Star Citizen artxork

Star Citizen – Du gameplay sur une planète générée procéduralement

Hier soir se tenait la CitizenCon, événement dédié à Star Citizen, pendant lequel, depuis quelques années déjà, de nouvelles informations sont révélées au public à travers une conférence, retransmise en direct sur Twitch. Chris Roberts et ses équipes nous ont gâtés, en nous offrant une vidéo de gameplay sur une planète générée procéduralement. Ces planètes, qui feront leur arrivée à la fin de l’année avec la version alpha 3.0 du jeu. Mais ce n’est pas tout, nous avons aussi appris qu’il ne fallait pas attendre le mode Squadron 42 pour cette année.

Du gameplay très enthousiasmant

Il est fort ce Chris Roberts. Malgré des années sans vraiment voir grand-chose de son Star Citizen, malgré le passage de No Man’s Sky cet été, l’homme sait nous en mettre plein les mirettes et nous faire dire « il y a surement pas mal de bullshit là dedans, mais je l’attends avec impatience ce jeu ! ». Pour celles et ceux qui étaient trop occupés la nuit dernière à regarder, au hasard parmi plusieurs centaines de choix, l’affligeant débat pour la présidentielle américaine entre Donald Trump et Hillary Clinton, Roberts Space Industries tenait un livestream de sa conférence de la CitizenCon. On a eu droit à des gens qui parlent pour ne pas dire grand chose, des éléments techniques en plein jeu (comme le positionnement de telle balise de son d’eau qui coule, en dessous d’une balise qui fait couler de l’eau) ou encore du gameplay. C’est cette partie que nous allons aborder aujourd’hui, car elle vaut son pesant de cacahuètes.

Chris Roberts s’est prêté au commentaire de gameplay en direct. Pendant un petit quart d’heure d’abord, on peut voir le personnage arpenter une planète sèche et couverte de sable, à la recherche d’une épave de vaisseau. Le CryEngine fait bien son boulot et on commence à se demander quel genre de machine sera capable de faire tourner Star Citizen à sa sortie. Alors qu’une tempête de sable impressionnante se rapproche du joueur, celui-ci arrive devant la carcasse d’un grand vaisseau, tue les nomades qui en avaient pris possession puis se met à l’abri juste avant l’arrivée de la tempête. En sortant, un ver des sables géant (vous imaginez les cris enthousiastes dans la salle après un truc comme ça ?) apparaît brusquement, puis c’est la fin. Chris Roberts laisse la parole à quelqu’un d’autre qui nous explique, alors qu’un des développeurs est devant sa machine et nous montre par l’action, la modélisation des planètes et comment on peut passer de l’une à l’autre. Le tout se fera très rapidement, sans temps de chargement, à la No Man’s Sky. Devant une telle présentation, il est difficile de ne pas être impressionné. Mais difficile également de vraiment se faire une idée de la véracité de ce que l’on voit. Il y a pas mal de scripts pour l’occasion et la génération procédurale a l’air trop belle. Réponse à la fin de l’année avec l’arrivée de la version 3.0 de Star Citizen.

Regarder une vidéo en direct de sur www.twitch.tv

Un programme bien chargé pour Star Citizen

Mais ce n’est pas tout ce que nous avons appris durant cet événement. Tout d’abord, et on s’y attendait, le studio nous a bien confirmé que le mode solo Squadron 42 ne sortira pas cette année. La plupart des aspects techniques du jeu (oui, considérons pour le moment Squadron 42 comme un jeu à part entière) sont terminés mais de nombreux petits calibrages, notamment concernant l’IA, sont encore en cours. D’autre part, Chris Roberts nous annonce les différentes évolutions que subira Star Citizen dans l’année à venir. Tout d’abord, et comme dit précédemment, la version 3.0 arrivera à la fin de l’année avec des systèmes d’échanges, la possibilité de piloter des cargos, d’être pirate, contrebandier, mercenaire ou encore chasseur de prime. Plus d’informations sur la 3.0 ici. Aucun indice sur les périodes de sortie des autres versions du jeu, dont voici les détails :

Alpha 3.1 : Minage, raffinage, escorte, ravitaillement
Alpha 3.2 : Sauvetage, réparations, opérations spéciales de mercenaires
Alpha 3.3 : Agriculture et sauvetage
Alpha 4.0 : Voyage dans plusieurs systèmes solaires, exploration et découvertes, science et recherche

L’année 2017 sera importante pour Star Citizen, qui commencera à nous montrer réellement ses ambitions et nous permettra de les juger enfin. Nous ne l’avons pas précisé avant mais il est utile de dire que de nouveaux vaisseaux ont été annoncés et ouverts aux précommandes. Bref, rendez-vous peut-être l’année prochaine pour un aperçu de ce que nous propose Star Citizen.