ni-oh - titre

Bénéficiant d’une démo en phase alpha en avril dernier, Nioh nous revient entre les mains avec une nouvelle démo mais cette fois-ci en phase bêta. Il est donc temps de voir les améliorations qui ont été apportées ainsi que de faire le point sur ce que va nous proposer le jeu à sa sortie.

NB : cette preview concerne le jeu Nioh et non pas Dark Souls. De ce fait et malgré l’indéniable patte « soulienne » sur le titre, nous tâcherons de nous concentrer uniquement sur Nioh et d’éviter de pointer du doigt les (très) nombreuses similarités entre le jeu et les productions From Software. Cette parenthèse étant refermée, passons donc à la preview de la démo de Nioh.

Un environnement digne de la saga Onimusha

Nioh démo preview

La démo débute par un petit didacticiel

La nouvelle démo de Nioh débute par un petit passage au sein d’un dojo prévu à des fins d’entrainement. En effet, un petit didacticiel est proposé aux joueurs ce qui permet de se familiariser avec le gameplay du titre, le personnage principal ainsi que le déroulement des combats. Cet entrainement se pratique à la fois dans le dojo mais également dans un petit jardin typiquement japonais qui jouxte la salle. La session de jeu dure une dizaine de minutes et permet de se lancer dans l’aventure en ayant les bases en tête. Suite à cette virée tranquille, les choses sérieuses commencent avec la première mission, la même que celle présente dans la démo alpha du mois d’avril. William, personnage central du jeu, débarque sur une plage d’une île japonaise et c’est là que le joueur prend les commandes. De part sa construction, le jeu incite à commencer par visiter l’hôtel plein de couleurs en face du lieu du départ. Il s’agit des checkpoints dans lesquels il est possible de vendre de l’équipement, d’augmenter de niveau ou encore d’inviter un autre joueur à rejoindre la partie. Plusieurs temples de ce genre sont disséminés dans chaque niveau et deviennent vite une source d’espoir lors d’une longue section de jeu dans les contrées malfamées de ce japon féodal dévasté par l’invasion de démons.

Il faudra compter entre 2 et 5 heures avant d’arriver au bout de la bêta de Nioh. Bien sûr, tout cela dépend de votre niveau de jeu et donc votre aisance au combat. En plus du dojo, deux niveaux principaux et deux secondaires sont mis à disposition des joueurs. Les premiers sont assez longs et se finissent par un affrontement contre un boss qui demande un certain doigté pour l’éliminer. Les missions annexes sont là pour proposer des défis plus corsés en envoyant des vagues d’ennemis ou des boss contre notre héros . Enfin, le jeu offre la possibilité de rejouer les niveaux principaux dans un mode de difficulté plus élevé avec l’aide d’un autre joueur. En effet, une fonction multijoueur est présente et permet d’invoquer une autre personne pour vous aider à passer certaines difficultés. Le jeu final permettra de rejoindre un ami et inscrivant un mot de passe commun pour se retrouver, un peu comme le système mis en place dans Bloodborne (ou Dark Souls…) mais en moins complexe.

Un gameplay varié et exigeant

Nioh démo bêta test

Attention à ne pas tomber de la falaise !

Le gameplay de Nioh est assez riche pour permettre la diversité dans les combats et pouvoir adapter sa stratégie d’attaque à l’adversaire en face. D’abord, le jeu propose une tripotée d’armes classées en fonction de leur nature. Katanas simples, doubles, lances, haches ou encore marteaux se succèdent dans l’inventaire et possèdent leurs qualités et leurs défauts. Ainsi, le katana offre une vitesse importante mais les coups portés sont beaucoup moins puissants que ceux d’une hache dont le maniement est plus lent. En plus de cela, trois positions d’attaque sont mises à disposition et chacune possède son panel de coups et d’enchaînement. Dans l’ordre, la position basse privilégie la vitesse d’attaque à la puissance ce qui permet d’enchaîner les coups sur une durée plus importante. La position moyenne quant à elle possède la faculté de pouvoir parer et dévier les attaques adverses et ainsi bénéficier d’un avantage certain en combat. Enfin, la position haute procure plus de puissance mais chaque coup demande de l’endurance supplémentaire. Car oui, en plus d’une jauge de vie qui a le malheur de diminuer fortement à chaque coup reçu, une barre d’endurance est présente dans Nioh. Une attaque, une esquive, un sprint ou une garde entame cette jauge de Ki et la surveillance de celle-ci est cruciale pour la victoire. En outre, si l’ennemi attaque et casse la garde, le héros se met à reprendre son souffle le rendant vulnérable pendant une poignée de secondes. Il est également possible de regagner instantanément une grande quantité de Ki en appuyant sur la touche R1 quand la régénération de la jauge attend un certain point, cela demande donc du timing, de la précision mais devient vite une manipulation vitale pour la survie de William.

L’inventaire du jeu est assez bien pensé et permet de s’y retrouver assez facilement. Outre les armes, il faudra équiper notre guerrier avec de l’armure, des charmes qui donnent des avantages de résistance par exemple ou encore divers objets comme des élixirs de soins. Des armes à distance sont également présentes, leur utilisation est plutôt intuitive et elles peuvent faire d’énormes dégâts sur certains ennemis. Attention cependant à ne pas dépasser la limite de poids que le héros peut supporter au risque de ne plus avoir d’endurance après un seul coup donné. Des raccourcis sont disponibles et permettent d’utiliser de multiples objets comme des grenades, des antidotes, des potions et d’autres outils qui peuvent présenter un avantage pendant les combats.

Maintenant, nous allons aborder la difficulté présente dans Nioh car le jeu représente un réel défi à quiconque veut avancer dans l’aventure en évitant mourir trop souvent. Chaque ennemi rencontré est potentiellement mortel puisqu’il suffit de deux ou trois coups bien placés de sa part pour que le héros succombe à ses blessures. En nous donnant régulièrement des pierres à lancer sur les ennemis, le jeu nous invite à avancer prudemment et à les utiliser pour attirer chaque adversaire individuellement et ainsi éviter de s’attaquer à un groupe directement. Finalement, les boss de fin de niveau sont également assez fort et il faudra s’y reprendre à plusieurs fois avant de les vaincre tant certaines de leurs attaques sont dévastatrices.

Nioh, un jeu qui pèche par sa technique

Nioh démo bêta preview

L’apparition du boss pique un peu les yeux

Le plus gros point noir du jeu réside dans son aspect technique. En effet, on se rend compte assez rapidement que le jeu possède des graphismes datés et que certaines textures sont très grossières. Malgré une direction artistique très soignée qui retranscrit avec exactitude le Japon de l’époque féodal , il faut reconnaître que Nioh aurait gagné à être plus peaufiné. Les animations des personnages sont assez fluides mais dès lors qu’on se penche sur la modélisation de leur visage par exemple, on observe clairement les limites techniques du titre. Heureusement pour lui, le jeu possède une bande son qui s’avère très correcte avec certaines sonorités nippones qui font plaisir à entendre. On attend bien évidemment la sortie définitive du jeu pour avoir accès à l’intégralité de la bande sonore du titre.

Tant que nous sommes dans les points négatifs, autant continuer et mentionner une caméra qui a tendance à perdre le joueur et principalement dans les endroits exigus. On pense notamment aux maisons typiquement japonaises qui abritent certains ennemis plutôt imposants ou même la zone du bateau qui abrite le boss du premier niveau. Ces lieux sont également le théâtre d’un autre problème majeur à savoir celui d’esquive des attaques.  En effet, lorsqu’un monstre imposant vous lance un coup qui occupe la moitié de la pièce dans laquelle le combat se déroule, il est difficile de l’esquiver et la garde se retrouve vite brisée  nous mettant en position de faiblesse. Je trouve simplement dommage que les développeurs augmentent virtuellement la difficulté en proposant des lieux étroits au lieu de travailler encore plus le comportement des ennemis.


NIOH – Trailer de gameplay gamescom 2016 par CooldownTV


Nioh est un titre très prometteur qui devrait contenter les fans de la saga des Souls en proposant une aventure au gameplay exigeant et bien étoffé. De plus, le titre bénéficie d’une direction artistique soigné mais qui pèche par des graphismes et des textures datés. Dans l’état, Nioh est sans conteste un jeu à recommander mais à ne pas mettre entre toutes les mains, sous peine de voir voler quelques manettes à travers le salon.

ni-oh - titre

Nioh

Les plus
  • Un gameplay et des combats exigeants
  • Une direction artistique très correcte
  • Un équipement bien fourni
  • La fonction multijoueur
  • L'inventaire et l'arbre de compétences intuitifs
Les moins
  • Un aspect technique limité
  • L'étroitesse de certains environnements
  • La caméra pas toujours dans la meilleure position