Exclusivité PS3 et adaptation du manga du même nom, Afro Samurai nous fait partager la haine et la vengeance du héros à travers ces voyages que ce soit au travers de flash-backs ou événements présents. Cependant, ce beat’em all sanglant et dynamique teint-il toutes ses promesses quand il s’agit de jeux vidéo et non plus de manga.

Afro-Samurai - Sur ennemi

Ce robot n’est pas en très bonne posture

Une histoire de vengeance

 

Adapté du manga éponyme, Afro Samurai suit les aventures d’Afro, un jeune guerrier voulant venger la mort de son père par tous les moyens possibles, aussi sanglants soient-ils. L’histoire se situe donc dans un japon féodal aux allures futuristes, de par la présence de robots, dont le but de tout samurai est d’obtenir le bandeau numéro un afin d’accéder au rang d’égal de dieu. Pour cela, il suffit de trouver et surtout de garder le bandeau deux permettant de défier le porteur du premier en duel dans le but de prendre sa place. On incarne Afro, porteur du deuxième bandeau souhaitant à tout prix tuer le numéro un, responsable de la mort de son père. L’histoire suit globalement le déroulement du manga jusque dans les flash-backs retraçant la jeunesse du héros. Il faut tout de fois reconnaître qu’il est parfois difficile de comprendre l’ensemble si l’on n’a pas vu le manga en premier lieu. En effet, entre les flash-backs, les ellipses temporelles, les événements présents et les différents personnages parfois inventés, il est aisé de se perdre. Dans le but de coller parfaitement à l’esprit du manga, le jeu adopte des graphismes en cell-shading très réussis qui permettent une immersion totale dans le monde d’Afro. Vous pouvez les observer dans les diverses images présentes dans ce test.

Sanglant, vous avez dit sanglant ?

 

Concernant le gameplay, Afro Samurai est un beat’em all classique dans lequel il faut avancer et tuer les ennemis qui se présentent à vous dans des niveaux assez linéaires. De nombreux mouvements sont à déverrouiller au fil de l’aventure dont les plus meurtriers doivent être débloqués en trouvant des corbeaux dissimulés dans les différents niveaux. La prise en main du jeu est assez intuitive : deux boutons pour frapper, un pour sauter et le dernier qui sert à donner des coups de pied. A tout moment de la partie, on peut entrer en phase de concentration ce qui donne lieu à des ralentis stylisés en noir et blanc et la possibilité de tuer les ennemis en un coup de sabre. Le jeu contient d’ailleurs son lot d’hémoglobine et il est possible de découper des parties précises des corps ennemis. Un mini-jeu vous sera proposé à divers moments et utilise cette fonction mais il faut reconnaître que le résultat est plutôt imprécis, la victoire reposant plus sur la chance que sur la dextérité du joueur. Un autre point négatif concerne les phases de plateforme qui sont souvent approximatives et il n’est pas rare de devoir recommencer un saut plusieurs fois avant de le réussir.

Afro Samurai - Coupé en deux

Afro sait se montrer très persuasif

Une ambiance des plus réussies

 

En plus de l’ambiance graphique visuellement aboutie, une mention spéciale peut être attribuée à la bande son dont les compositions du rappeur RZA se prête parfaitement à l’esthétique et à la dynamique des combats. On note également la présence d’acteurs hollywoodiens dans le casting tel que Samuel Jackson, Lucy Liu ou encore Ron Perlman qui, il faut bien l’avouer, apporte une touche de style à l’ensemble. Le tout permet d’avoir une ambiance similaire à celle du manga d’origine.

Un jeu non exempt de défaut

 

La première critique que l’on peut formuler sur Afro Samurai se rapporte à l’histoire que nous avons expliqué auparavant. Un néophyte ne connaissant pas le manga aura du mal à s’y retrouver. En effet, le jeu se permet certaines libertés notamment en créant de nouveaux personnages et donc de nouvelles péripéties au héros. Cela serait bien passé si la narration n’avait pas été aussi confuse.
Afro Samurai se divise en 11 « histoires » qui varie entre 15 et 30 minutes chacun. On arrive donc à une durée de vie plus que limitée accentuée par une absence de mode multijoueur ou de mode coopératif. Il aurait été plaisant de trancher du robot avec un ami. Le jeu offre donc un contenu de qualité mais qui ne vous prendra pas énormément de temps.
Par rapport à l’interface durant la partie, on remarque que le niveau de vie, se manifestant par un changement de couleur du personnage (devenant de plus en plus rouge en fonction des dégâts subis) est finalement peu visible à l’écran et il peut être frustrant de mourir pour ne pas avoir observé son niveau de vie. La même critique peut être formulée à la jauge de concentration symbolisée par une vive lumière au bout du sabre.

AFroSamurai_Concentration

L’effet visuel lié à la concentration est vraiment réussit

Que retenir d’Afro Samurai ?

 

Le titre de Namco Bandai est un jeu très fidèle à l’œuvre d’origine de par son esthétique et une ambiance sonore remarquable. C’est un beat’em all super fun et le fait de trancher tous les ennemis est plaisant, surtout quand les jets de sang vont de paire.
Néanmoins, on retient une certaine frustration par rapport à la durée de vie et le déroulement de l’histoire n’est pas clair pour tout le monde. De plus, la mauvaise visibilité des indicateurs de vie et de concentration peut agacer.
Je ne peux que trop vous conseillé de lire le manga ou de regarder la série d’animation disponible sur Youtube avant de jouer pour vraiment avoir une pleine expérience d’Afro Samurai et également comprendre le scénario plus facilement.

Afro Samurai

Afro Samurai

Les plus
  • Fidèle au manga
  • Gameplay dynamique et sanglant à souhait
  • Ambiance sonore irréprochable
Les moins
  • Durée de vie trop courte
  • Histoire pas forcément clair
  • Des jauges peu visibles à l'écran
  • Phases de plateforme approximatives
7 10