watch_dogs 2 présentation San Fracisco
Watch_Dogs 2 : Bienvenue à San Francisco
Pour précommander Watch_Dogs 2, c'est par ici : http://www.micromania.fr/precommande-watch-dogs-2.html?utm_medium=partners&utm_source=ubisoft&utm_campaign=wd2Explorez le monde vivant et high-tech de la baie de San Francisco, ville d'origine du brillant hacker, Marcus Holloway.En savoir plus sur Watch_Dogs 2 : http://ubi.li/vtz28

Watch_Dogs 2 – Marcus Holloway nous présente San Francisco

Le mois de novembre est souvent un mois prolifique en terme de sorties pour les jeux vidéo. 2016 ne déroge pas à la règle. Alors que Dishonored 2 arrive le 11 novembre, Ubisoft ne reste pas sans rien faire et dégaine Watch_Dogs 2 dès le 15 du même mois. Nous sommes donc en pleine communication autour du titre, et un nouveau trailer a fait son apparition.

Dans ce dernier, on retrouve le nouveau héros, Marcus Holloway, dans la peau d’un guide touristique présentant sa ville, San Francisco, qui sera le théâtre de l’aventure de cette suite. Dans un esprit GTA-esque, on y voit des gros plans sur les points importants de la ville, ainsi que des centaines de pnj vivant leur vie. Mais rapidement, derrière l’image de carte postale, Marcus Holloway nous ramène vers le jeu en rappelant que ce monde hyper-connecté est dangereux et totalement géré par le CTos, qui espionne potentiellement chaque habitant. Son but ? Nous rappeler qu’il est hacker et qu’il peut s’infiltrer partout pour le compte de DedSec, que Watch_Dogs présentait largement.

L’occasion de nous montrer à nouveau les possibilités en terme de piratage et d’exploration, qu’Ubisoft a déjà présenté dans cette vidéo de gameplay, dans un titre qu’on espère bien plus ambitieux en terme de narration. Le premier partait d’une bonne idée, mais son héros transparent et son scénario taille post-it, couplé à un open world à activités répétitives, en faisait un jeu moyen. Pour Watch_Dogs 2, l’excuse de la première fois ne fonctionnera plus et il faudra convaincre sous peine de condamner la jeune licence. Et autant dire qu’on est sceptique, après une présentation Gamescom buguée obligeant le démonstrateur à trahir un gameplay encore très mal équilibré. Après un échec en infiltration, le personnage avait pu atteindre l’objectif en 3 minutes, pétoire à la main. Gênant pour un titre misant sur le plaisir du piratage. Reste que pour le moment, le choix de San Francisco paraît pertinent,  de part sa taille et son ambiance.

On se retrouve le 15 novembre, pour découvrir si Watch_Dogs 2 permet ou non à la licence de s’installer durablement dans le paysage vidéoludique.