pokemon_picross_01

Dévoilé lors du dernier Nintendo Direct, Pokemon Picross est un mélange entre le puzzle-game Picross et l’univers Pokemon disponible gratuitement depuis le 3 décembre 2015 sur l’eshop de la Nintendo 3DS. Si le concept du Picross vous semble inconnu, il s’agit en fait d’une grille où il faut colorier les bonnes cases en s’aidant des chiffres-indices indiquant le nombre de cases à remplir. Pour plus d’informations sur le Picross, vous pouvez vous rendre ici. Même si la formule du Picross est toujours aussi simple à prendre en main et efficace, cette union avec le monde des Pokemon a t-elle vraiment de quoi satisfaire les amateurs du genre et les fans des jeux Pokemon ?

<hr/ >

Enfin un Picross pour les dresseurs

Dès le lancement du titre, on est directement accueilli par la professeur Tetra, toute pixelisée, qui nous explique rapidement les rudiments et les bases pour devenir un bon picrosseur de Pokemon. L’habillage est mignon, l’interface est très ergonomique avec la possibilité de jouer avec une maniabilité au stylet ou avec les touches de sa console. Étant à la fois amateur de Picross et de Pokemon, je retourne ma casquette à la Sasha et je m’attaque donc avec enthousiasme au premier véritable puzzle avec le Carapuce et le Evoli que la prof m’a confié. Ici, il ne vous faudra pas obtenir un dessin lambda lors du remplissage de la grille comme dans les versions classiques mais bien le portrait d’un Pokemon tout en pixels qu’il sera ensuite possible d’enrôler dans son équipe afin de profiter de son talent pour les puzzles à venir.

Car oui, la petite particularité de ce Pokemon Picross réside dans l’utilisation de talents qui vous apporteront différentes aides si vous bloquez sur un niveau. Chaque Pokemon possède son propre talent parmi une douzaine disponible allant de l’effet inutile à l’effet bien cheaté. Par exemple le talent Chrono-Frein s’activera dès le puzzle lancé et ralentira le temps pour faire un meilleur temps, alors que le talent Bombe Aléatoire remplira des cases au hasard dès le début. Ces talents sont également rangés par Grade et ils ne seront activables qu’avec la bonne taille de grille : le Grade Normal pour les grilles en 10 par 10 et le Grade Hyper pour celles en 15 par 15. Certains Pokemon tomberont de fatigue après l’utilisation de leur talent et deviendront du coup inutilisables durant un certain temps, le rechargement pouvant durer entre 30 minutes et une heure, voir au-delà pour les plus puissants. Ce n’est pas vraiment gênant une fois que l’on possède une bonne collection de Pokemon dans sa réserve.

Pour son lancement, le contenu propose de capturer plus de 300 Pokemon, avec autant de grilles de Picross à résoudre, incluant tous les Pokemon légendaires et les Mega-Evolutions de Rubis Omega et Saphir Alpha. On peut en outre regretter que certaines grilles soient bloquées par des Mots de Passe qui seront distribués on ne sait quand. Accessible plus tard dans le jeu, un mode Alternatif permet également de refaire des grilles déjà résolues en version Megacross, un challenge bien plus corsé qui oblige à raisonner différement. En parallèle à la capture de Pokemon, il faudra aussi retrouver des morceaux de fresque qui ont été éparpillés dans les différents niveaux pour reconstituer deux fresque plus grandes, et qui fait fortement penser au mode Micross apparu dans le Picross e2. Autant vous dire que de nombreuses heures de jeu seront nécessaires pour tout compléter.

pokemon-picross-1-fr pokemon-picross-2-fr

Le temps, c’est de l’argent… Et des Picrites

J’arrive maintenant au point qui fâche. Jeu en free-to-play oblige, vous n’échapperez pas au modèle économique « mobile » et à un système bridant le temps de jeu qui va de pair. Autant le dire franchement, celui-ci est clairement mal foutu. Dans Pokemon Picross, les micro-transactions prennent la forme de précieux petits cubes bleus appelés Picrites et c’est grâce à cette monnaie virtuelle que vous allez pouvoir progresser dans l’aventure. Si les Picrites peuvent servir à accélérer de façon considérable la récupération de vos Pokemon endormis, à gagner un slot supplémentaire pour son équipe, à upgrader une Jauge P se vidant à chaque case coloriée (le niveau max la rendant illimitée) ou encore pour obtenir le Mega Stylo obligatoire pour les niveaux sur les Mega-Evolutions, ils seront surtout indispensables pour débloquer l’accès au zones suivantes. Et j’aborde ici le plus gros point noir du jeu, les accès à ces zones demandent un nombre de Picrites bien trop élevé par rapport à ceux que l’on gagne en jouant normalement. Sans compter les Picrites offerts en masse au début par la prof Tetra, les récompenses obtenues en réussissant les défis de chaque grille ou en accomplissant les succès sont bien trop faibles (entre 1 et 5 Picrites) et on se retrouve vite bloqué devant l’entrée d’une nouvelle zone demandant à chaque fois au moins 50 Picrites. D’autant plus que même l’entrainement quotidien du professeur Tetra ne rapporte pas grande chose. Frustrant pour un jeu qui devient vite addictif. A cela s’ajoute les 500 Picrites nécessaires pour pouvoir utiliser le Mega Stylo et les 300 Picrites pour débloquer le mode Alternatif.

Concernant le modèle économique et ses tarifs, on passe de 1,50€ les 200 Picrites pour l’offre la plus basse à 25€ les 4000 Picrites (Aaah, les Pokédollars, c’était le bon temps…). On a vu bien pire niveau micro-transactions sur iOs et Android, sachant que vous ne pouvez pas acheter pour plus de 5000 Picrites soit environ 30€, une fois ce total de Picrites payés, ils seront accessibles sans frais dans la boutique par lot de 1000. Concrètement, pour pleinement profiter du jeu sans temps d’attente et sans progression lente, il faut dépenser le même prix que pour un jeu en boîte. Cette option aurait d’ailleurs été plus honnête et il y a de fortes chances pour qu’une version physique de Pokemon Picross voit le jour plus tard comme avec le free-to-play Pokemon Rumble World.

pokemon-picross-3-fr pokemon-picross-4-fr

<hr/ > Entre l’addiction et la frustration, si l’on met de côté le système économique du freemium, cette nouvelle itération de Picross à la sauce Pokemon est un bon jeu qui possède toutes les qualités du Picross et qui respecte suffisamment l’univers Pokemon, mettant plus de 300 créatures et leurs talents à contribution dans le remplissage des grilles. Malgré tout, la progression très lente demandant un nombre toujours plus important de Picrites pour accéder aux nouvelles zones et donc à de nouveaux Pokemon incite à l’achat de Picrites par micro-transactions. Même s’il est possible de tout débloquer sans rien dépenser avec beaucoup de patience et en jouant très souvent, on est plus en présence d’un start-to-play que d’un véritable free-to-play.

Pokémon Picross

Pokémon Picross

Les plus
  • Le Picross indémodable
  • L'univers Pokemon et les talents
  • Addictif
Les moins
  • Start-to-play
  • L'accès aux nouvelles zones
  • Récompenses trop faibles
6 10