Prévu pour le 26 janvier prochain, le prochain opus de la saga Monster Hunter World s’annonce grandiose. Bien sûr le titre était présent à la Paris Games Week 2017 avec un stand décoré pour l’occasion. Les manettes n’attendaient plus que les joueurs afin de partir à la chasse aux gros monstres. Nous étions sur place et le jeu a confirmé nos attentes.

Capcom a l’intention d’être sur tous les fronts dès le début de l’année prochaine. En effet, fait assez rare pour être souligné : Monster Hunter World est attendu sur consoles next-gen ainsi que sur PC. L’occasion de faire découvrir le jeu à des personnes qui n’ont pas forcément eu accès à d’autres titres de la licence. Les développeurs ont donc la lourde tâche d’attirer de nouveaux joueurs tout en misant bien sûr sur une communauté déjà bien en place. Que donne donc ce nouvel opus ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette preview qui fait suite à la démo présente à la PGW.

Des montres, des gros

Monster Hunter World - ScreenshotPour ceux qui l’ignorent, Monster Hunter World place les joueurs aux commandes d’un personnage dont la quête principal est la chasse aux gros monstres (d’où le nom du jeu). Pour ce faire, les chasseurs ont accès à un arsenal rempli d’armes aussi imposantes que les proies. Les développeurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer de l’armement toujours plus impressionnant. Et ce nouvel opus ne déroge donc pas à la règle. En effet, la démo nous a permis de voir quelques-unes des armes présentes dans le jeu et elles en imposent. Que ce soit une épée seul, avec un bouclier ou alors les multiples haches et marteaux, tout est là pour aller chasser d’énormes créatures. L’aventure proposée débutait dans un camp où il était également possible de manger. Cela peut paraître anodin mais peut s’avérer extrêmement utile pour augmenter de façon temporaire la vie, l’endurance ou la force.

Durant la session de jeu, il nous a été proposé trois différentes quêtes à des niveaux de difficulté différents. Ainsi les monstres étaient plus ou moins puissants et donc plus ou moins durs à terrasser. Une fois la quête choisie auprès du PNJ adéquat, l’aventure commence. Une zone est indiquée au joueur dans laquelle il doit commencer ses recherches. En effet, à la manière d’un The Witcher 3, les créatures doivent tout d’abord être traquées avant d’être exécutées. Pour ce faire, il faut d’abord découvrir des empreintes et remonter la piste afin de dénicher le monstre à qui elles appartiennent. Des lucioles aident les joueurs dans leur tâche et indiquent également les objets à ramasser. Dès lors que la proie est visible, le combat débute et on retrouve les fondements de Monster Hunter.

Des combats acharnés

Monster Hunter World - Image 2Outre l’aspect exploration de la zone, Monster Hunter World possède forcément un côté combat qui va plaire aux fans de la licence. En effet, ceux-ci sont longs, éprouvants et demandent de la technique. L’analyse de la situation est primordiale pour triompher et il faudra ainsi trouver les points faibles des monstres en face. Comme d’habitude, les joueurs pourront à la fois compter sur leurs armes mais également sur un inventaire bien rempli comportant pièges, appâts et autres potions qui seront des atouts précieux. Un petit compagnon bien utile vous suit également partout et n’hésitera pas à se lancer dans la bataille malgré sa taille réduite. Le bestiaire a l’air très varié et permettra de diversifier les combats. Les joueurs devront connaître et se familiariser avec les attaques ennemis afin de gagner leurs affrontements.

Ce nouveau Monster Hunter World possède un gros aspect multijoueur, le titre pouvant se jouer à 4. En effet, il sera possible d’aller chasser à plusieurs moyennant une difficulté plus accrue. Les monstres seront plus durs à tuer en fonction du nombre de joueurs présents. Il faudra ainsi se coordonner en équipe et profiter des avantages qu’offrent chaque personnage. La démo présente à la PGW 2017 permettait de réaliser une partie en multijoueur et le fait est que cela fonctionne plutôt bien. Le titre devrait donc convaincre autant les joueurs solo que les personnes recherchant une expérience multi solide.

Ils sont beaux les dinos

Concernant l’aspect technique du titre, Capcom s’en sort plutôt bien. Les paysages ainsi que le bestiaire sont variés et les graphismes rendent hommage à ce nouvel opus. Les animations sont fluides autant au niveau du personnage que des monstres ennemis. C’est un vrai plaisir que de chasser dans une végétation luxuriante ou alors dans une grotte infestée de créatures. Niveau sound-design, nous n’avons malheureusement pas pu en profiter avec le bruit ambiant du salon. Néanmoins le jeu est traduit en français que ce soit les sous-titres ou les dialogues.

Malgré toute cette bonne énergie qui se dégage du jeu, on peut émettre quelques réserves quant à la répétitivité des missions en jeu. En effet, les trois proposées lors de cette démo était totalement similaires dans leur structure. On espère donc un peu plus de diversité dans le produit final. Toutefois, le fait de jouer à plusieurs ouvrent de nouvelles perspectives et pourraient casser une certaine monotonie dans le jeu.

Monster Hunter World - Image


En définitif, après une courte session de jeu, nous ne pouvons qu’être emballé face à ce Monster Hunter World. L’aventure semble très prometteuse, les combats intenses et l’aspect multijoueur est un plus très bien senti. De plus, le titre tourne sans aucun mal sur consoles, enfin durant la démo, et Capcom propose même une traduction en français. Reste à atteindre le 26 janvier prochain pour le verdict final.

Monster Hunter World - Titre

Monster Hunter World

Les plus
  • La diversité des monstres
  • Des combats intenses et épiques
  • Un univers qui a l'air gigantesque
  • L'aspect multijoueur du titre
  • La traduction intégrale en VF
Les moins
  • Une certaine répétitivité qui se fait sentir