Après le retour de NieR et Mass Effect, ce premier semestre 2017 voit le retour d’une autre grande saga, celle des Persona. Célèbre J-RPG, spin off de la licence Shin Megami Tensei, Persona se fait peu à peu sa place, même en Europe. Après 9 ans d’attente, les fans du 4ème opus et de la série du même nom vont enfin pouvoir retrouver cet univers unique et de nouveaux personnages hauts en couleurs avec Persona 5.

Contrairement aux volets précédents, Persona 5 prend place dans la ville de Tokyo et non pas en bord de mer ou en campagne. Comme d’habitude, vous incarnerez un jeune étudiant dans un univers aussi sombre que coloré. Monde parallèle, histoire à couper le souffle, combats mouvementés, mais le studio Atlus a t-il toujours pris les bonnes décisions ? C’est ce que nous allons découvrir dans la suite de ce test.

Rassurez-vous, ce test ne contiendra pas de spoilers, je sais que vous y tenez souvent et ça fait longtemps qu’on attend !

 

Persona 5 : le renouveau ?

Dès le début, le jeu m’a bluffé, le côté comics est sympathique, attrayant et donne envie de jouer, c’est à la fois innovant et bien typique des Persona. A la différence des autres opus comme Persona 4, on note une direction artistique plus proche de la bande dessinée avec des couleurs flashy qui ressortent bien. La bande-son est sublime comme dans les autres jeux d’Atlus. Mais dans Persona, c’est le scénario qui vous fera le plus réfléchir. Dès le début, il faudra vous adapter car vous allez être propulsé dans l’action afin de découvrir les mouvements de base. Après quelques cinématiques, vous alternerez entre passé et présent pour comprendre l’histoire, assez complexe. On regrettera en revanche la longueur du début de ce Persona 5 qui enchaîne de nombreux dialogues et cinématiques, surtout que tout est en anglais. Une fois lancé en revanche, il sera difficile de couper le jeu ! Le personnage principal est attachant malgré son côté mystérieux, vous en saurez plus durant votre partie ainsi que sur les autres personnages hauts en couleurs du jeu. Ce mystère et cette curiosité ne vous lâcheront pas du jeu et vous ne pourrez vous empêcher d’écouter les rumeurs et de mener l’enquête.

Une aventure complète…

Persona 5 est un jeu dans lequel il vous faut faire attention à tout. Afin de mener à bien la quête principale, ou les quêtes annexes, il vous faudra par exemple écouter les rumeurs dans les couloirs, ou dans les rues. Il sera rare que vous n’ayez rien à faire ; même surveiller votre calendrier sera important ! Parallèlement, vous devrez gérer votre vie sociale, et votre vie d’étudiant, en allant en cours et en améliorant vos relations avec certains personnages (ou non…) et faire de petites ballades en ville, qu’on aurait d’ailleurs aimé plus ouvertes.

Niveau gameplay, il est vraiment agréable et facile à assimiler. Notamment, les phases de combat sont très dynamiques, et toutes les fonctions sont affichées à l’écran ce qui facilite le jeu tout en étant esthétique. Ces combats se déroulent en tour par tour, et durant ceux-ci vous pourrez invoquer vos Persona afin de les faire attaquer du mieux possible en fonction des points faibles de votre ennemi. Il sera donc aussi question de stratégie ! A noter également une nouveauté dans cette opus : vous pourrez désormais vous adresser aux monstres, ainsi ils pourront se joindre à votre équipe, vous donner des objets ou encore de l’argent !

Rien n’a été laissé au hasard afin d’offrir la meilleure expérience de jeu possible à la fois pour les débutants comme pour les joueurs habitués au genre. Vous devrez aussi apprendre le fonctionnement de la célèbre Velvet Room sur laquelle je vous avais rédigé un article plus détaillé il y a quelques semaines.

Persona… le droit de streamer !

Persona 5 - Avis

La ville de Tokyo, bien colorée…

S’il y a bien une chose qu’Atlus n’aurait en revanche pas du faire, c’est interdire aux joueurs sur PS4 (dont moi…) de pouvoir streamer le jeu ou même en faire des screenshots en bloquant la touche share de la manette ! Le studio avait par la suite déclaré sur son site vouloir préserver le jeu et ses fans en évitant tout spoilers ! Beaucoup de joueurs ont donc exprimé leur mécontentement, créant même un bot Twitter qui s’est amusé à spoiler tous les moments majeurs du jeu pour montrer à Atlus que cela ne servait à rien. Puisque les joueurs possédant un boîtier d’acquisition pouvaient transgresser la « loi » érigée par le studio, il leur était « fortement déconseillé » de dépasser une certaine date in game : le 7 juillet, sous peine de poursuites.

Néanmoins, il y a quelques jours, Atlus a compris que sa volonté de protection était quelques peu exagérée et a donc autorisé à ce qu’on diffuse le jeu jusqu’au 19 novembre in game, sans pour autant débloquer la fonction share pour la PS4…

Bien qu’on comprenne que l’entreprise veuille préserver son jeu après tant d’attente, il n’est pas difficile de ne pas regarder de stream si l’on ne veut pas être spoilé : la mesure est donc encore sévère. Il semblerait tout de même qu’Atlus ne compte pas revenir sur cette décision pour le moment, ce qui m’a beaucoup attristé… Affaire à suivre.

 

Mais quand même…

Persona 5 possède des personnages hauts en couleurs

Le jeu est tout de même bourré de qualités, et vaut le coup d’être joué, que vous soyez connaisseur des Persona ou non ! C’est ce genre de jeu qui vous fera changer de vie en vous intégrant dans une autre, et qui vous donnera envie de le terminer. Ces quelques années d’attente ont clairement porté leurs fruits, avec à l’arrivée un jeu palpitant, pensé jusque dans les moindres détails, et c’est aussi pour ça que je préfère vous laisser découvrir par vous-même plus en profondeur, car c’est là la magie du  jeu ! Il y a finalement peu de points négatifs à relever. Autre toutes les qualités citées plus haut, il faut savoir que même avec son côté « flashy », le jeu et son histoire restent très obscures, et le thème est donc très bien travaillé, on sent vraiment que les idées ont mis du temps à germer mais au final tout est là et marche bien ensemble.

 

Pour qui ?

Pour les fans de la saga : Que vous soyez rassurés, Persona 5 est dans la continuité de la série et devrait ainsi plaire aux fans de la licence qui attendaient un nouvel opus avec impatience

Pour ceux qui aiment les JRPG : Avant d’être une bonne suite de la licence, Persona 5 est avant tout un excellent JRPG, très complet qui vous fera passer des heures devant votre console. De plus, le titre possède un scénario très intéressant et plus complexe qu’il n’y paraît

Pour ceux qui aiment les univers colorés : C’est un des premiers points qui frappent lorsqu’on joue à Persona 5 : son univers et ses personnages hauts en couleurs. Même la ville de Tokyo a le droit à un petit lifting pour s’intégrer dans ce monde loin d’être terne.


 

Bien qu’un peu long à démarrer et possédant quelques défauts, le jeu Persona 5 est clairement à la hauteur des attentes sur bien des aspects et honore ses promesses. Il s’intègre parfaitement à la lignée des Persona et se place parmi les meilleurs opus de la licence. Persona 5 a su apporter de la nouveauté, une histoire recherchée, un gameplay approfondi, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Reste le mauvais choix d’Atlus concernant le streaming et les captures d’écran, mais cela n’empêche pas d’apprécier le jeu pendant de longues heures et d’attendre d’ores et déjà une suite. 

 

Test réalisé grâce à une version du jeu offerte par l’éditeur.

Persona 5

Persona 5

Les plus
  • Graphismes colorés et du genre "comics"
  • Gameplay agréable et dynamique
  • La bande-son très sympathique
  • Des choix dans les réponses
  • La célèbre gestion de la vie sociale
  • Bonne durée de vie
  • De nombreux Persona
  • Une Velvelt Room plus macabre que jamais
Les moins
  • Pas de version française
  • Voix japonaises en DLC seulement
  • Long à démarrer
  • La ville de Tokyo pas assez ouverte
  • Beaucoup de dialogues
8 10