa killcam. Cela dit, ce moyen était moins qu’idéal, puisqu’il requiert d’être directement tué par le joueur fautif. Trop limitée, cette version de l’outil de signalement viendra maintenant en renfort de l’outil contrôlant les replays. Cela dit, ce système était déjà une avancée : le jeu ne proposant pas de killcams auparavant, impossible de découvrir comment nous avions été tués. Pas possible de vérifier et signaler un tricheur, donc.

Cet outil de signalement via killcam avait été instauré durant le week-end dernier. Il répondait à une grogne montante des joueurs (notamment sur Steam), frustrés de mourir injustement. Espérons que cette réponse rapide au problème par la PUBG Corp. empêchera au maître des Battle Royales de se tirer une balle dans le pied. Après tout, c’est un jeu encore en pleine expansion, avec la map Miramar arrivée le mois dernier et une version Xbox One toute fraîche.

Cette fonction de signalement via replays est maintenant intégrée aux serveurs de test. Dès qu’elle sera jugée stable, elle rejoindra les serveurs publics, ce qui ne saurait tarder. En attendant, les développeurs vous encouragent à dénoncer preuve à l’appui les tricheurs.