Tête de proue du stand Bandai Namco, Jump Force était bien présent à l’édition 2018 de la PGW. Situé juste à côté de la scène de l’éditeur, le titre était jouable par le biais d’une vingtaine de bornes. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un versus fighting, il n’était pas possible de jouer à deux joueurs. Ainsi chaque visiteur a pu affronter l’IA qui proposait un challenge important. Retour donc sur un jeu attendu par tous les fans de manga.

En parallèle de l’événement parisien, l’éditeur japonais en a profité pour dévoiler un nouveau trailer et surtout deux personnages du titre à savoir Kenshiro et Ryo Saeba. Voici donc ci-dessous cette vidéo diffusée pour la PGW 2018.

Un catalogue de licences bien fourni

Jump Force - GameplayProjet à l’initiative du magasine Weekly Shonen Jump, Jump Force possède le gros avantage de disposer de bon nombre de licences de mangas connues de tous. Dragon Ball, One Piece, Naruto ou encore Bleach, le titre de Bandai Namco étoffe son roster en puisant dans beaucoup de mangas qui sont bien évidemment passés dans le magazine japonais. Autant dire que le jeu proposera l’une des plus belles galeries de personnages vues dans un jeu de combat. Néanmoins, le jeu a un lourd fardeau sur leur épaule puisqu’il devra forcément être à la mesure de la tâche.

Malheureusement, tous les personnages pour le moment annoncés n’étaient pas jouables lors de cette session de jeu. Malgré tout, certaines icônes de cette culture étaient présentes comme Goku, Vegeta, Naruto, Ichigo, formant ainsi une équipe d’une dizaine de combattants. Les affrontements se déroulent en 3 contre 3 avec la possibilité de faire tous les mélanges de son choix. Les joueurs pourront s’en donner à coeur joie en faisant s’allier les pires ennemis comme Goku et Freezer ou encore Naruto et Sasuke. Suite à cela, traditionnelle sélection de la carte puis début du combat.

Des combats très dynamiques mais assez brouillons

Jump Force - Sélection persosLe gameplay de Jump Force ne révolutionnera clairement pas le genre du jeu de combats. Le titre se rapproche d’un Naruto Ultimate Ninja Storm ou d’un Dragon Ball Xenoverse. Il faut comprendre par là qu’il est possible de se déplacer à 360° sur une carte fermée et d’attaquer dans toutes les directions. Couplé à la présence de graphismes « réalistes », Bandai Namco a donc fait le choix de partir sur un jeu de combat en 3D. En plus de la barre de vie, les joueurs trouveront une barre d’énergie ou de Ki permettant de lancer des attaques dévastatrices. La même touche permet à la fois de concentrer cette énergie et de lancer une attaque qui en consomment en appuyant sur une touche supplémentaire. Le gameplay ne surprendra donc pas les fans des autres productions made in Bandai Namco.

On en vient tout doucement au plus gros point négatif à savoir la lisibilité durant les combats. Il est indéniable que le gameplay de Jump Force est ultra dynamique offrant des mouvements rapides et des attaques impressionnantes. Le souci est que les effets visuels de ces dernières sont trop nombreuses et pètent littéralement à la figure. Ceci amène donc à se retrouver un peu perdu durant les affrontements. Ainsi, il est parfois difficile de savoir de qui, entre vous et l’adversaire, est en train de prendre le dessus, même en martelant les boutons de la manette. Les développeurs ont encore quelques mois pour peaufiner cela et éviter de perdre les joueurs.

Un style visuel déroutant

Force est de constater que l’aspect technique du titre ressort plutôt bien. Malgré les premières réticences quant aux graphismes réalistes, le jeu sait vite faire oublier ce choix grâce à des éléments visuels omniprésents. Chaque attaque déclenche un florilège de lumières et autres explosions. En résulte donc des combats prenants et toujours plus spectaculaires. On reconnaît également tous les personnages s’insérant pour le coup dans un monde plus réaliste. Les arènes mixent habilement des décors réels avec des éléments de mangas divers et variés. On peut notamment citer la carte parisienne avec certaines constructions visibles dans Saint Seiya.


Jump Force est un jeu qui fait clairement rêver. On a fortement envie d’y croire pour tous les fans de culture nippone. Le jeu possède un gros avantage par rapport à la concurrence à savoir un nombre de licences exploitées impressionnant. Mais ceci ne fait pas forcément un bon jeu et Bandai Namco devra vraiment penser à la lisibilité des combats au détriment de la multitude d’effets visuels. En espérant donc que les développeurs travaillent sur ce point pour rendre l’expérience meilleure et surtout plus lisible. Verdict en février 2019, date de sortie du titre.

Jump Force - Titre

Jump Force

Les plus
  • L'aspect graphique finalement sympathique....
  • Le dynamisme des combats....
  • Le nombre de licences dans le jeu
Les moins
  • ...mais qui ne plaira pas à tout le monde
  • ...mais un manque de lisibilité