guerrilla cambridge

Le studio Guerrilla Cambridge ferme ses portes

Les employés de Guerrilla situé à Cambridge commencent assez mal l’année puisque Sony a décidé de fermer les portes du studio et ainsi mettre fin à 19 ans de collaboration. A l’origine de Killzone Mercenary et du récent RIGS : Mechanized Combat League, les développeurs de chez Guerrilla se retrouve donc sans emploi en ce début d’année.

A la suite d’un audit interne centré sur les studios de développement européens, Sony a pris la décision regrettable de mettre fin à sa collaboration avec Guerrilla Cambridge ce qui entraîne irrémédiablement la fermeture du studio anglais. La firme japonaise se justifie en disant que la décision a été prise pour « apporter du changement à la structure de studios européens, afin d’être en accord avec les objectifs stratégiques ». A priori, Sony compte miser d’avantage sur l’expérience VR et a donc pour but de mettre en avant les studios proposant des innovations, plus particulièrement dans le domaine de la réalité virtuelle.

Horizon : Zero Dawn pas affecté

L’autre studio Guerrilla basé à Amsterdam ne devrait quant à lui pas être affecté par cette décision. A l’origine des quatre opus de la saga Killzone, les développeurs sont très attendus cette année avec la sortie prochaine de Horizon : Zero Dawn, un titre plein de promesses mettant en scène une certaine Aloy dans un monde ouvert mêlant nature et mécanique. Concernant les employés de Guerrilla Cambridge, Sony promet d’aider à les replacer sur d’autres projets ou à les soutenir dans les démarches pour intégrer d’autres studios de développement tels que Frontier ou Ninja Theory.

C’est donc une nouvelle page qui se tourne pour les employés de Guerrilla Cambridge, anciennement SCE Cambridge Studio, qui ont été à l’origine de nombreux titres en 19 ans de carrière tel que Primal, Ghosthunter ou les deux mythiques jeux MediEvil. Le dernier jeu en date du studio est RIGS : Mechanized Combat League sorti en octobre dernier et mettant en scène des méchas se battant au sein d’une arène. Le titre a été conçu pour être joué au casque de réalité virtuelle et faisait donc parti du line-up de lancement du PS VR.