L’édition 2017 Summer Games Done Quick est lancée

L’édition 2017 Summer Games Done Quick est lancée

La SGDQ 2017 a débuté dimanche soir aux alentours de 18h.  Et pendant une semaine, des speedrunners du monde entier prouveront leurs exploits en live, le tout pour la bonne cause.

La SGDQ 2017 est un marathon de jeux vidéo avec un but caritatif. Des volontaires jouent à des jeux le plus rapidement possible, exploitant parfois des failles et des bugs pour essayer d’atteindre la meilleure performance et le meilleur score.

sgdq 2017

L’ensemble de l’événement est retransmis directement en ligne, principalement sur Twitch. Les donations effectuées par les spectateurs et les partenaires de la SGDQ 2017 sont entièrement reversées à  des associations, notamment l’association Médecins Sans Frontières.

La liste des jeux qui seront joués est longue, plus d’une quinzaine chaque jour. Des grands classiques : Super Mario 64, Castlevania, ou encore Final Fantasy VII. Mais aussi des plus récents : Splasher, SuperHot ou Hollow Knight. Clairement, il y en a pour tous les goûts, mais les jeux de plateformes, de par leur nature, sont évidemment les privilégiés.

La SQDG 2017 dure jusqu’au dimanche 9 juillet, au matin. Et si vous vous inquiétez de ne pas pouvoir comprendre correctement les commentateurs anglais, sachez qu’un stream français est disponible. C’est l’association LeFrenchRestream qui s’en occupe, proposant des commentaires afin d’aider les spectateurs à s’y retrouver. L’approche est intéressante car il s’agit souvent d’un duo de commentateurs avec une personne qui connaît bien le jeu, et sa version speedrun, et une autre plus néophyte.

Les performances sont impressionnantes et prouvent une fois de plus qu’un jeu vidéo, même quand il est pensé de A à Z par les développeurs, et aussi dirigiste qu’il soit, reste soumis aux décisions du joueur. Une manière d’aborder le jeu vidéo vraiment différente, et que je vous conseille de regarder, au moins pour vous en faire une idée un peu plus précise. Et puis, tout ça bénéficie à une belle association, alors que demander de plus ?