The Legend of Zelda : Breath of the Wild - Les épreuves légendaires

Le point sur The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Les épreuves légendaires

Le 3 mars dernier sortait la Nintendo Switch, dernière née du constructeur japonais, une console hybride qui était accompagnée par un jeu qui lui aussi était fort attendu, j’ai nommé The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Un titre qui fut très vite déclaré comme véritable hit incontournable de ce nouveau support, mais aussi de la Wii U, dont il sera le dernier jeu estampillé Big N à tout jamais. La machine au gamepad rend donc l’âme sur une dernière note positive, tandis que sa production s’arrête aux quatre coins du globe. Près de quatre mois après ce véritable ouragan, qui aura secoué toute la planète vidéoludique des semaines durant, voilà que débarquait le 30 juin dernier le tout premier contenu téléchargeable.

Les épreuves légendaires, de son petit nom, a tout de même de quoi mettre l’eau à la bouche, malgré un prix qui semble un poil élevé. Alors que The Legend of Zelda : Breath of the Wild concentre une bonne partie de sa recette sur l’exploration et la découverte, ce premier DLC nous permettra de remettre les pieds dans une Hyrule que nous avons déjà largement visité. Il faudra à nouveau en sillonner les vallées et les collines pour mettre la main sur des pièces d’équipement exclusives, mais aussi sur des reliques qui ne manquent pas d’intérêt. Mais ce n’est pas tout, ce premier contenu embarque aussi une longue et difficile épreuve, un nouveau mode de difficulté, et enfin un outil qui pourra se révéler bien pratique.

Un point sur le prix

The Legend of Zelda : Breath of the Wild - Les épreuves Légendaires

Vous commencez l’épreuve de l’épée complètement à poil

Je ne sais pas pour vous, mais quand Nintendo a annoncé l’arrivée de DLC payants pour The Legend of Zelda : Breath of the Wild, je me suis de suite posé la question du prix. Parce que, certes, le titre est un immanquable, il est excellent et ça ne se discute pas ; mais tout de même, il était le seul jeu au dessus des 50 euros au lancement de la Switch. Je n’irais bien évidemment pas jusqu’à dire qu’il ne les valait pas, ce serait un vilain mensonge étant donné sa qualité et sa durée de vie grandiose. Cependant, devoir une seconde fois mettre la main au porte feuille pour obtenir de nouveaux contenus, ça fait un peu mal aux reins, surtout alors qu’à coté de ça ARMS propose quant à lui plusieurs mois de mises à jour entièrement gratuites. D’autant que, sans être beaucoup au-dessus de ce que proposent les développeurs d’habitude, à 20 euros des deux DLC, le fait est que l’on est contraint de devoir se payer le Season Pass au complet pour avoir accès à ce premier contenu téléchargeable. Nulle question de l’acheter à part donc.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild - Les épreuves Légendaires

Le premier défi sera de trouver de quoi se défendre

Voilà qui m’a, personnellement, plutôt déçu de la part de Nintendo, d’autant qu’en dehors de son nom, on en sait encore trop peu sur l’Ode aux Prodiges, qui ne débarquera pas avant la fin de l’année. Dans ma tête, ça sonne un peu comme de la vente forcée… bien qu’en somme il y ait fort à parier pour que ce deuxième DLC ne manque pas d’être sympathique voire indispensable, et ravive l’intérêt autour de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, que l’on sera certainement beaucoup à avoir déjà rangé dans un coin d’ici là (en même temps, Super Mario Odyssey débarque en octobre…). Reste que, si l’on partitionne le prix du Season Pass, Les épreuves légendaires revient à 10 euros, un prix qui apparaît finalement plutôt honnête une fois passée la vingtaine d’heures de quêtes inédites.

Les épreuves légendaires, une vingtaine d’heures de quêtes inédites

La question qui se pose instantanément au regard du prix d’un tel DLC concerne bien évidemment sa durée de vie. Une notion que l’on aime beaucoup pouvoir quantifier dans le domaine du jeu vidéo, et qui a de plus en plus tendance à justifier, ou non, le tarif d’un soft. Et considérant que Les épreuves légendaires est vendu 10 euros, bien que dans les faits on le paye véritablement 20 en attendant L’ode aux Prodiges qui n’arrivera pas avant un moment, nos deniers sont-ils rentabilisés ? Ne serait-ce qu’avec sa vingtaine d’heures de quêtes inédites, on peut affirmer que oui.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild - Les épreuves Légendaires

On a parfois l’opportunité de se la jouer infiltration

Mais le fait est que ce DLC n’a pas que ça à offrir, puisqu’il est aussi l’occasion d’apporter au jeu un mode Expert, ainsi que l’option Empreinte sur la carte. Tandis que le premier est un bon moyen d’offrir à The Legend of Zelda : Breath of the Wild un élan de rejouabilité certain, le tout avec une complexité nouvelle et fort intéressante pour les amateurs de challenge, le second permettra à ceux qui n’ont pas encore fait totalement le tour d’Hyrule et de ses secrets de pouvoir observer le tracé de leurs explorations. De quoi aider grandement dans la recherche de sanctuaires et de noix de Korogu. Attention toutefois, le mode Expert n’est clairement pas destiné à tout le monde, et j’aurais personnellement tendance à vous conseiller de boucler dans son intégralité l’aventure de base avant de vous y lancer. Parce que si vous trouviez ingérable de combattre un Lynel, sachez tout de même que ce n’est rien à coté de ce qui vous attend dans ce nouveau mode de difficulté. Au moins, vous êtes prévenus.

Ode à la (re)découverte d’Hyrule

The Legend of Zelda : Breath of the Wild - Les épreuves Légendaires

Et puis parfois on est assailli directement par une horde d’ennemis…

Ce qu’il y a de vraiment sympa dans le fait de ressortir The Legend of Zelda : Breath of the Wild pour ce DLC, c’est que ce dernier nous permet de nous émerveiller une nouvelle fois devant la richesse de son univers. Mais c’est aussi un moyen sympathique de revenir sur deux environnements que l’on n’aura que trop peu investis, à savoir le plateau du prélude et la plaine d’Hyrule, qui n’avaient que trop peu à offrir pour mériter que l’on s’y attarde longuement. Certaines nouvelles quêtes nous demanderont en effet de nous rendre dans la fameuse plaine faisant face au château assiégé par Ganon, tandis que la zone servant d’introduction à l’aventure abritera quant à elle trois coffres qu’il ne sera pas aisé de retrouver.

Une fois le masque de Korogu et le talisman de téléportation en poche (après au minimum deux à trois heures de recherche en somme), et à condition de n’avoir pas encore réuni l’intégralité des 900 noix et exploré les 120 sanctuaires, il n’appartient qu’à nous de partir une nouvelle fois à la conquête de ce monde gigantesque et magnifique. C’est sans doute là que se situe, finalement, le principal intérêt de ce premier contenu téléchargeable : nous donner à nouveau envie de voyager à travers ces vastes plaines, ces montagnes à pic, et ces grands lacs. Parce qu’au delà du temps que nous prendra la recherche des différents coffres, et la difficile épreuve de l’épée découpée en trois difficultés (qui permettra d’augmenter le pouvoir de l’épée de légende), Les épreuves légendaires est avant tout une raison plus que valable de repartir à l’aventure, et ravive quelque peu la motivation dans l’interminable quête des 900 noix de Korogu.


 

Avec son nouveau mode Expert, impraticable pour les novices, son épreuve de l’épée plus que difficile, et ses diverses quêtes de reliques et d’équipements, Les épreuves légendaires conviendra avant tout à ceux qui auront fait le tour complet de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. En effet, ajoutant une bonne vingtaine d’heures de jeu, voire plus, et un nouveau mode de difficulté, il s’agit d’un moyen agréable de sortir à nouveau le titre pour en explorer les recoins, tout particulièrement des lieux sur lesquels on ne se sera pas attardé en profondeur par le passé. Les autres pourront aussi y trouver leur compte, notamment grâce au masque de Korogu, très pratique dans la recherche des 900 noix, et au talisman de téléportation. En somme, s’il n’est pas indispensable, ce premier DLC est toutefois le moyen idéal de donner envie de repartir à l’aventure en Hyrule, et permettra, à défaut d’un New Game +, de faire grossir le capital rejouabilité d’un titre tout à fait excellent.

 

Cet article a été réalisé à partir de la version Nintendo Switch du jeu.